Chaufferie biomasse, panneaux solaires… tous les bâtiments municipaux carburent aux énergies renouvelables – Gazette des communes

Organisé pour la deuxième année par CMA France, le réseau des chambres de métiers et de l’artisanat, le Prix ma ville mon artisan met en avant les territoires qui, par leurs actions, encouragent le développement de l’économie de proximité. « La Gazette » en est partenaire. Tramayes est lauréate dans la catégorie « développement durable et écoresponsable ».

[Tramayes (Saône-et-Loire) 1 100 hab.] Avec conviction, le maire de Tramayes, Michel Maya, l’affirme  : « Nous sommes en retard en matière de transition énergétique, mais nous devons la réaliser. Sinon, nos enfants devront faire la révolution écologique. » Il a fait de sa commune le seul territoire de France de plus de 1 000 habitants qui consomme 100 % d’énergies renouvelables pour ses bâtiments municipaux et son éclairage public. Grâce à un réseau de chaleur biomasse, à l’approvisionnement en électricité verte, mais aussi à la rénovation thermique de bâtiments, les élus de cette petite commune proche de Mâcon réalisent depuis presque vingt ans une réelle transition énergétique.

Déchets de bois de scierie

« En 2003, nous avons engagé des réflexions sur l’orientation environnementale de notre ville, dans le cadre du nouveau plan local d’urbanisme  , explique le maire. Une chaufferie biomasse a vu le jour en 2006, financée par des subventions de l’Ademe, de la région et du département, ainsi que par un emprunt municipal. « Elle chauffe aujourd’hui tous les bâtiments municipaux – école, mairie, bibliothèque, salle des fêtes –, une soixantaine de logements et l’hôpital », liste-t-il.

Ce réseau de chaleur s’appuie sur la transformation des déchets de bois d’une scierie située à 4 kilomètres. Le transport et le broyage de la matière première sont confiés à une entreprise locale. Car, pour les élus de cette commune membre du Réseau pour la transition énergétique, il s’agit aussi de créer des emplois locaux.
Tramayes a en outre choisi d’éteindre l’éclairage public à partir de 23 heures. Il a fallu convaincre les habitants que cela n’allait pas générer plus d’insécurité. « Soit deux ans de communication : les délais pour mettre cette politique en place sont importants, indique Michel Maya. Cela fait partie des difficultés rencontrées. »
A l’instar de la rénovation de l’ancienne gendarmerie, un projet qui prévoyait une isolation extérieure du bâtiment en matériaux biosourcés sur panneaux préfabriqués. Deux ans de procédure à l’initiative de l’architecte des Bâtiments de France (ABF), jusqu’à la cour d’appel, ont été nécessaires pour que le chantier puisse commencer. « Nous avons pu enfin apporter la preuve que l’ABF n’avait pas de compétence en matière de lutte contre la précarité énergétique pour un bâtiment sans aucun caractère patrimonial », note avec soulagement Michel Maya.
La salle des fêtes a également bénéficié d’une rénovation thermique par isolation par l’extérieur. Autre chantier important livré en 2019, la rénovation et la réunion des écoles maternelle et élémentaire par la construction d’une partie neuve en matériaux biosourcés (laine de bois, fibre de lin). Le bâtiment a été conçu avec une forte résistance thermique, ce qui engendre d’importantes économies d’énergies.

Convention avec l’Etat

Tramayes a signé une convention « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » avec l’Etat, ce qui lui a permis de consolider les financements pour ce projet. L’ambition de la commune est de devenir un territoire à énergie positive d’ici à 2050. Elle produit déjà de l’électricité grâce aux panneaux solaires installés sur la salle des fêtes. D’autres panneaux sont en cours d’installation sous forme d’ombrières sur le parking de l’ancienne gendarmerie.

Entre 2007 et 2017, la consommation d’électricité de la commune a été divisée par quatre : de 100 000 à 25 000 kilowattheures. Fort de ces expériences, Michel Maya multiplie les échanges avec d’autres élus. « Porter la bonne parole est le rôle que je me donne », conclut-il en souriant.

Thèmes abordés

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Ellipse investit pour les énergies renouvelables – Essor Loire

le 17 janvier 2021 - Laurie Joanou - Immobilier et BTP @Ellipse - Ellipse est…

7 heures ago

Le Matin – L’Irena tient sa 11e session dans un contexte contrasté – LE MATiN

La transition énergétique comme un investissement dans un avenir résilient constitue l’axe principal autour duquel…

8 heures ago

Un bivouac plus « écolo » sur le Dakar d’ici 2024 – Motorsport.com Suisse

Le Dakar veut devenir plus vert. ASO, organisateur de l'épreuve, a annoncé sa volonté d'avoir…

9 heures ago

Le solaire sera-t-il le nouveau Roi des énergies ? Solaire – Révolution Énergétique

L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) a publié ce 13 octobre son traditionnel rapport annuel : le…

10 heures ago

EDF: nouvelle mobilisation des syndicats mardi pour protester contre le projet « Hercule » – BFMTV

Les syndicats organisent mardi une nouvelle journée de mobilisation contre le projet "Hercule" qui prévoit…

14 heures ago

Alerte sur les systèmes électriques en Europe – Journal La Croix

L’Europe risque-t-elle de manquer de courant en 2030 ? C’est la question posée par France…

16 heures ago

This website uses cookies.