25/06/2020 Revue de presse économique du 25 juin 2020 – boursenews.ma

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi:

Le Matin :

• Le Maroc est un pays influent à l’échelle africaine et un partenaire important de la Chine. « Très attaché à l’Afrique, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, après avoir proposé le lancement d’une initiative de Chefs d’État africains visant à établir un cadre opérationnel, a donné des instructions pour l’envoi d’aides médicales vers des pays africains », a dit M. Li Li, ambassadeur de Chine au Maroc. Cela met en évidence la détermination du Maroc à soutenir l’Afrique dans sa lutte contre laCovid-19, a-t-il ajouté, notant que le Royaume est un pays influent à l’échelle africaine et un partenaire important de la Chine. aNos deux pays pourront renforcer la coopération dans la lutte contre l’épidémie, travailler ensemble à la construction d’une communauté de santé Chine-Afrique et apporter plus de bonheur et de santé aux peuples africainsa, a souligné l’ambassadeur dans un entretien.

• Le Maroc a réussi à maintenir la pandémie du coronavirus sous contrôle. Le Maroc a réussi à maintenir la pandémie du nouveau coronavirus sous contrôle, grâce à plusieurs mesures décrétées dans le cadre de l’urgence sanitaire, a écrit G1, un site d’information à large lectorat au Brésil. « Actuellement, la situation au Maroc est sous contrôle et attire l’attention par le nombre de cas, de guérisons et de décès », souligne le média brésilien, mettant en avant les mesures « strictes » prises depuis mars dernier. » Dans ce pays africain, il y a un cas confirmé de la maladie pour environ 3.500 habitants », un nombre très bas comparé à d’autres pays comme le Brésil (un cas pour chaque 194 personnes), a souligné le portail électronique.

L’Economiste :

• Lalla Mimouna: La face émergée… Les exportateurs de la fraise voient rouge. Le détonateur tient, bien évidemment, à la crise sans précédent du coronavirus déclarée dans la province de Kénitra. Près d’un millier d’ouvrières et ouvriers des stations de conditionnement y ont été testés positifs. Le chiffre est à la fois ahurissant et alarmant, vu les mesures édictées dans le cadre de l’état d’urgence. Néanmoins, la profession s’en défend. Le président de la Fédération marocaine des fruits rouges, Mohamed El Omari, ne mâche pas ses mots. Il condamne « l’intimidation des médias, la désinformation de l’opinion publique et le ciblage du secteur des fruits rouges ».

• La FNPI au club de l’Économiste. Les transactions immobilières sont au point mort. La Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) dresse le bilan du secteur dans un contexte de confinement: chute drastique de 95% des transactions, 90% des chantiers à l’arrêt, l’ensemble de la chaîne de valeur (architectes, notaires, topographes, bureaux d’études et de contrôle…) est à 90% sans activité. Plus inquiétant encore, 9% des entreprises de la maîtrise d’œuvre viennent de mettre la clé sous le paillasson. « C’est un véritable électrochoc! Un séisme qui a mis à plat l’ensemble des acquis de l’écosystème ». Invitée au Club de L’Economiste, la FNPI analyse les défis multiples à relever et les pistes de relance dans un contexte post-Covid.

Maroc le Jour :

• Appel à plus de rigueur dans la lutte contre les bidonvilles. La Cour des comptes a recommandé au gouvernement d’instaurer une plus grande rigueur dans la lutte contre la prolifération des bidonvilles. Dans son rapport sur le programme national des villes sans Bidonvilles présenté devant la commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants, la Cour des comptes a recommandé l’instauration d’une plus grande rigueur dans la lutte contre la prolifération des bidonvilles, à travers le renforcement des mécanismes de contrôle et de dissuasion sur les plans juridique et technologique, et la mise en place d’une communication appropriée pour vulgariser l’offre des aides publiques contre l’habitat insalubre, mettant ainsi un terme à la perception répandue de la garantie d’une rente publique future.

• Commission des investissements : Approbation de 45 projets pour 23,38 MMDH. La Commission interministérielle des investissements, réunie mercredi à Rabat sous la présidence du Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a approuvé 45 projets de conventions et d’avenants pour une enveloppe globale estimée à 23,38 milliards de dirhams (MMDH). Ces investissements sont de nature à générer 3.194 emplois prévisionnels directs et 5.406 emplois indirects, précise le département du Chef du gouvernement dans un communiqué.

