Consulat honoraire d’Allemagne à Tanger: renforcement des relations bilatérales – Le360.ma

Par Fayçal Ismaili le 13/10/2020 à 20h11 (mise à jour le 13/10/2020 à 20h15)

© Copyright : DR

Kiosque360. Le consulat honoraire d’Allemagne rouvre à Tanger, cœur industriel du Maroc, comme le qualifie Zouheir Magour, consul honoraire, qui fait le point sur les objectifs fixés dans la capitale du Nord.

Après sa fermeture, le consulat honoraire d’Allemagne rouvre ses portes à Tanger. A sa tête, Zouheir Magour,le consul honoraire qui s’est prêté au jeu des questions-réponses avec Aujourd’hui le Maroc et dont l’interview est publiée dans son édition de ce 14 octobre. Outre le volet administratif et d’assistance continue aux Allemands et aux investisseurs allemands, le consul compte jouer «le rôle de catalyseur des relations bilatérales entre les deux pays afin d’assurer un échange fructueux dans les domaines culturels, économiques et sociaux», comme il le souligne avant de rappeler que l’Allemagne est un «partenaire privilégié du Maroc» dans divers secteurs d’activité dont les énergies renouvelables, les technologies de traitement de déchets, l’environnement ou encore l’agriculture.

Mais, pour Zouheir Magour, il est primordial de développer les potentialités du Maroc en Allemagne. Dans ce sens, il évoque son programme d’action qui «s’assigne parmi ses principaux objectifs de faire connaître encore plus la culture et l’art marocains à travers l’organisation de festivals et autres manifestations en Allemagne».

Côté investissement, le consul n’est pas de l’avis de la journaliste qui lui demande «pourquoi les investissements allemands à Tanger restent encore modestes par rapport à ceux d’autres pays comme la France et l’Espagne». Pour lui, au contraire, «de grands investisseurs allemands ont pris le Maroc en général et Tanger en particulier comme destination de choix pour la réalisation de leurs projets». Et de mettre en avant l’inauguration du groupe Siemens en mars 2016, la construction d’une usine de pales d’éoliennes à Tanger avec un investissement de 100 millions d’euros et la création de 700 emplois, sans oublier les différentes unités d’équipementiers automobiles comme Schlemmer Maroc et le Groupe Prettl, opérant respectivement dans la Zone franche et Automotive City.

Par Fayçal Ismaili

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Entretien. Reconfinement en Europe et recomposition des chaînes d’approvisionnement: quels impacts sur le Maroc? – Le360.ma

Selin Özyurt, économiste senior chez Euler Hermès-Allianz, analyse les derniers développements de la crise sanitaire…

21 minutes ago

Ville nouvelle de Hassi Messaoud: le projet mis sous la tutelle du ministère de l’Habitat – Algérie Presse Service

ALGER - Le projet de réalisation la Ville nouvelle de Hassi Messaoud (Ouargla) a été…

1 heure ago

Rennes. L’exposition événement Kaluta tjuta, une invitation à découvrir l’art aborigène – maville.com

Cette exposition a failli ne pas avoir lieu. En raison de la crise sanitaire, tout…

2 heures ago

ARTICLE – Chaleur renouvelable : la France creuse son retard – RSE DATA NEWS – RSEDATANEWS

RSEDATANEWS est le service d'actualités et data de référence pour les professionnels de la RSE…

2 heures ago

La bioéconomie : de quoi parle-t-on ? – The Conversation FR

Cet article est publié dans le cadre de la Fête de la science 2020 (du…

2 heures ago

Le gaz naturel en Europe : quels enjeux énergétiques et géopolitiques ? Première partie – Diploweb.com

LES INTERACTIONS entre l’énergie et la géopolitique sont complexes à analyser. Par ailleurs, la pandémie…

2 heures ago

This website uses cookies.