Categories: Industry News

Changer d’altitude – Les Échos

Démontrer qu’il est possible de concilier écologie et économie. Nous avons déjà labellisé plus de 700 solutions immédiatement applicables qui peuvent protéger l’environnement de façon rentable et près de 300 sont en cours de labellisation. Nous en aurons 1 000 en 2021 que nous promouvrons dans le monde entier.

Des produits, des processus ou des services, émanant de grandes entreprises et de start-ups, qui contribuent au développement durable dans les domaines de l’eau, de l’énergie, de la mobilité, des constructions, de l’industrie, de l’agriculture ainsi que de la consommation et de la production responsables. Elles ont le potentiel de créer des emplois et de stimuler la croissance économique tout en réduisant les émissions de CO2 et en préservant les ressources naturelles. Elles offrent un avantage concurrentiel aux innovateurs qui les ont conçues et à leurs clients. Evaluées par des experts indépendants sur leur faisabilité technique, leurs bénéfices environnementaux et leur rentabilité – les essais de prototype à l’échelle, un scénario d’application concret et un business plan sont requis -, elles reçoivent in fine le label Solar Impulse Efficient Solution reconnu internationalement.

Aux gouvernants et aux décideurs économiques. Chaque fois que je parle de protection de l’environnement aux gouvernements et aux chefs d’entreprise, ils commencent par me dire que c’est trop cher. Ce label leur adresse un message fort : des solutions existent et elles représentent la plus grande opportunité économique de notre siècle, le remplacement de toutes les infrastructures anciennes polluantes par des infrastructures modernes et propres. Et comme celles-ci sont rentables, il s’agit d’un investissement intéressant plutôt que d’une dépense excessive.

Nous sommes reconnus par les grandes institutions européennes et financés par des partenaires privés (Solvay, Air France, BNP Paribas, LVMH, Air Liquide, Breitling, Nestlé, Schlumberger, Soprema, Michelin, Schneider Electric, Engie…). Notre budget s’élève à 3 millions d’euros par an. Ce n’est pas du sponsoring classique, c’est du partenariat autour de l’esprit pionnier. Ces entreprises mettent en oeuvre et font connaître ces solutions, elles portent même un plaidoyer auprès des politiques pour que les réglementations évoluent et que les buts environnementaux et énergétiques soient beaucoup plus ambitieux, avec un cap et un cadre stricts. La fondation travaille aussi avec plusieurs pays et régions, comme le Grand Est. Je suis moi-même conseiller spécial pour l’avenir à la Commission européenne et membre du One Planet Lab mis en place par le président Emmanuel Macron.

On s’est moqué des frères Wright, les pionniers de l’aviation, et de leur machine volante… Soixante-six ans après, on envoyait des hommes sur la Lune. Quand j’ai présenté mon projet d’avion solaire à l’industrie aéronautique, on m’a dit que c’était impossible. Mon équipe a trouvé les solutions pour rendre cet avion possible. Le monde doit fonctionner sur ce principe. On a besoin de leaders qui ont une vision, qui sont déjà en esprit dans le futur et qui prennent les décisions nécessaires pour réaliser cette vision.

Oui. Vous connaissez la théorie du piranha ? Seul, un piranha ne peut rien mais s’ils sont mille, ils vous dévorent. Même chose avec les solutions : il faut les appliquer toutes en même temps, partout et tout de suite. Les objectifs à 2030 sont plus utiles que ceux à 2050, car ils nous obligent à commencer immédiatement. Aux industriels et aux gouvernants, je ne parle pas de protection de l’environnement mais d’efficience, de technologies et de sources d’énergie modernes rentables et propres. On peut diviser par deux la consommation d’énergie et les émissions de gaz carboniques d’ici à 2030, et c’est cela qui relancera l’économie. Un exemple : le rendement d’un moteur à combustion est de 27 % seulement, 73 % du carburant ne participe pas à faire avancer la voiture. Un moteur électrique, c’est 97 % de rendement. Tout est comme ça. Nos systèmes archaïques gaspillent entre la moitié et les trois quarts de l’énergie, des ressources naturelles, de la nourriture. C’est pour cela que je dis qu’il vaut mieux réussir la moitié tout de suite que rater le tout plus tard ! Les entreprises pétrolières doivent dès aujourd’hui muter pour devenir des entreprises d’énergies utilisant l’hydrogène, l’électricité, les biocarburants… Sur 1 000 solutions, j’estime que chaque pays peut en implémenter au moins 200, selon ses besoins et ses possibilités.

