Africa’s Business Heroes : 50 finalistes du concours, le Maroc concerné – Leseco.ma

Cinquante finalistes provenant de 21 pays dont le Maroc et de 18 secteurs différents tels que l’agriculture, la big data, les services, le bâtiment, l’éducation et le commerce électronique, sont en prise pour le concours Africa’s Business Heroes (ABH). La compétition continentale sera sanctionnée par la sélection d’entrepreneurs qui sauront transformer des défis en opportunités et penser un avenir meilleur. Entretien avec Zahra Baitie, responsable des partenariats et des programmes de la Fondation Jack Ma, organisatrice du concours.

Le concours Africa’s Business Heroes (ABH) entre dans sa deuxième phase de sélection. Quelles sont les nouveautés de l’édition 2020 de cette compétition continentale ?
En raison de l’engouement suscité par le prix, l’année dernière, nous avons décidé d’engager des ressources et un soutien supplémentaires au concours Africa’s Business Heroes 2020. Cette démarche traduit une augmentation de la cagnotte de 1 à 1,5 million de dollars, et symbolise aussi l’engagement qui est le nôtre de soutenir pleinement l’écosystème entrepreneurial africain, en lui allouant une enveloppe de 100 millions de dollars. Les circonstances exceptionnelles, auxquelles nous avons tous été confrontés cette année, nous ont également amenés à nous adapter et à nous montrer encore plus créatifs. Nous avons mis tous nos événements en ligne et avons largement exploité les canaux numériques pour nouer le dialogue avec les entrepreneurs des 54 pays africains, révélant la grande diversité de représentation des candidats. Nous avons également réitéré notre engagement pour la formation, en veillant à ce que les avantages des entrepreneurs aillent au-delà de la sélection des 10 finalistes. Avec notre réseau de partenaires en Afrique, nous avons organisé une série de conférences en ligne visant à renforcer leurs compétences, comme notre dernier webinaire destiné aux 50 finalistes. Ce programme de formation virtuelle a rassemblé des experts de l’industrie, issus de notre pool de partenaires dédiés de 2020, pour animer des ateliers sur des sujets tels que la «préparation à l’investissement», la «planification stratégique pour la croissance à long terme» ou encore «leadership et la gestion d’équipe», offrant ainsi une plateforme de choix aux nouveaux entrepreneurs qui pourront s’enrichir auprès d’entrepreneurs et d’experts chevronnés. Si notre programme s’est élargi et a évolué, notre engagement envers l’entrepreneuriat africain et notre conviction que les entrepreneurs sont de véritables créateurs de solutions demeurent. Nous savons que dans des moments difficiles, nous avons besoin d’entrepreneurs qui sauront faire preuve de résilience et de courage pour accomplir leur mission première: résoudre des problèmes, transformer des défis en opportunités et penser un avenir meilleur. Avec ce prix, nous espérons que les candidats en lice saisiront cette chance afin de créer de l’espoir pour l’avenir et de surmonter les défis de notre temps.

L’édition 2020 du concours est, pour la première fois, accessible aux candidatures francophones. Que vous inspire cette petite révolution ?
Nous sommes ravis que 32% des 50 finalistes soient francophones. Cela reflète notre volonté de créer une compétition panafricaine, inclusive et populaire. Cette année, nous avons pu franchir un cap important en proposant des formulaires de candidature en français, donnant ainsi aux participants la possibilité de rédiger et de présenter leurs projets en français, devant un jury francophone, tout au long du processus de sélection. Nous souhaitons vivement que la représentation de l’Afrique francophone progresse.

