Covid-19 : comment la plateforme industrielle de Tanger Med maintient ses activités – challenge.ma

Plaque tournante de l’industrie marocaine, l’opérateur de la plateforme industrielle Tanger Med Zones a continué à être opérationnel depuis le début de la pandémie, afin de soutenir les activités d’import-export. Derrière cette continuité, l’opérateur a accompagné dans les meilleures conditions les entreprises présentes sur le site, afin de favoriser la poursuite de l’activité pour certains, ou le redémarrage pour d’autres. Quelles ont été concrètement les mesures déployées par Tanger Med Zones qui ont contribué à ce que la machine économique puisse garder le rythme ? Comment les industriels se sont-ils adaptés au contexte pandémique pour maintenir leur activité ?

Au même titre que se sont poursuivies les opérations logistiques et commerciales afférentes à l’enceinte portuaire durant la crise sanitaire, l’opérateur de zones d’activités Tanger Med Zones (TMZ) s’est attelé à accompagner la continuité des activités industrielles et d’import-export des entreprises nationales et internationales présentes sur place. À proximité des marchés cibles et adossées au port, les zones d’activités de Tanger Med, bénéficient d’un positionnement stratégique à l’intersection des flux maritimes majeurs. Il est donc crucial d’accompagner les industriels de la région dans leurs activités logistiques, de production, opérationnelles, mais aussi vis-à-vis des communications avec les autorités locales, et particulièrement durant la période Covid-19. Aussi, une batterie de mesures sanitaires ont été rapidement déployées au sein des six zones d’activités.

Ces dernières, qui regroupent plusieurs secteurs en lien avec l’industrie pharmaceutique, les énergies renouvelables, l’aéronautique, l’automobile, la plasturgie, l’agroalimentaire, les emballages, les systèmes d’information et services, sont restées opérationnelles conformément aux préconisations du ministère marocain de la Santé et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Faut-il préciser, que la plateforme industrielle de Tanger Med se veut une véritable courroie de transmission entre les unités industrielles et les autorités locales, afin de faciliter la continuité de l’activité au sein des six zones. Dans cette optique, le plan de poursuite des activités a été planifié et exécuté avec méthode et efficacité, afin de pouvoir mettre à la disposition des collaborateurs, partenaires et clients industriels toutes les informations nécessaires durant cette période de crise, assorties d’équipements de protection indispensables. Faut-il souligner que les administrations sont restées actives, afin de favoriser la gestion des flux à l’import comme à l’export et en vue de répondre à la demande continue des opérateurs industriels.

Le plan sanitaire bien ficelé de Tanger Med Zones

Dans le détail, les actions entreprises par Tanger Med Zones pour limiter la propagation du COVID 19,  s’articulent prioritairement autour de la prise de température corporelle et de la distribution de masques et de gants aux administrations, collaborateurs, prestataires, et autres intervenants gravitant au cœur des zones d’activités. Il faut y ajouter le respect de la distanciation sociale qui se matérialise via des espaces délimités au sol. Toujours dans cette optique de contrer la propagation du virus, les gestes barrières et cette même distanciation sociale ont été appliqués dans l’habitacle des véhicules de transports censés accueillir des passagers et gravitant dans la zone d’activité. Des navettes et autres bus qui, avant chaque utilisation, sont désinfectés tant à l’extérieur que dans la cabine d’accueil. Il en va de même pour les chauffeurs qui ont été sensibilisés.

Tanger Med Zones a aussi mis en place d’autres mesures récurrentes et organisées pour réduire la propagation du virus; en effet, les espaces communs, notamment les zones de voierie, les trottoirs, les servitudes et autres façades qui voient défiler du monde sont fréquemment assainies. Par ailleurs, la sensibilisation via des affiches, en plus d’une signalétique spécifique au sein des zones accueillant la clientèle et les collaborateurs en entreprises, est parfaitement visible. Des mesures de sécurité sanitaire déployées par Tanger Med Zones, qui permettent clairement de soutenir les activités des clients industriels et de leur offrir continuellement une qualité de service aux standards internationaux. Toujours est-il que les entreprises nationales et internationales présentes sur la plateforme, ont mis sur pied en interne des mesures de sécurité sanitaire.

