Coopération énergétique : Les énergies renouvelables en perspective – El Moudjahid

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a reçu hier à Alger, le secrétaire d’Etat au ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Manlio Di Stefano, avec qui il s’est entretenu sur les moyens de densifier la coopération énergétique entre les deux pays, notamment dans le domaine des énergies renouvelables.
«Nous souhaitons développer notre coopération avec l’Italie dans le secteur de l’Energie, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables qui ont occupé une part importante de nos discutions aujourd’hui», a déclaré M. Attar à la presse à l’issue de son audience avec M. Di Stefano. Qualifiant les relations avec les entreprises énergétiques italiennes de «très bonnes», le ministre a souligné le rôle important que peuvent jouer ces entreprises dans la concrétisation des projets du secteur. «Nous avons discuté essentiellement de l’avenir. Nous aspirons à édifier une Algérie nouvelle et cela ne peut se concrétiser sans une vision différente du passé et des réalisations nouvelles dans ce secteur, car sans énergie il n’y aura pas de développement. Les entreprises italiennes jouissent d’une grande expertise dans le secteur de l’Energie et peuvent avoir une contribution importante vu les opportunités de coopération offertes», explique-t-il.
M. Attar a rappelé, dans ce sens, que les Italiens étaient les plus présents durant les dernières décennies parmi les opérateurs étrangers activant en Algérie dans le secteur de l’Energie, et ce, dans différents domaines (exploration et production des hydrocarbures, réalisation des centrales électriques, études, etc).
De son côté, M. Di Stefano a réitéré l’importance «stratégique» de l’Algérie pour l’Italie.
«Nous avons des rapports extraordinaires avec l’Algérie du point de vue économique, politique et social. Cette rencontre vise justement à renforcer ce type de relation», a-t-il soutenu, assurant que de grandes possibilités de coopération sont offertes pour les deux pays à l’avenir.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

ExxonMobil va passer une dépréciation géante – Les Échos

Publié le 1 déc. 2020 à 6:02ExxonMobil passe ses comptes à la paille de fer.…

9 minutes ago

Mauritanie-Sénégal: à cause du Covid-19, British Petroleum reporte l’exploitation du gaz du projet GTA d’un an – Le360.ma

#Mauritanie : La Mauritanie et le Sénégal doivent encore patienter pour bénéficier des dividendes des…

56 minutes ago

Maroc : un projet de loi sur les énergies renouvelables a du mal à passer – Marocains du monde

Les professionnels des énergies renouvelables pointent du doigt les nouvelles procédures. Dans une déclaration à…

2 heures ago

Cercle de Bla : Une centrale photovoltaïque de 93 mégaWatt pour Touna – bamada.net

La capacité énergétique de notre pays va bientôt se renforcer avec la construction d’une centrale…

3 heures ago

Appel à candidatures : renouvellement des membres de la Commission Régionale d’Experts (CRE) – AUF

L’Agence Universitaire de la Francophonie Océan Indien lance un appel à candidatures auprès de ses…

3 heures ago

Climat: 2 des 3 objectifs européens seront atteints – Journal de l’environnement – journaldelenvironnement.net

La France n'atteindra pas ses objectifs en matière d'énergies renouvelables. VLDT L'Europe réduira de 20%…

5 heures ago

This website uses cookies.