Climat: une victoire démocrate pourrait ramener les Etats-Unis dans l’accord de Paris – Le Monde

Mercredi 4 novembre au matin, on ne connaîtra peut-être pas le nom du nouveau président des Etats-Unis. Mais une chose sera certaine, les Etats-Unis auront quitté l’accord de Paris sur le climat. Celui-ci étant entré en vigueur le 4 novembre 2016, les Etats-Unis devaient attendre trois ans avant de pouvoir notifier leur retrait, avec un préavis supplémentaire d’un an.

Si le démocrate Joe Biden l’emporte, ce dernier annoncera sans le moindre doute son intention de rejoindre cet accord négocié sous la présidence de Barack Obama, une fois investi à la Maison Blanche, le 21 janvier 2021, ce qui signifie un retour américain au plus tôt un mois après. Si Donald Trump est réélu, il vantera son bilan climatique, comme l’a fait, mercredi 7 octobre, son vice-président, Mike Pence, dans son débat avec Kamala Harris.

Mutation industrielle

L’agence d’information sur l’énergie des Etats-Unis (EIA) prévoit pour 2020 un recul de 10 % des émissions de CO2, Covid-19 oblige. Celles-ci ont déjà baissé de 2,9 % en 2019, en raison d’un hiver et d’un été doux, ayant conduit à un usage réduit du chauffage et de l’air conditionné. Depuis le pic de 2007, juste avant la grande crise financière, les émissions américaines auront baissé d’environ 23 % en 2020 (14 % si on arrête le compteur en 2019).

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Donald Trump engage le retrait officiel des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat

En cause, le déclin inexorable du charbon, dont la part dans la production d’électricité est tombée à 20 %, contre plus de la moitié au début du siècle. « L’an dernier, les Etats-Unis ont consommé plus d’énergies renouvelables que de charbon pour la première fois depuis les années 1880 », résume le Wall Street Journal. Les émissions de CO2 dues au charbon ont été divisées par deux depuis le pic de 2007. Donald Trump ne peut pas s’en prévaloir, puisqu’il avait fait la promesse électorale de relancer cette énergie non rentable.

La consommation nationale a reculé d’un cinquième sur les trois premières années de son mandat et va s’effondrer encore en 2020. Les centrales ont été remplacées par celles, moins polluantes, au gaz naturel (+ 36 % d’émissions sur dix ans, 1,7 milliard de tonnes) et les énergies renouvelables. Depuis dix ans, l’éolien a triplé sa production (8,5 % de l’électricité), tandis que celle du solaire a quintuplé en cinq ans (2,4 %). L’hydraulique représente 7,5 % de la production.

Les Américains profitent de la bascule numérique pour accélérer leur mutation industrielle. Tesla est la star incontestée de l’automobile électrique, qui vaut en Bourse 400 milliards, neuf fois General Motors, cinquante fois Renault. Sous la pression des consommateurs et des salariés, les entreprises tentent de diminuer leurs émissions, y compris Amazon : le groupe fondé par Jeff Bezos s’est engagé à réduire ses émissions nettes de CO2 à zéro d’ici à 2040 et à utiliser 100 % d’énergies renouvelables d’ici à 2030.

Il vous reste 60.56% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Lien Révolution énergétique – Un exode des flux financiers hors des énergies fossiles a commencé – LinuxFr

Lien Révolution énergétique - Un exode des flux financiers hors des énergies fossiles a commencé  LinuxFr

6 minutes ago

Changer les couleurs de… l’hydrogène – Journal de l’Automobile

Zoom de l’Arval Mobility Observatory - La filière française de l'hydrogène accélère le mouvement pour…

17 minutes ago

L’Ecole supérieure des énergies renouvelables inaugurée – Algérie Eco

L’Ecole nationale supérieure des énergies renouvelables, de l’environnement et du développement durable de l’Université chahid,…

1 heure ago

Carbon Pledge augmente les stocks éoliens et solaires en Chine – Mon livret

Les actions chinoises d’énergies renouvelables ont récemment explosé, les investisseurs estimant que la volonté du…

1 heure ago

Brice Lalonde – L’erreur de l’Europe : chasser l’énergie en oubliant le CO2 – Le Point

Le Parlement européen décrète l'urgence climatique et prescrit une baisse audacieuse de 60 % des émissions…

2 heures ago

Électricité verte : et si on optait pour une offre en temps réel ou une offre locale ? – ID, L’info Durable

Accélérer le développement des énergies renouvelables, c’est la mission que s’est donnée Planète OUI, en…

3 heures ago

This website uses cookies.