L’Opinion :

• Cluster Lalla Mimouna : Les responsables doivent rendre des comptes. C’est sans doute le cluster le plus important et le plus regrettable jamais enregistré depuis le début de la pandémie au Maroc. Le nombre de contaminations qu’il a générées dans la région ne cesse d’augmenter jour après jour, totalisant à la date du mercredi 24 juin plus de 800 cas. C’est aussi un cluster qui était facilement évitable puisque survenu dans un timing de presque fin de pandémie, à un moment où l’ensemble des équipements et dispositifs de protection sanitaire étaient disponibles et facile d’accès. Bienvenus à Lalla Mimouna, site symbole d’une faillite organisationnelle en matière de gestion de la protection sanitaire sur les lieux de production et objet actuellement d’une enquête judiciaire.

• Covid19 : Un laboratoire mobile d’analyses fait escale à Boulemane. Un laboratoire mobile d’analyses de biologie moléculaire spécialisé dans le dépistage du nouveau coronavirus, à travers les tests de la réaction de polymérisation en chaîne (PCR), a été déployé à Boulemane, où il a permis d’augmenter la fréquence des analyses. Ainsi, entre le 18 et le 21 juin, un total de 1.290 personnes ont bénéficié de cette opération de dépistage, indique la DRS de Fès-Meknès, relevant que la délégation provinciale de la santé a intensifié les tests en les généralisant aux catégories actives, notamment les commerçants, les artisans, les conducteurs et les employés de banques.

Aujourd’hui le Maroc :

• Investissement : Jackpot pour l’énergie. Après un retard de trois mois, la Commission nationale des investissements s’est réunie à Rabat. Un total de 45 projets de conventions d’investissements pour un montant global de 23 MMDH ont ainsi été validés par les membres de la Commission. Des conventions dominées par les investissements dans le domaine de l’énergie. Celle-ci concentre pratiquement un tiers des projets validés, soit 33% du total et la bagatelle de 7,72 milliards de dirhams. Concrètement, les projets concernent principalement les infrastructures énergétiques ainsi que les énergies renouvelables. Dans la liste des secteurs ciblés par la nouvelle vague de projets, le domaine des télécommunications arrive en deuxième position talonnant ainsi le secteur des énergies avec une part de 32%. De leur côté, les secteurs de l’industrie et du commerce complètent le podium avec une part estimée à 16%.

• A Sefrou, les arboriculteurs à l’œuvre pour la cueillette des cerises. Connue pour sa verdure, sa fraicheur et ses cascades, la province de Sefrou est en pleine saison de cueillette des cerises, un fruit aux multiples vertus. Si les cerisiers poussaient autrefois naturellement et spontanément à travers toute la province, il n’en demeure pas moins qu’ils font désormais partie intégrante des différents plans de développement de l’arboriculture locale. La production actuelle des cerises dans la province de Sefrou, dont la cueillette bat son plein, est estimée à 3.000 tonnes, contre 2.200 tonnes l’année précédente, soit une hausse de 36 %, avec un rendement moyen de 6,5 tonnes par hectare, selon des statistiques de la direction provinciale de l’Agriculture de Sefrou (DPA). Selon la DPA de Sefrou, la saison de la cueillette des cerises génère quelque 30.000 journées de travail, d’une valeur de l’ordre de 2,4 millions de DH.

Al Bayane :

• Climat des affaires : Vers une politique nationale intégrée. Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a affirmé que le Comité national de l’environnement des affaires (CNEA) entamera dans les prochains jours l’élaboration d’une politique nationale intégrée visant à améliorer le climat des affaires, basée essentiellement sur les résultats de l’enquête nationale sur les obstacles au développement du secteur privé, menée par le Comité en 2019 en partenariat avec des experts internationaux. Intervenant à cette occasion, El Otmani a souligné qu’en application des Instructions contenues dans le message adressé par SM le Roi Mohammed VI aux participants à la 2ème session de la Conférence internationale sur la justice, en octobre dernier à Marrakech, dans lequel le Souverain a souligné la nécessité d’élaborer une vision stratégique dans le domaine de l’amélioration du climat des affaires, le CNEA « s’emploiera cette année à préparer et développer une politique nationale intégrée pour améliorer le climat des affaires », selon un communiqué du Département du chef du gouvernement.

• L’intégration de l’Amazighe dans le système judiciaire au centre d’un accord entre le ministère de la Justice et l’IRCAM. Le ministère de la Justice et l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) ont signé un accord de coopération et de partenariat visant l’intégration de la langue amazighe dans le système judiciaire. En vertu de cet accord, l’IRCAM accompagne le ministère dans la sélection et la formation des cadres qualifiés dans les domaines de la traduction et de l’interprétariat, dans la traduction des documents et textes administratifs et juridiques vers la langue amazighe, ainsi que dans l’élaboration d’un lexique du système judiciaire. L’ambition est également d’accompagner le ministère de la Justice dans l’organisation de sessions de formation en langue amazighe au profit de son personnel, en particulier celui des front-offices et des centres d’accueil et de réclamations, ainsi que dans la formation des huissiers de justice, des fonctionnaires et des personnes exerçant des professions judiciaires.

