Categories: Industry News

Bamako : des centrales solaires photovoltaïques de 100 kWc chacune au CHU Gabriel Touré et à l’ISA – malijet.co

Malgré la pandémie, certains secteurs comme les énergies renouvelables continuent de contribuer fortement au développement socioéconomique du Mali. Après la réalisation de la centrale solaire photovoltaïque de Kita d’une puissance totale de 50 MWc, qui est  pour le moment la plus grande centrale solaire photovoltaïque sur site en Afrique de l’Ouest, de nouveaux types de centrales solaires ont été installés sur les toits des bâtiments de l’hôpital Gabriel Touré et de l’Université des Sciences, des Technologies et des Techniques de Bamako (USTTB).

Ces centrales solaires ont été réalisées sur accord de partenariat avec la République de Lituanie. En effet, le ministère de l’Energie et de l’Eau à travers l’Agence des Energies Renouvelables du Mali (AER-Mali) participe à un programme spécial sur le changement climatique avec le ministère de l’Environnement de la République de Lituanie.  Ledit programme est initié dans le cadre d’une coopération bilatérale entre les institutions énergétiques de la République de Lituanie pour le développement et la promotion des énergies renouvelables au Mali. Ce programme est appelé «Transfert des connaissances et de l’expérience lituaniennes au Mali par l’installation de technologies d’énergie solaire» et il est financé par le ministère de l’Environnement de la Lituanie.L’objectif principal du programme est de promouvoir le développement de l’énergie solaire au Mali par le transfert desconnaissances et des expérienceslituaniennes.A cet effet, la phase pilote du programme a permis de doter de deux centrales solaires, deux structures du Mali à savoir l’hôpital Gabriel Touré et de l’Université des Sciences, des Technologies et des Technique de Bamako (USTTB). Ces centrales solaires d’une puissance totale de 200 kWc sont installées sur les toits des bâtiments desdites structures. Ces centrales fourniront de l’électricité pour la consommation interne des bâtiments, donc couvriront en partie les besoins énergétiques annuels de l’hôpital et de l’Institut des Sciences Appliquées de Bamako (ISA).

Le surplus de production injecté dans le réseau électrique !

Pour l’hôpital, des batteries de stockage ont été installées pour assurer une fourniture continue de l’électricité dans la salle de réanimation et la pédiatrie, même en cas de coupure du jus sur le réseau (salle des enfants prématurés). Car, il faut rappeler que les coupures d’électricité même en présence d’un groupe électrogène synchronisé avec le réseau peuvent entraîner des pertes en vie de ces nouveau-nés très fragiles.

Aujourd’hui, grâce à ce système de stockage avec convertisseur, la bonne tension est maintenue au nouveau de cette salle des enfants prématurés, garantissant le bon fonctionnement des appareils en permanence. Ainsi, ce projet non seulement permet d’avoir une énergie propre provenant du rayonnement solaire, mais aussi permet de sauver des vies humaines surtout celles des enfants.

La production annuelle en énergie électrique de chaque centrale solaire est estimée à  182 MWh. Cette production d’énergie propre représente un gain sur les factures d’électricité de ces structures et permet aussi d’éviter des tonnes de gaz de dioxyde de carbone pendant la durée de vie de la centrale (25 à 30 ans), donc protège notre environnement.

Aussi, la réalisation du projet a-t-ellepermis à l’équipe de l’AER-Mali d’approfondir ses connaissances et d’acquérir de l’expérience dans l’installation des  centrales solaires sur les toits des bâtiments avec injection du surplus sur le réseau. Il est d’autre part prévu la poursuite du programme avec des puissances encore plus élevées. La particularité du projet est que les installations sont faites par les ingénieurs et techniciens de l’AER-Mali avec l’appui des ingénieurs lituaniens.

Un suivi régulier de ces installations permettra de fixer certaines normes sur les équipements d’injection à basse tension sur le réseau électrique. Toutefois, la multiplication de ces centrales solaires sur les bâtiments publics surtout, permettra de diminuer la facture d’électricité de l’Etat, de résoudre en partie le déficit énergétique de notre pays etde protéger notre environnement par l’utilisation de cette énergie propre qu’est l’énergie solaire.

AER-Mali

Source : Ziré
admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Ça turbine sur l’éolien, entre élus – l’avenir.net

MAISON Apprendre à vivre avec les araignées Ces derniers temps, les araignées sont plus nombreuses…

60 minutes ago

Gaz naturel renouvelable! Ben voyons donc! – Le Devoir

Cyril Dionne - Abonné 25 septembre 2020 16 h 29 Cher M. Grant, Les accumulateurs…

1 heure ago

Total franchit un nouveau pas vers la neutralité carbone en Europe en 2050 – L’Usine Energie – L’Usine Nouvelle

Total dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit. Même en matière de climat.…

2 heures ago

Énergies renouvelables : L’Agglo met en garde contre le démarchage abusif – maville.com

Dans le cadre de son plan climat air énergie, l’agglomération anime et coordonne la transition…

2 heures ago

En Vendée, Lhyfe lance la première unité française d’hydrogène vert – Quotidien des Usines – L’Usine Nouvelle

Lhyfe a posé le 25 septembre la première pierre de sa première unité d’hydrogène "vert",…

3 heures ago

This website uses cookies.