Consommation d’énergie : Des facilitations pour l’importation de produits non énergivores – El Watan

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, et celui de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems-Eddine Chitour, ont annoncé la mise en place de nouvelles règles pour encourager l’importation des équipements peu consommateurs d’énergie.

Co-animant une conférence de presse à l’issue d’une réunion, les deux ministres ont fait savoir que leurs secteurs œuvraient à la conception de ces règles aussi bien pour l’importation et pour l’exportation.

M. Chitour a fait état d’une «étude globale, en cours de préparation, sur l’importation d’équipements économes en énergie, à l’instar des appareils électroménagers et des véhicules, pour permettre au pays de réduire, lors des prochaines années, quelque 2 milliards de dollars en termes d’énergie importée». Dans les années à venir, il sera procédé à «la recherche d’une éventuelle technique pour arrêter l’importation des équipements énergivores, tout en suivant une méthode pour adapter ce type de consommation aux potentiels du pays en matière d’énergie, à l’horizon 2030», a-t-il souligné, annonçant des réunions, prochainement, avec les secteurs concernés pour examiner ce projet.

M. Rezig a tenu, pour sa part, à souligner que 45 laboratoires seront mobilisés pour le contrôle des produits, en attendant la finalisation de la cartographie nationale des laboratoires incluant l’ensemble des laboratoires relevant des autres secteurs, en sus de ceux agréés par le ministère du Commerce. Dans ce sillage, M. Rezig a fait état de plus de 30 laboratoires opérationnels au niveau national, outre 13 autres réceptionnés en attendant l’octroi des accréditations et le recrutement du personnel encadrant. «Nous nous attelons actuellement à la réorganisation de ce domaine pour permettre aux laboratoires de s’acquitter efficacement de leurs rôles», a fait savoir le ministre, ajoutant «dès qu’il sera fin prêt, le projet sera présenté au gouvernement et aux médias». Le ministre du Commerce a mis en avant l’adoption de 10 laboratoires mobiles, qui seront déployés au niveau des ports et des frontières en 2021.


Post Views:
8

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne – Reporterre

Plélan-le-Grand (Bretagne), reportage La brume recouvre les champs d’un manteau blanc opaque. En cette matinée…

17 minutes ago

Le Togo va doter ses centres de santé de 314 systèmes photovoltaïques – Agence Ecofin

(Agence Ecofin) - Au Togo, l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER) veut…

1 heure ago

Le Maroc appelle à la création d’un fonds spécial pour la mise en œuvre des ODD en Afrique – Infomédiaire

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a appelé, vendredi, les Nations-Unies à créer…

2 heures ago

Le commerce extérieur français pénalisé par le Covid-19 et le plan de relance – Le Monde

Des conteneurs sur les quais du terminal EuroFos, au port de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), le 23…

2 heures ago

ENGIE : BUSINESS 4 GOOD with ENGIE – Et si impact positif rimait avec performance? – Zonebourse.com

BUSINESS 4 GOOD with Engie Et si impact positif rimait avec performance ? L'édito Par Navi…

3 heures ago

Investissement/Covid-19: Entretien avec Hicham Boudraa, DG de l’AMDIE – Maroc diplomatique

Le directeur général par intérim de l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations…

4 heures ago

This website uses cookies.