Al Yaoum Al Maghribi :

• SM le Roi Mohammed VI a eu un échange téléphonique avec SM le Sultan d’Oman. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a eu un échange téléphonique avec Sa Majesté Sultan d’Oman Haitham Ben Tarik Ben Taimur. A cette occasion, Sa Majesté Haitham Ben Tarik Ben Taimur a exprimé au Souverain ses meilleurs vœux de bonne santé et ses souhaits d’un prompt rétablissement, à la suite de l’intervention que SM le Roi a subie avec succès, dimanche 14 juin courant à la clinique du palais Royal à Rabat.

• CCM : Reprise du traitement et de la délivrance des autorisations de tournage. Le Centre cinématographique marocain (CCM) a annoncé la reprise du traitement et de la délivrance des autorisations de tournage au profit des sociétés de production cinématographique et audiovisuelle. « Suite à la décision des autorités publiques de lever les restrictions, à partir du jeudi 25 juin 2020, sur les activités liées à la production audiovisuelle et cinématographique, le CCM annonce la reprise du traitement et de la délivrance des autorisations de tournage au profit des sociétés de production cinématographique et audiovisuelle », indique le Centre dans un communiqué. A cet effet, le CCM a publié un guide des lignes directrices de sécurisation sanitaire des tournages détaillant les mesures de sécurité et de précaution pour limiter la propagation du coronavirus (Covid-19) lors des tournages au Maroc.

Akhbar Al Yaoum :

• Recul de 25% des livraisons de ciment à fin mai 2020. Les livraisons de ciment se sont repliées de 25,1% entre janvier et mai 2020, après une augmentation de 2,2% durant la même période de l’année dernière, selon la Direction des Etudes et des Prévisions Financières (DEPF), relevant du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration. La baisse la moins importante des livraisons concerne particulièrement le segment d’infrastructure qui préserve son évolution positive à fin mai 2020 (+9,2%), à l’inverse des autres segments qui continuent d’afficher des retraits significatifs par rapport à l’année dernière suite à la mise en place des mesures de contournement de la crise sanitaire, précise la DEPF dans sa note de conjoncture du mois de juin. En effet, la chute importante des ventes de ciment, occasionnée par les conditions particulières de l’état d’urgence sanitaire actuelle, se poursuit au mois de mai 2020, marquant une baisse de 50,5%, après -54,9% en avril et -28,2% en mars 2020, fait observer la DEPF.

• ONCF: la capacité des ventes et d’occupation réduite à 50% . Les trains de lignes Al Boraq et Al Atlas assurant les dessertes inter-villes reprennent progressivement leur circulation à partir du jeudi 25 juin, dans le respect strict des mesures de protection et de sécurité sanitaire, annonce l’Office national des Chemins de Fer (ONCF). Faisant suite à la décision des autorités publiques relative au passage à la deuxième étape du « plan d’allègement du confinement sanitaire », cette reprise se fera sur les axes Tanger-Casablanca, Fès-Casablanca-Marrakech, Casablanca-Nador et Oujda, Casablanca-Safi et Khouribga, ainsi que Tanger-Fès et Oujda, indique l’ONCF dans un communiqué. Concernant les mesures de protection et de sécurité sanitaire, l’ONCF insiste sur le port obligatoire du masque, le respect de la distanciation sociale en gares et à bord des trains, le nettoyage et la désinfection renforcés et continus des trains et des espaces partagés en gares et la mise à disposition du gel hydroalcoolique en gares et à bord des trains, en plus de l’application de la mesure exceptionnelle de réduction de la capacité des ventes et d’occupation à 50% durant cette phase et ce, avec réservation obligatoire dans tous les trains.
Assahraa Al Maghribiya :

• Entrée en vigueur du nouveau système de contrôle des produits industriels à l’importation . Le nouveau système de contrôle des produits industriels à l’importation est entré en vigueur le 20 juin 2020, annonce le ministère de l’industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique. Ce nouveau système est entré en vigueur après l’expiration de la période de transition instaurée initialement du 1er février au 19 avril 2020, puis prolongée jusqu’au 19 juin 2020 en raison de l’état d’urgence sanitaire, comme annoncé par le ministère le 17 avril 2020, précise le ministère dans un communiqué.

