Centrales électriques solaires : Deux nouveaux programmes de 500 mégawatts bientôt lancés – El Moudjahid

Deux nouveaux programmes de production d’électricité à base d’énergie solaire, de 500 mégawatts chacun, seront prochainement lancés et proposés au partenariat, a indiqué hier à Alger, le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, le Pr Chems Eddine Chitour. «Dans l’immédiat nous avons 150 mégawatts qui sont dans le pipe et pour lesquels des appels d’offres ont été soit lancés soit en voie de l’être. Ensuite nous allons proposer deux programmes de 500 mégawatts chacun, ce qui va nous permettre de choisir nos partenaires», a avancé le ministre sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale.  «Nous n’allons pas faire des centrales de 1.000 mégawatts. Nous allons mettre en place des petites centrales de 50, 100 ou 150 mégawatts en fonction de la demande des secteurs», a-t-il dit. Il va falloir cependant trouver les financements nécessaires», a fait observer le Pr Chitour. Pour ce faire, l’Algérie mise sur ses grands partenaires étrangers leaders dans le domaine, notamment la Chine, l’Allemagne et les Etats-Unis. Une fois convaincus, les futurs partenaires pourront être «payés avec les fonds épargnés grâces aux économies faites en termes de consommation de gaz naturel». «Nous allons dire à nos partenaires étrangers que nous allons vous payer avec le gaz naturel non consommé», a-t-il dit. Il précise qu’une centrale thermique de 1.000 mégawatts consommait autour de 1,5 milliard de m3 de gaz/an tandis qu’une centrale solaire de 1.000 mégawatts en consomme 500 millions de m3 gaz/an en moins. Cette économie en gaz sera donc vendue et permettra au pays d’engranger 200 millions de dollars/an. «Et ce sont des fonds que nous allons utiliser pour financer, en partie, notre plan d’énergie renouvelable», a-t-il expliqué en insistant sur la nécessité de mettre en place un vrai modèle énergétique pour définir clairement les perspectives à l’horizon 2030. Interrogé sur le programme sectoriel, prévoyant la production de 4.000 MW d’ici à 2024, le Pr Chitour a laissé entendre que la réalisation d’un programme aussi gigantesque n’était pas programmée à moyen terme.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Energies renouvelables : Ce qu’il faut pour une plus grande libéralisation du secteur – Médias 24

D'importants amendements de la loi relative aux énergies renouvelables et de celle sur l'autoproduction d'électricité sont attendus. Les opérateurs…

1 minute ago

L’objectif de neutralité carbone de la Chine accroît l’urgence d’atteindre 100 % de la nouvelle croissance de la demande d’électricité du pays avec des sources sans carbone – LeLézard.com

Classé dans : L'environnementSujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux PEKIN, 16 janvier 2021 /PRNewswire/ --…

2 heures ago

Énergie: Aziz Rabbah participe à une rencontre avec ses homologues des Émirats, de Israël, du Soudan et du Bahreïn – Le Desk

Crédit: Ynet Ce jeudi, s’est tenue une rencontre par visioconférence qui a vu la participation…

2 heures ago

Israël et quatre pays, dont le Maroc, discutent du secteur de l’énergie – Médias 24

Quoi de neuf Israël et quatre pays, dont le Maroc, discutent du secteur de l'énergie…

3 heures ago

Total : Total, en désaccord sur le climat, quitte l’American Petroleum Institute – BFM Bourse

par Ron BoussoLONDRES (Reuters) - Total a annoncé vendredi son retrait de l'American Petroleum Institute…

4 heures ago

Google pourrat-il tenir son objectif zéro carbone en 2030 ? – Sud Ouest

Un monde enchanteur que celui de Google ? Pas loin. À lire son rapport en ligne,…

6 heures ago

This website uses cookies.