Categories: Industry News

Au Mali, le Geres facilite l’accès à l’électricité pour les petites et micro-entreprises – POSITIVR

Photo : Geres

Chaque année, plus de 400 milliards de dollars de subventions sont distribués dans le monde pour soutenir les énergies fossiles. C’est plus du double de ce qui est consacré aux énergies renouvelables, qui sont pourtant une solution durable pour fournir de l’énergie partout dans le monde, y compris dans les régions isolées.

Au Mali, le défi énergétique est considérable : 82 % des zones rurales n’ont pas accès à l’électricité. Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir comment le Geres facilite l’accès à l’électricité des petites et micro-entreprises rurales installées sur ces territoires grâce aux Zones d’Activités Électrifiées (ZAE).

[embedded content]

[embedded content]

Pour créer des activités, l’électricité est nécessaire. Les bâtiments de la ZAE, destinés à héberger des petites entreprises, sont construits sur un modèle bioclimatique pour mieux les protéger de la chaleur et sont alimentés par un service électrique continu grâce à des panneaux solaires photovoltaïques et de l’huile végétale pure produite à partir de graines de jatropha.

La présence d’une ZAE permet le développement d’un grand nombre d’activités au service de la population et en faveur de l’entreprenariat rural. Dans la zone de Konséguéla, 35 emplois ont déjà été créés et 150 ont pu être pérennisés. La zone permet aujourd’hui de produire notamment de la glace et des jus de fruit. Sans accès à l’énergie, une entreprise de froid et congélation était jusqu’alors inenvisageable.

Photo : Geres

Soutenir le développement des énergies renouvelables, réduire l’utilisation des combustibles fossiles et profiter des bienfaits du bioclimatisme sont des choses que l’on peut mettre en pratique aussi chez nous en adoptant des éco-gestes simples :

  • En passant chez un fournisseur d’énergies renouvelables. Choisir les énergies renouvelables, c’est contribuer à la transition énergétique et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • En n’utilisant plus la climatisation, qui consomme 10 % de l’électricité produite. Solution ? Gérer habilement les courants d’air chez soi, et privilégier les ventilateurs.
  • En ayant beaucoup de plantes chez soi pour assainir l’air de sa maison, absorber l’humidité et rester au frais.

Pour rejoindre les citoyens et citoyennes engagé.e.e pour la solidarité climatique et agir pour le climat au quotidien, rendez-vous sur la plateforme actions.geres.eu.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

« Peak oil » : l’industrie pétrolière dans le doute – lantenne.com

les pétroliers dévalorisent leurs actifs © Shell Autour des mêmes thèmes La chute des cours…

21 minutes ago

Nucléaire : entre les « pros » et les « antis », pourquoi tant de débats ? – ID, L’info Durable

Lundi 29 juin à Fessenheim, la plus vieille centrale française a définitivement tiré sa révérence. Pourtant,…

1 heure ago

Assurance : le nombre de requêtes auprès du BCT construction a explosé en 2019 – Moniteur

Le Bureau central de tarification (BCT) publie son dernier rapport d'activité. En 2019, sa section…

2 heures ago

Energie – Le Japon envisage d’arrêter ses vieilles centrales à charbon – 24 heures

Le pays souhaite que les énergies renouvelables deviennent une source d’électricité majeure d’ici 2030. Mis…

2 heures ago

Le plan des armées françaises pour optimiser leur consommation d’énergie – Défense – L’Usine Nouvelle

La ministre des Armées Florence Parly est attendue dans l’après-midi du 3 juillet 2020 à…

3 heures ago

AVIGNON : Belle dynamique pour le financement participatif solaire dans le Vaucluse – La lettre économique et politique de PACA – Presse Agence

03 Juil2020 Written by Floriane. Posted in INFOS NATIONALES Le financement participatif en actions dédié…

3 heures ago

This website uses cookies.