• Les procès à distance, un acquis à consolider par un cadre juridique. Le dispositif de procès à distance représente un acquis devant être consolidé par un cadre juridique, a affirmé le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader. Répondant à une question centrale à la Chambre des conseillers, Benabdelkader a souligné que la mise en œuvre de ce dispositif se fait dans le respect des conditions de l’audience publique et après l’obtention du consentement de l’accusé et de sa défense, ajoutant que 1.370 détenus ont été libérés à l’issu de procès à distance dans les différents tribunaux du Royaume.

Al Ittihad Al Ichtiraki :

• L’ONEE à la tête du Partenariat mondial pour l’électricité durable à partir de 2021. Le Directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), présidera, à partir de 2021, le Conseil d’administration du Global Sustainable Electricity Partnership (GSEP-Partenariat Mondial pour l’Électricité Durable), où siègent les plus grands électriciens du monde. Après avoir été membre observateur en 2018, puis admis à l’unanimité en juin 2019 en tant que membre avec droit de vote au Conseil d’administration du GSEP, l’ONEE va assurer la présidence de cette prestigieuse organisation, a indiqué un communiqué de l’Office. Le GSEP est une alliance de compagnies d’électricité leaders dans le monde, ayant une vision commune et qui se sont données pour principale mission de promouvoir le développement énergétique durable par la généralisation de l’accès à l’électricité.

• La Banque mondiale alloue 500 millions de dollars au Maroc. Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale (BM) a approuvé un financement de 500 millions de dollars destiné à appuyer les importantes réformes politiques nécessaires à la mise en place d’un environnement propice à la transformation numérique au Maroc. Le financement à l’appui des politiques de développement (DPF) en faveur de l’inclusion numérique et financière s’appuie sur les réformes déjà engagées par les autorités et vise à améliorer l’inclusion financière en permettant aux entreprises et aux ménages d’avoir accès à des infrastructures et des services numériques plus concurrentiels, a indiqué la Banque mondiale dans un communiqué. Il a aussi pour objectif de stimuler la croissance du secteur privé en facilitant l’accès au financement des start-up et des jeunes entrepreneurs.

Al Alam :

• Lalla Mimouna : enquête judiciaire sur les causes et circonstances de la propagation de la Covid-19 dans trois unités de conditionnement de fruits rouges. Le Procureur du Roi près la Cour d’appel de Kénitra a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire sur les causes et circonstances de la propagation de la Covid-19 au sein de trois unités de conditionnement de fruits rouges dans la région de Lalla Mimouna, province de Kénitra, entrainant un grand nombre de contaminations, donnant ainsi lieu à un foyer épidémiologique. L’ouverture de cette investigation, qui a été confiée à la brigade nationale de la Gendarmerie royale, a été ordonnée après avoir consulté l’enquête administrative effectuée sur cette affaire par la commission mixte des ministères de l’Intérieur, de la Santé, de l’Agriculture, la pêche maritime, le développement rural et les eaux et forêts et du Travail et de l’insertion professionnelle, précise un communiqué du procureur.

• Propriétaires des salles de mariage, traiteurs … toujours dans l’impasse! L’annulation des fêtes et cérémonies de mariages pour cause de coronavirus a eu un impact négatif sur les propriétaires des salles de mariage et les traiteurs. A cause des mesures entreprises par les autorités publiques pour lutter contre la propagation du coronavirus les professionnels du secteur sont confrontés à d’énormes difficultés financières. Il ont vu leurs chiffres d’affaires baisser considérablement durant la période du confinement sanitaire alors qu’ils sont tenus d’honorer leurs engagements envers les banques et les clients. Pour sortir de cette impasse, ils appellent le gouvernement à interagir avec leurs revendications dans les plus brefs délais

Bayane Al Yaoum :

• Logistique et transport: 81% des chantiers relancés. Le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, a affirmé que 81% des chantiers relatifs au secteur du transport et de la logistique ont repris leur mise en œuvre. Ces 988 chantiers d’une enveloppe budgétaire de près de 40 milliards de dhs concernent les infrastructures routières (472 chantiers), les ports (29), les autoroutes (89), les lignes ferroviaires (45), les barrages (14) et la construction (337), a précisé M. Amara répondant à une question centrale lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers. Selon le ministre, ces chantiers ont un impact certain sur l’investissement, l’emploi et l’activité économique, mettant en lumière les répercussions négatives causées par la pandémie de la Covid-19 sur le secteur du transport.