Des entreprises qui s’organisent

Les multinationales et entreprises locales installées au sein des zones d’activités de la plateforme industrielle de Tanger Med Zones ont établi, elles aussi, un plan de continuation des activités pour faire face notamment aux mesures de distanciation sociale dans leurs locaux et au sein de leurs lignes de production. Dans le détail, ces actions s’articulent notamment autour de la réduction au strict nécessaire des collaborateurs opérationnels. Ces derniers, se voient remettre les fournitures et autres équipements de protection personnelle au rang desquels le masque, les gants, le gel hydroalcoolique… De la sorte, les industriels sont parvenus à maintenir leurs opérations de production en s’appuyant sur une stratégie à double détente. À travers leur activité habituelle, ils ont ajusté leurs capacités de production industrielle à la demande du marché. Aussi, certains d’entre eux ont diversifié leurs activités, en mettant en place de nouvelles lignes de production. Objectifs : fournir du matériel indispensable durant la période d’urgence sanitaire, notamment des masques de protection, des paravents pour bureaux, des emballages pour soutenir le marché agroalimentaire local, voire des produits de désinfection…

Un redémarrage sous les meilleurs auspices

Si certains opérateurs ont pu maintenir une activité pendant le confinement, d’autres ont eu à essuyer plus durement les affres de la pandémie, contraints de baisser temporairement le rideau. Cela a été le cas pour certains industriels en lien notamment, avec l’automobile ou le textile. Des problèmes d’approvisionnement en matières premières et intrants ou encore la baisse de la demande étrangère, sont là quelques raisons pouvant expliquer la cessation momentanée de leur business. S’agissant de ces opérateurs qui se sont préparés activement à la reprise, Tanger Med Zones leur propose là aussi un accompagnement spécifique en matière de sécurité sanitaire. Concrètement, dès qu’une entreprise est assurée de sa date de redémarrage, des mesures de sécurité à adopter et de son effectif planifié, l’opérateur des plateformes convoque une commission d’inspection composée des représentants des autorités locales, des ministères de la Santé, de l’Industrie et de l’Emploi, pour effectuer une visite au sein de l’unité industrielle, et pour s’assurer du respect de l’application des mesures de sécurité sanitaire recommandées. Dès lors que cette commission valide favorablement l’inspection, la reprise de l’activité industrielle peut s’effectuer, moyennant un contrôle continu pendant toute la montée en cadence des opérations industrielles. Par ailleurs, Tanger Med Zones reste en contact permanent avec l’unité industrielle pour porter tout le soutien et l’assistance nécessaires durant la période de reprise d’activité.

Des mesures adoptées pour une reprise

Tout comme les entreprises qui n’ont pas baissé le rideau dans la zone et qui se sont vues quotidiennement accompagnées par l’opérateur de la plateforme, un plan bien ficelé leur a été concocté. Il consiste en une série de mesures de sécurité sanitaire censées préserver la sécurité des salariés, en plus d’un accompagnement suivant les recommandations du ministère de la Santé et de l’OMS. Outre les gestes barrières, mesures de distanciation sociale, utilisation fréquente de gel hydroalcoolique, désinfection des véhicules… Tanger Med Zones veille au maintien d’une communication et d’une assistance continue auprès des clients et partenaires, à laquelle il faut ajouter la poursuite de la digitalisation des services. Aussi, des examens de santé fréquents via la prise de température corporelle, ainsi que la réalisation de test de dépistage au Covid-19 sont programmés. Il faut y adjoindre des campagnes de formation et de sensibilisation auprès des agents de nettoyage, de sécurité, des employés et prestataires, pour adopter les bons gestes de sécurité. Enfin, un suivi et audit régulier de l’application de ces mesures de sécurité sera effectué. Encore faut-il préciser qu’adossée à l’ensemble de ces mesures, la prise de conscience générale de la part des prestataires, employés et entreprises industrielles doit être effective par tout un chacun pour limiter ainsi la propagation du virus.

2 questions à : Ilham Khalil, Directrice Tanger Free Zone

Challenge : Durant la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19, la plateforme industrielle de Tanger Med a épaulé les opérateurs présents sur place, afin de les aider à maintenir, pour certains, ou à redémarrer pour d’autres, et dans de bonnes conditions, leurs activités.  À l’heure du déconfinement, quelle est votre appréciation sur cet accompagnement ?

I.Kh. : Le plan de continuité de l’activité mis en place par Tanger Med Zones, consiste en une série de mesures de sécurité sanitaire préservant la sureté des salariés, en plus d’un accompagnement dédié aux entreprises implantées dans les différentes zones, suivant les recommandations du ministère marocain de la Santé et de l’OMS. Je citerai notamment, le maintien d’une communication et une assistance continue auprès des clients et partenaires, la poursuite de la digitalisation des services aux clients de la plateforme industrielle, le maintien des gestes barrières par des marquages au sol, les séparations de bureaux, la distanciation sociale, la réduction de nombre de passagers dans les bus de transport. Il faut y ajouter les examens de santé réguliers par la prise de température corporelle, avant de monter dans les bus de transport et avant d’accéder à l’entreprise, ainsi que la réalisation de test de dépistage au Covid-19. Par ailleurs, des campagnes de formation et de sensibilisation auprès des agents de nettoyage, de sécurité, des employés et prestataires, pour adopter les bons gestes de sureté et de sécurité, ont été réalisées. Aussi, la distribution continue d’équipement de protection individuelle (masques et gel hydroalcoolique), la continuité de la désinfection des espaces de travail et de transports, le suivi et l’audit régulier de l’application de ces mesures de sécurité sont autant de mesures qui nous ont permis d’accompagner avec efficacité les industriels présents sur le site.

