Chitour veut accélérer la chasse aux gaspillages – El Watan

Transition énergétique

Le ministère de la transition énergétique et des Energies renouvelables a été chargé de lister tous les niches d’économie d’énergie car le modèle énergétique algérien «est à 80% non créateur de richesses».

Il faut impérativement sortir de l’addiction aux énergies fossiles et aller vers la transition énergétique. Tel est le principal message délivré hier par Chems-Eddine Chitour, ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, lors de son passage à l’émission «L’Invité de la rédaction» (Chaîne 3).

Il a reconnu que cette rupture est vitale, mais elle n’est pas évidente car les efforts déployés butent sur un héritage, les anciennes habitudes et des résistances.

«Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il y a des lobbies, mais le pays est dans une phase délicate, on ne peut pas continuer à consommer un milliard de mètres cubes de gaz par semaine, c’est l’équivalent de 300 millions de dollars, on ne peut pas continuer à gaspiller de cette façon. Il faut faire la chasse au gaspillage», dira-t-il.

Pour lui, «l’ère du carburant est derrière nous, l’essence et le diesel à partir de 2030 n’auront pas vocation à rester dans la civilisation actuelle parce que les changements climatiques sont là, tout le monde va vers la neutralité carbone, la révolution électrique est un tournant majeur, il est indispensable de revoir nos schémas, il faut des ruptures et sortir des sentiers battus».

Le ministère veut mettre en place des stratégies opérationnelles avec des avancées réelles qui dépassent le stade de slogans.

Après le temps de l’écoute et de la concertation, voici venu le temps de l’action. Pour lui, les 52 dollars actuels affichés pour un baril de brut «ne doivent pas laisser croire que nous sommes sortis de l’ornière».

Le ministère a été chargé de lister tous les niches d’économie d’énergie car le modèle énergétique algérien «est à 80% non créateur de richesses. J’ai rencontré 15 ministres et j’ai expliqué à chacun que la transition énergétique est une affaire horizontale qui concerne tout le monde».

Dans le secteur de l’habitat, chaque habitation doit savoir ce qu’elle consomme et beaucoup sont actuellement des passoires. «L’eau chaude est l’équivalent de 400 kilos de pétrole par an/h. Si on met un chauffe-eau solaire dans les nouvelles habitations, on va y gagner, d’autant que nous avons le prototype et il est certifié : il faut créer une industrie du chauffe-eau solaire. Il y a aussi l’isolation et le double vitrage», explique-t-il.

Les mosquées pointées du doigt

Les mosquées sont pointées du doigt : les 18 000 lieux de prière ne consomment pas l’énergie de façon rationnelle, une commission a été créée pour les réhabiliter et une «mosquée verte» va être aménagée à Sidi Abdellah, qui servira de modèle susceptible d’être étendu sur tout le territoire national.

Concernant les transports, le ministre de la Transition énergétique a précisé qu’il y a beaucoup à faire dans ce secteur qui consomme 40% de l’énergie produite. «Le transport consomme 17 millions de tonne de pétrole, dont 2 millions importés et 10 millions de tonnes de gasoil.

Le président de la République a dit qu’en 2021, il n’y aura plus d’importation. 80 000 voitures ont été converties cette année au GPL, l’année prochaine se seront 200 000 voitures.

Nous allons mettre en place le diesel/fuel, nous avons créé une commission pour faire rouler à Alger des bus avec ce carburant, cela veut dire que 30% de la consommation de diesel peuvent être épargnés. L’autre créneau est le gaz naturel carburant (GNC) et le grand chantier de la locomotion électrique», souligne-t-il.

L’Algérie a 2500 milliards de mètres cubes de gaz naturel en réserve, mais nous risquons un sérieux problème dans 20 ans au plus tard, si nous continuons avec le même rythme de consommation.

En 2028, la consommation sera telle qu’on ne pourra plus exporter, il faudra choisir entre consommer ou exporter. Il faut freiner rapidement.

Face à ce constat, le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables appelle à stopper la réalisation de centrales thermiques et à freiner l’investissement consacré au gaz naturel.

«C’est un scandale, s’insurge-t-il, de continuer à consommer du gaz naturel», signalant avoir demandé à l’entreprise Sonelgaz de mettre un terme à ces types d’équipements et à laisser place aux centrales solaires et éoliennes.

Selon le ministre, «Sonelgaz doit évoluer : tous les grands constructeurs mondiaux (EDF, Engie) ont fait leur mutation.

Total a 1500 stations d’essence en France, il les a converties en stations de fitness, il y a mis des bornes électriques qui demandent une demi-heure pour recharger la batterie et, entre-temps, donne aux automobilistes l’opportunité de se détendre».

Pour accélérer cette transition vers les énergies renouvelables, il faut s’inspirer des grands pays qui ont de l’expérience dans ce domaine (Etats-Unis, Chine, Allemagne) en optant pour des «partenariats d’exception».


Post Views:
40

Advertisements

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Info Un rapport pourrait mettre à mal les projets nucléaires de l’Etat – Reporterre

Un récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et de RTE (Réseau de transport…

44 minutes ago

Energie: un scénario 100% renouvelables ne tient pas la route ! – Causeur.fr

Sans cesse paraissent des études, y compris d’acteurs institutionnels comme l’ADEME, assurant à l’opinion qu’à…

2 heures ago

Le Matin – Vingt-et-un indicateurs dans six secteurs clés analysés – LE MATiN

La Fondation Climate Works et Word Ressources Institute ont publié leur rapport 2020 sur l’action…

2 heures ago

Entretien avec Yann-Arthus-Bertrand : « Il n’y a pas de vaccin contre le réchauffement climatique » – LaDepeche.fr

l'essentiel 1976, Yann Arthus-Bertrand part avec femme et enfants s’installer au Kenya. Pendant trois ans,…

3 heures ago

ARTICLE – Webinaire Financement de l’Agenda 2030 par le secteur privé – Quelles recommandations ? – RSE DATA NEWS – RSEDATANEWS

RSEDATANEWS est le service d'actualités et data de référence pour les professionnels de la RSE…

4 heures ago

Previous Le Canada nommé membre officiel du conseil de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables – www.levert.ma

Le Canada nommé membre officiel du conseil de l’Agence internationale pour les énergies renouvelablesLe ministre…

4 heures ago

This website uses cookies.