Quelle est la composition du jury ?
Nous désignons nos dix finalistes au terme d’un processus de sélection en quatre phases, autour d’un comité de 150 juges issus de notre réseau de partenaires internationaux, originaires de toute l’Afrique, du Moyen-Orient, d’Asie, d’Europe et des États-Unis. À chaque étape de cette sélection, nos juges font montre de leurs connaissances et d’une expertise industrielle inégalée, représentant divers secteurs clés en Afrique: l’agriculture, la technologie, la vente de détail et le commerce électronique, l’éducation, les soins de santé, la finance, la logistique et le tourisme. Lors du premier tour, 100 entrepreneurs et industriels ont évalué les dossiers des candidats afin de retenir 50 finalistes. Au deuxième tour, ce sont des cadres supérieurs, des investisseurs et des entrepreneurs de renom qui ont réalisé des entretiens en ligne pour approfondir les modèles d’entreprise, le leadership et la vision des candidats retenus. Pour le troisième tour, le panel comprend sept entrepreneurs et des investisseurs de marque, à l’image de Fred Swaniker et de Beth Alemu, qui figurent au classement Reputational Poll 2020 des «100 Africains les plus influents». Le jury final accueille monsieur Jack Ma et d’autres figures emblématiques du monde des affaires. Les 50 entrepreneurs choisis devront à nouveau concourir pour se hisser au rang des dix meilleurs entrepreneurs.

Quels sont les principaux critères du processus de sélection des finalistes du concours Africa’s Business Heroes ?
Nous avons rendu le processus de sélection aussi cohérent et transparent que possible, et il était important pour nous de fixer des critères spécifiques pour encadrer l’évaluation dès le début. Nos juges recherchent des «héros de l’entreprise» dont la vision est une source d’inspiration, qui ont apporté ou qui apportent un impact positif à leur communauté, tout en examinant le problème ou le besoin spécifique auquel les candidats répondent (selon le degré d’urgence, le caractère innovant et pertinent du projet). En outre, les candidats sont évalués sur leur capacité à traduire leurs idées en modèles d’entreprise durables, solides et attractifs pour le marché, et financièrement viables. C’est également la raison pour laquelle nous exigeons des candidats qu’ils soient en activité depuis au moins trois ans et qu’ils présentent un compte de résultats. Au-delà des chiffres, nous évaluons également la structure de l’équipe du candidat et ses capacités de leadership. Enfin, nos juges évaluent les perspectives de croissance des projets des candidats. Nous recherchons des entrepreneurs ayant des plans audacieux et orientés pour développer, créer des emplois et étendre leur impact au coeur des communautés locales.

Les 10 premiers finalistes seront annoncés en septembre 2020. Un pronostic sur les résultats ?
Les candidats en sont actuellement au deuxième tour de la sélection, et il est très difficile de dire qui passera à la phase suivant, car ils sont tous extrêmement talentueux et leurs idées, tout comme leurs solutions commerciales, sont d’une grande qualité. Les écouter, comprendre leurs activités et découvrir leur impact est une véritable source d’inspiration. Les cinquante finalistes 2020 proviennent de vingt-et-un pays et de dix-huit secteurs différents tels que l’agriculture, le big data, les services, le bâtiment, l’éducation, le commerce électronique, la mode, les services financiers, la santé, les TIC, la logistique, l’industrie, les énergies renouvelables et les transports. Les femmes représentent 50% des candidats – une augmentation de 24% par rapport à la première compétition- et 32% des finalistes sont francophones. Bien qu’il soit impossible de prédire quels lauréats figureront dans le Top 10, eu égard au large choix de finalistes, nous sommes convaincus que le groupe qui accèdera à la grande finale sera aussi talentueux que diversifié, en termes de nationalité, de secteur d’activité représenté et de genre.