• Covid-19: Au Maroc, les paiements mobiles ont favorisé l’aide publique « rapide et efficiente » au secteur informel. Pendant la pandémie de la Covid-19, les pouvoirs publics dans un grand nombre de pays, à l’image du Maroc, ont mis à profit la technologie mobile pour fournir un appui financier et une assistance sociale notamment aux populations les plus démunies, indique le Fonds monétaire international (FMI). « Au Maroc, les travailleurs de l’économie informelle reçoivent des aides publiques par le biais de leurs téléphones portables de manière rapide et efficiente », souligne l’institution internationale dans une analyse consacrée à l’apport des paiements mobiles face au défi de fournir rapidement un appui financier à ceux qui ont perdu leur emploi durant la crise sanitaire.

Rissalat Al Oumma :

• El Ferdaous : Impossible d’organiser des colonies de vacances actuellement. Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous a indiqué qu’il est impossible d’organiser des colonies de vacances actuellement. Il est impossible d’organiser des colonies de vacances et des activités en plein air et de manière collective à l’heure actuelle, a affirmé El Ferdaous devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants consacrée à l’examen de la situation du secteur de la jeunesse et des sports à l’aune de la pandémie du Coronavirus, les mesures préventives engagées par le ministère et son plan d’action post-confinement, l’impact de cette période sur les sports collectifs, les clubs, les événements sportifs et le sort des colonies de vacances pour l’été 2020. Il a également fait observer qu’il est fort probable que les centres d’estivage puissent rouvrir leurs portes à partir de septembre prochain, selon l’évolution de la situation épidémiologique, en consultation avec les services compétents, pour accueillir les activités de certaines associations œuvrant dans les domaines de formation et de stages.

• Grève dans les écoles privées. La Fédération marocaine de l’enseignement et de la formation privés (FMEFP) et l’Alliance de l’enseignement privé au Maroc annoncent une grève nationale d’avertissement, le mardi 30 juin. Les deux organisations, comptant plus de 2.500 établissements, ont pris la décision suite à une réunion organisée la semaine dernière à Marrakech. Les représentants du secteur dénoncent le manque de soutien de l’Etat aux écoles privées qui vivent leur pire crise financière et craignent des faillites en cascade d’ici la prochaine rentrée. A noter que les établissements privés ne bénéficieront pas de la subvention du soutien du Fonds spécial Covid-19, selon la dernière livraison du Bulletin Officiel.

Al Ahdath Al Maghribiya :

• Une bonne gestion de crise passe par une communication efficiente. « En période de crise, la communication est un outil de gestion efficace pour les entreprises publiques et privées », a souligné Jaouad Bennis, Enseignant-chercheur à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines – Université Hassan II Mohammedia Casablanca. « Une bonne gestion de crise passe inévitablement par une communication efficiente afin d’atteindre les objectifs escomptés, a ajouté Bennis, rappelant que les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) ont joué un rôle important dans la gestion de cette pandémie, non seulement au Maroc mais aussi dans le monde. En effet, les NTIC ont été mobilisées pour faciliter l’application de certaines mesures préventives, a-t-il fait observer.

• Covid-19: La situation épidémiologique au Maroc est « sous contrôle ». A quelques heures seulement du passage à la deuxième étape du « plan d’allègement du confinement sanitaire », le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb s’est montré confiant sur la situation épidémiologique au Royaume. « L’apparition de clusters épidémiologiques ne devrait pas nous inspirer la peur même si le nombre des contaminés au coronavirus connait une hausse ces derniers jours », a souligné le ministre à la Chambre des Conseillers, notant que si la province de Kénitra a enregistré 900 cas d’infections ceci ne veut nullement dire que la situation épidémiologique n’est pas sous contrôle.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Traité sur la charte de l’énergie : le texte qui permet aux multinationales d’attaquer les Etats – Marianne

C’est dans la plus grande discrétion que se décide, une fois de plus, l’avenir de…

2 heures ago

Transition énergétique : Le CESE plaide pour une nouvelle stratégie – Médias 24

Une accélération de la transition énergétique permettrait d’ancrer sur le long terme le Maroc dans…

2 heures ago

Al Akhawayn dévoile les programmes de son plan stratégique 2020-2025 – Finances News Hebdo

L'École des sciences et de l'ingénierie dispensera, à partir de l'automne 2020, 8 nouveaux programmes…

2 heures ago

Fès : L’université Euromed reçoit de l’UE un don additionnel de 5,4 MDH – Industrie du Maroc Magazine

L’Université EuroMed de Fès (UEMF) a reçu de l’UE un don additionnel de 5,4 MDH…

2 heures ago

Centrale photovoltaïque de Kerambris au point mort, l’arrêté préfectoral annulé par une mesure de justice – France 3 Régions

Un soulagement pour les opposants Le jugement a été rendu, sur le fond, le 3…

3 heures ago

This website uses cookies.