Comment Valence veut devenir la première destination touristique mondiale neutre en carbone – L’Echo Touristique

La destination espagnole est devenue la première ville au monde à certifier l’empreinte carbone de toute son activité touristique et se fixe des objectifs ambitieux d’ici 2025.

En dépit des vents contraires soufflés par le covid, Valence ne renonce pas à ses objectifs de développement durable. La destination espagnole a en effet entrepris de mesurer et certifier l’empreinte carbone de son activité touristique. Objectif pour la ville du sud-est de l’Espagne : devenir une destination touristique neutre en carbone d’ici 2025. Et Valence connaît désormais précisément l’impact de son tourisme. Une étude réalisée par l’entreprise Global Omnium, en collaboration avec la Fondation Visit València et la municipalité, a mesuré les sources d’émissions de gaz à effet de serre et leur effet sur l’environnement dans dix domaines différents liés au tourisme. Parmi les items analysés figurent ainsi les transports dans et vers la ville, l’hébergement, la restauration, la gestion des déchets ou de l’eau ou encore les infrastructures nécessaires à l’activité touristique. Conclusion : sur l’ensemble de l’année 2019, l’activité touristique de Valence a généré 1286 millions de tonnes de CO2. 81% correspondent à l’utilisation du transport (train, avion ou bateau de croisière) des touristes à Valence. Seulement 0,92% correspondent à l’utilisation du transport dans la ville. Le rapport souligne également que les gaz à effet de serre émis par l’activité touristique n’équivalent qu’à un tiers de l’empreinte carbone générée par la consommation alimentaire de tous les habitants de la ville. Seulement 0,01% de l’empreinte du tourisme est liée à la consommation d’eau, dans une ville qui se présente comme “la plus économe en eau d’Europe”. 0,41% proviennent de la collecte et du traitement des déchets solides.

Réduire et compenser les émissions de CO2

Sur le même sujet

Et Valence veut aller vite. La ville se donne 5 ans pour devenir la première destination touristique au monde neutre en carbone. Des actions seront mises en place pour réduire et compenser les émissions de CO2 provenant du tourisme, précise un communiqué. Une stratégie basée notamment “sur le potentiel d’auto génération d’énergie de la ville de Valence”, avec des énergies renouvelables ou la capacité des espaces verts de la ville – et notamment le jardin de Turia – ou du parc naturel de l’Albufera à absorber les émissions de CO2. Cette stratégie favorisera aussi l’économie et la consommation locale par la création de labels “afin que les touristes soient conscients de l’impact du produit durable, sûr et sain qu’ils achètent”.

La stratégie développée par Valence “vise enfin à atteindre les objectifs fixés par les Nations unies  ainsi que ceux du « Pacte Vert » européen – (qui ambitionne de devenir “le premier continent neutre pour le climat, ndlr)” – ou de la nouvelle loi espagnole sur la transition écologique, qui auront des implications importantes pour le secteur du tourisme”, conclut l’Office de Tourisme de Valence.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Israël et EAU: l’accord de paix culmine sur des années de fréquentation secrète – News 24

Et ça ne s’est pas très bien passé. L’un des membres israéliens a tweeté avec…

3 heures ago

Nationale – Chitour appelle à la rationalisation – L’Expression

Le ministre attire l'attention sur la consommation des carburants. Conférant une importance capitale pour l'économie…

5 heures ago

Parc éolien de la Dune-du-Nord : la mise en service retardée d’un an – ICI.Radio-Canada.ca

La COVID-19 a retardé de deux mois la reprise du chantier au printemps, mais le…

7 heures ago

WeCasablanca: Un outil pour promouvoir l’attractivité – L’Opinion

La démarche engagée à cet effet entend promouvoir l’identité de la ville et surtout impliquer…

9 heures ago

Chine : hausse de la capacité des énergies renouvelables au premier semestre_French.news.cn – xinhuanet.com

BEIJING, 2 août (Xinhua) -- La Chine a connu une forte croissance de la capacité…

10 heures ago

Culture urbaine. Pour Lamzo Dia, rappeur mulhousien, « le quartier, c’est une grande force et rien d’autre » – DNA – Dernières Nouvelles d’Alsace

« Écrire, s’évader, sortir un son. C’était un challenge. Qui sera le plus chaud en freestyle ?…

12 heures ago

This website uses cookies.