1,5 million de dollars, telle est la valeur du prix du concours. Outre cette enveloppe, que peuvent souhaiter les futurs heureux gagnants ?
L’engagement de la Fondation Jack Ma envers l’Afrique porte sur le long terme et, par le biais du concours ABH, nous entendons donner au plus grand nombre d’entrepreneurs les moyens de faire passer leur entreprise à la vitesse supérieure. Par conséquent, la valeur du prix va bien au-delà du simple gain financier. Il s’agit plutôt d’une plateforme d’excellence où tous les participants, et pas seulement les gagnants, peuvent bénéficier de l’expertise et du partage de connaissances de la communauté des chefs d’entreprise de l’Africa Netpreneur Prize Initiative (ANPI). Nous avons intégré la formation et le mentorat à l’ensemble du programme afin que tous les candidats tirent profit des enseignements de leur participation au concours. Les dix finalistes auront la chance de participer à un «programme d’immersion globale» qui les plongera dans divers écosystèmes et modèles d’entreprise. Le programme débute par une visite au siège d’Alibaba à Hangzhou, en Chine, où ils participeront à la formation exclusive eFounders, pour en savoir plus sur l’impact extraordinaire des plateformes numériques et mieux comprendre comment ils peuvent créer des opportunités de croissance similaires dans leurs marchés respectifs. Nous mettons également en place une plateforme qui permettra aux candidats d’entrer en contact avec une série d’intervenants de notre communauté, notamment avec des mentors, des investisseurs et des collègues entrepreneurs. Nous espérons que cette communauté favorisera les partenariats qui permettront à leurs entreprises de se développer. En raison de la complexité et des spécificités de chaque marché, peu d’entrepreneurs opérant en Afrique disposent des outils requis pour évoluer à l’échelle continentale. Mais grâce à ce concours, nos finalistes ont commencé à établir des partenariats et à coopérer avec des pairs de toute l’Afrique et du monde entier. Plusieurs d’entre eux sont sur le point de bénéficier d’investissements et de subventions de différents investisseurs et partenaires financiers. À bien des égards, la phase finale est aussi une véritable démonstration de l’esprit d’entreprise. Comme le dernier tour sera diffusé en ligne et à la télévision sur l’ensemble du continent, le public africain pourra découvrir les dix entrepreneurs les plus talentueux et les plus prometteurs du continent en train de présenter leurs projets à des personnalités incontournables du monde des affaires. Le concours se veut très instructif car il permet de comprendre comment les meilleurs entrepreneurs présentent leur activité, mais aussi comment les juges identifient les opportunités et les obstacles dans les différents secteurs de l’économie.

Plus de 22.000 candidatures provenant des 54 pays d’Afrique

Le concours Africa’s Business Heroes (ABH) est un programme philanthropique emblématique établi par l’Africa Netpreneur Prize Initiative (ANPI) de la Fondation Jack Ma. Pour cette deuxième édition, le concours ABH 2020 a reçu plus de 22.000 candidatures provenant des 54 pays d’Afrique, soit deux fois plus que l’année dernière où 10.000 candidatures d’entrepreneurs de 50 pays africains avaient été reçues. Le concours de cette année s’appuie sur l’expérience acquise lors de la première édition, tenue en 2019, avec l’objectif d’être encore plus inclusif. Le jury est composé de plusieurs experts industriels francophones afin de s’assurer que les entrepreneurs d’Afrique francophone soient pleinement capables de présenter leurs projets d’entreprise.

KHADIM MBAYE / Les Inspirations ECO

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le Mené. Trois jours de partages autour des énergies renouvelables – maville.com

Kévin Porée, ingénieur en autonomie énergétique au Mené, sera présent à la dixième édition des…

1 heure ago

Transition énergétique : investissons dans l’humain – Gazette des communes

Par les représentants du réseau des Territoires à énergie positive (Tepos) Face à la crise…

2 heures ago

DIKWE : une digue pour protéger les ports et produire de l’énergie grâce aux vagues – Meretmarine.com

Lauréat du Blue Challenge 2020 du Pôle Mer Bretagne Atlantique, DIKWE est un ingénieux projet…

3 heures ago

Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires – afriqueactudaily

Faso Energie, c’est le nom de la première usine de fabrication de panneaux solaires au…

6 heures ago

Produits solaires électriques Marché Rapport de recherche, segment par acteur, type, application, canal marketing et région 2015-2027 – Instant Interview

Marché mondial Produits solaires électriques Le rapport présente une estimation qualitative et des détails détaillés…

7 heures ago

This website uses cookies.