Démarrage de la première centrale nucléaire du monde arabe – Les Échos

Le pétrole ne leur suffit plus : les Emirats arabes unis ont annoncé samedi le démarrage du premier des quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Barakah, la première du monde arabe, dont la mise en service a été retardée à plusieurs reprises. Dans cette fédération de 9,3 millions d’habitants, les besoins en électricité croissent en raison notamment de l’utilisation systématique de la climatisation durant les étés caniculaires.

Lorsqu’ils seront pleinement opérationnels, les quatre réacteurs auront une capacité de 5.600 mégawatts, soit environ 25 % des besoins du pays. Quatrième producteur de l’Opep, les EAU se sont développés grâce à leur richesse en pétrole et gaz. Mais comme d’autres pays du Golfe, ils tentent désormais de développer d’autres sources d’énergie. ​Hormis le nucléaire, le pays a aussi mis en place un programme de plusieurs milliards de dollars pour développer les énergies renouvelables, avec pour objectif de produire 50 % de son énergie à partir de sources propres d’ici 2050.

Située à environ 200 km à l’ouest de la capitale Abou Dhabi, la centrale de Barakah a été construite par un consortium dirigé par Korea Electric Power Corporation pour un coût estimé à 24,4 milliards de dollars (22,5 milliards d’euros). Le premier des quatre réacteurs devait être mis en service fin 2017, mais le démarrage a été reporté, les responsables affirmant qu’il fallait plus de temps pour satisfaire aux conditions de sécurité.

Par ailleurs, les responsables émiratis ont assuré à plusieurs reprises que leur programme nucléaire était « pacifique » et qu’ils n’avaient aucune intention de lui donner un volet militaire. Dans un contexte de tensions politiques avec des pays proches, dont le Qatar et l’Iran, ce nouveau programme pourrait constituer une pierre d’achoppement supplémentaire, voire une cible potentielle. Saoudiens et Américains affirment que Téhéran est à l’origine d’une attaque menée en septembre 2019 contre des installations majeures du géant pétrolier Saudi Aramco, ce que l’Iran dément.

D.F. (avec AFP)

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Énergie Énergies renouvelables : le Gouvernement accroît son soutien de 25 % en 2021 – Enviscope

Dans le cadre du plan de relance, l’État engage un effort sans précédent en faveur…

3 heures ago

Deux Marseillais testent leur van 100% électrique et solaire sur les routes de France – Made in Marseille

Le Van démonstrateur de Rémi Pillot roulant grâce à des batteries électriques et l’énergie solaire,…

4 heures ago

Greenlight Planet, leader du marché des produits solaires en prépaiement, obtient un investissement de 90 millions $ – LeLézard.com

Classé dans : L'environnement, Le Covid-19Sujets : Product/Service, Funding Greenlight Planet Inc., le plus grand…

7 heures ago

LPA-CGR avocats conseil de Triodos Bank et de Crédit Coopératif – Fiscalonline.com

LPA-CGR avocats a accompagné Triodos Bank et le Crédit Coopératif à l’occasion du financement, pour…

10 heures ago

Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires – LeFaso.net

Située dans la zone industrielle de Kossodo à Ouagadougou, cette usine spécialisée dans la fabrication…

13 heures ago

Objectifs du développement durable: La mise en œuvre «compliquée» par la crise Covid – L’Économiste

L’actuelle crise de la Covid-19 a mis à nu les fragilités de plusieurs pays, y…

15 heures ago

This website uses cookies.