Dans un ballon, pour trouver une meilleure direction, il faut changer d’altitude donc lâcher du lest. Dans nos vies, c’est pareil, il faut se délester de nos certitudes, habitudes, croyances, dogmes pour capter d’autres influences, trajectoires, manières de penser et de faire pour se réorienter dans la bonne direction. Avec 8 milliards de terriens, maintenir notre mode de fonctionnement est suicidaire. Si 7 millions de gens meurent par la pollution de l’air chaque année malgré les normes établies, c’est que les normes sont mauvaises et donc il faut les changer. Polluer ne doit plus être légal.

L’appât du gain à court terme, l’égoïsme, le manque de respect, les inégalités inacceptables, la bêtise, la paresse…

Antismog, un boîtier pour les moteurs thermiques qui permet 20 % d’économie de carburant et diminue de 80 % l’émission de particules, en cours d’utilisation à l’aéroport de Nice-Côte d’Azur. Eco Wave Power, pour produire de l’électricité avec des pistons en bord de mer. Skybreathe, un logiciel optimisant la consommation de kérosène en fonction des conditions météo, à bord des avions Transavia. K-Ryole, une remorque électrique permettant de tracter 250 kilos avec un vélo, utilisé chez Bouygues. Clariter, des solvants, huiles et cires produits à partir de déchets plastiques…

Ma maison est totalement isolée, j’utilise des pompes à chaleur, des panneaux solaires, je roule en Hyundai Kona 100 % électrique.

Il commence une deuxième vie. Il a été repris par un groupe industriel international qui veut construire des plateformes d’observation et de télécommunication solaires à 10 000 mètres d’altitude, sans pilote.

On n’est jamais à l’abri d’un nouveau rêve ! Pour l’heure, je suis totalement impliqué dans les 1 000 solutions. Mais ce serait intéressant, pour les promouvoir, de faire voler à bord d’un avion solaire biplace ou d’un dirigeable propulsé à l’hydrogène les chefs d’Etat à qui je les remettrai… J’y réfléchis.

Lors de mon tour du monde en ballon, j’ai survolé les pays les plus pauvres et rencontré des associations qui luttent contre le noma, une maladie causée par la malnutrition qui détruit le visage des enfants. Détectée à temps, on soigne l’enfant avec 1 EUR d’antibiotique. L’OMS recense 100 000 nouveaux cas par an. On peut les éviter. C’est le but de Winds of Hope.

windsofhope.org

solarimpulse.com

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le Maroc et le Malawi signent 4 accords de coopération – Infomédiaire

Le Maroc et le Malawi ont signé, à Rabat, quatre accords couvrant les domaines de…

2 heures ago

Le Matin – Jet Energy et Azelio partenaires dans un projet de 45MW au Maroc et en Afrique francophone – LE MATiN

Le marocain Jet Energy et le suédois Azelio mettent en place un projet de stockage…

3 heures ago

Signature à Rabat de quatre accords de coopération entre le Maroc et le Malawi – libération

Autres articles Le Maroc et le Malawi ont signé, samedi à Rabat, quatre accords couvrant…

3 heures ago

UE : Appel à Candidature Pour L’accélération De La Transition Verte Et L’accès à L’énergie – Ecoactu

UE : Appel à Candidature Pour L'accélération De La Transition Verte Et L'accès à L'énergie…

3 heures ago

Entretien. Reconfinement en Europe et recomposition des chaînes d’approvisionnement: quels impacts sur le Maroc? – Le360.ma

Selin Özyurt, économiste senior chez Euler Hermès-Allianz, analyse les derniers développements de la crise sanitaire…

4 heures ago

Ville nouvelle de Hassi Messaoud: le projet mis sous la tutelle du ministère de l’Habitat – Algérie Presse Service

ALGER - Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud (Ouargla) a été…

5 heures ago

This website uses cookies.