Controverse – Nomination à l’ANRE: El Othmani affirme avoir respecté « la procédure légale » – Article19.ma – Site d’information Marocain

La désignation par le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani de trois membres de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE) est conforme à la procédure définie par la loi 48-15 relative à la création de cette instance, a souligné une source proche du chef de l’exécutif.

La même source a ajouté dans un communiqué, publié samedi sur le site officiel du Parti justice et développement (PJD), que la loi 48-15 donne au chef du gouvernement le droit de désigner trois membres à l’ANRE sans que ce dernier soit tenu de consulter une instance professionnelle, gouvernementale ou autre, à la différence d’autres nominations à d’autres organismes, spécifiant uniquement la prise en compte des compétences requises.

Ces précisions font suite aux critiques attribuées au dirigeant d’un parti politique publiées par un site d’information selon lesquelles le chef du gouvernement a commis une erreur en nommant 3 membres à l’ANRE sans consulter la majorité gouvernementale et sans respecter le pluralisme politique.

«Contrairement à ce qui a été publié, le chef du gouvernement n’a pas désigné de membres à l’ANRE selon des critères sur mesure », mais en application de l’article 25 de la loi 48-15 qui stipule que les trois membres doivent être choisies selon les critères suivants: « le premier est choisi en raison de ses compétences en matière juridique, le deuxième en raison de ses compétences en matière financière et le troisième en raison de ses compétences dans le domaine de l’énergie ».

+ Les trois personnalités désignées par El Othmani à l’ANRE répondent aux critères de compétences et de mérite +

Selon la même source, El Othmani a tenu, en consultant bien que rien ne l’y oblige des organismes gouvernementaux, à ce que les profils des personnalités à désigner soient conformes aux exigences susmentionnées.
C’est ainsi, souligne le communiqué, que le chef du gouvernement a désigné Driss Chater, une personnalité juridique connue, ancien bâtonnier, ex-président de l’Association des avocats au Maroc et ancien président de l’Association internationale des avocats.

La deuxième personnalité désignée par El Othmani est Mohamed Mahroug, qui était inspecteur des finances, et a occupé de nombreux postes au sein de la direction du Trésor et des finances extérieures, dont celui de directeur adjoint. Il a également été nommé conseiller financier à l’ambassade du Royaume du Maroc auprès de l’Union européenne puis directeur exécutif du Maroc à la Banque africaine de développement.

La troisième personnalité est Mohamed Bernannou, qui est ingénieur et titulaire d’un master de l’Ecole des Ingénieurs de l’école française des Ponts et Chaussées en gestion de l’administration publique. Il a une expérience de plus de 8 ans au sein de l’Agence Marocaine MASEN dans les domaines de la gestion de projet, de l’énergie et des énergies renouvelables.

Et le communiqué de conclure que les trois personnalités désignées par El Othmani à l’ANRE répondent aux critères de compétences et de mérite exigées par la loi sans aucune autre considération d’affiliation partisane, de relations personnelles ou autre, « contrairement à ce que certains ont tenté de répandre en vue de nuire » à autrui « pour des raisons qui ne sont plus un secret pour personne ».

Article19.ma

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Ecologie : quand la crise du coronavirus aide à éveiller les consciences – Europe 1

INTERVIEWLe chemin reste encore long, mais les consciences évoluent. Selon un sondage BVA exclusif pour le…

44 minutes ago

Des cellules photovoltaïques reflétant la lumière permettraient de générer plus d’énergie – Clubic

Participez aux discussions Recevez des notifications   Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous

44 minutes ago

Après avoir eu le vent en poupe en 2019, l’éolien demande de nouvelles mesures en 2020 – Batiactu

Avec de bons résultats, l'éolien tient la route et pourrait même passer à la vitesse…

2 heures ago

Ikea France va commercialiser des panneaux solaires « clé en main » – La Tribune

Le géant suédois de l'ameublement Ikea va commercialiser à partir de ce mardi "un service…

3 heures ago

La STEG et Akuo : contrat d’achat d’électricité pour un projet de 10 MWc – Economiste Maghrebin

ce projet devra produire 36 Gigawatt d'électricité par an Akuo, producteur indépendant Français d’énergie renouvelable…

3 heures ago

Dole met à profit le soleil pour se rapprocher de sa promesse de devenir carboneutre – LeLézard.com

Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Chasse, pêche et plein airSujet : Nouveaux produits…

4 heures ago

This website uses cookies.