Sachant que cette pandémie mondiale n’est pas encore vaincue pour l’instant, comment s’articulera au fil des mois à venir votre stratégie en termes d’accompagnement des opérateurs présents dans la zone, voire ceux qui envisageraient de s’y installer ?

Le retour d’activité des opérateurs industriels nationaux et internationaux, quelles que soient les modalités prises, se fait de manière progressive avec toute l’assistance que Tanger Med Zones et nos plateformes digitales peuvent offrir sur le cours et le moyen terme. Nous allons bien évidemment continuer à veiller sur le bon déroulement des nouvelles installations et sur la consécration de nouveaux investissements qui continuent à se confirmer et se réaliser dans les meilleures conditions. Notre objectif étant de s’assurer que le retour à l’état de pré-crise, du «business as usual», se fasse le plus rapidement possible. Une situation que nos opérateurs confirment et adoptent également dans leur fonctionnement.

2 questions à : Hicham Zerhouni, Directeur Général de DENSO Thermal Systems Morocco et Vice-Président de l’Association des Industriels de Tanger Free Zone

Challenge : Pourriez-vous nous faire part de votre expérience récente de la continuité de votre activité au cœur de la plateforme industrielle de Tanger Med pendant cette crise sanitaire ?

H.Z. :Il est indéniable que le tissu économique, dans son ensemble, a été mis à rude épreuve face à l’épidémie du Covid-19 et aux mesures de confinement. Le secteur automobile dans son ensemble a été durement touché. Dès lors, le challenge est tricéphale, avec un effondrement de la demande, de fortes perturbations au niveau des chaines logistiques puis, in fine, des fermetures d’usines. En ce qui concerne notre plateforme DENSO Thermal Systems Morocco, priorité a été donnée à la fois au maintien des emplois puis à l’instauration de mesures et de leviers à même de permettre la continuité de l’activité en pleine pandémie, afin de garantir une protection optimum du collaborateur lors de l’exercice de ses fonctions. Grâce à l’activation du levier étatique, conjugué à des efforts financiers propres de la structure, nous avons réussi, à ce jour, à éviter tout plan social ou mesure de licenciement résultant directement de la pandémie. L’exercice était certes ardu, mais en fin de compte réussi, avec un important retour positif sur effort et investissement en termes de climat social. D’autre part, une refonte totale de la façon de vivre et de se mouvoir au sein de l’usine a été opérée. Ainsi, une batterie de mesures organisationnelles nécessitant un investissement lourd a été implémentée, allant de l’organisation du transport, de la cantine, des espaces partagés et des espaces de travail, en passant par les cellules de veille et de suivi Covid-19, opérationnels à longueur de journée. Elles ont permis un pilotage en temps réel et une capacité de réaction et d’intervention rapide.

Quel regard portez-vous justement, sur les mesures d’accompagnement qui ont été mises en place par Tanger Med pour accompagner la reprise ?

Les mesures d’accompagnement mises en place par Tanger Med Zones, ont été utiles et satisfaisantes. Etant resté opérationnel et en continuité, Tanger Med Zones a continué à soutenir les activités industrielles des structures localisées au sein de ses différentes zones, le tout en totale conformité avec les mesures de sécurité sanitaire recommandées par le ministère de la Santé ainsi que l’OMS. Un autre élément à saluer, est le fait que la totalité des administrations de Tanger Med Zones sont demeurées opérationnelles et actives et ce, dans le but affiché de stimuler les flux et répondre aux sollicitations des acteurs industriels.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Les Echos Études VA-T-ON ROULER À L’HYDROGÈNE ? – LES ECHOS ETUDES

Dans la bataille pour la transition énergétique, l’hydrogène pourrait compléter l’offre électrique et hybride Le…

36 minutes ago

Le Japon s’engage à fermer de vieilles centrales à charbon – La Presse

(Tokyo) Le gouvernement japonais s’est engagé vendredi à étudier des mesures concrètes pour réduire sa…

2 heures ago

Energies renouvelables : Les investissements du Maroc cités en exemple par l’ONU – Infomédiaire

Les investissements réalisés par le Maroc dans les énergies renouvelables qui permettent au Royaume de…

2 heures ago

Energies renouvelables : Le Maroc crée une commission nationale de l’hydrogène – Infomédiaire

Une commission nationale d’hydrogène a été créée en vue de renforcer la stratégie du Maroc…

2 heures ago

50Hertz imagine un mix 100% EnR en 2032 – GreenUnivers

(c) PixabayC’est une annonce étonnante que vient de faire le gestionnaire de réseau allemand 50Hertz.…

3 heures ago

Non à une nouvelle centrale au fioul en Guyane – Libération

Tribune. Lors de son assemblée générale du 7 mai dernier, EDF votait à 99,9 % sa «raison…

3 heures ago

This website uses cookies.