Des économistes plaident pour la souveraineté monétaire des pays africains – DW (Français)

C’est une lettre qui sera publiée ce samedi 05 septembre 2020 partout à travers le monde. Une lettre ouverte et disponible en 47 langues (y compris les langues africaines). Les signataires (environ 500) viennent de tous les coins du globe et incluent des économistes mondialement connus et reconnus.

Pour les signataires de cette lettre, « Si l’Afrique a été épargnée, sur le volet sanitaire, des pires effets de la pandémie COVID-19, l’arrêt économique qui s’en est suivi a mis en évidence ses carences économiques et ses vulnérabilités structurelles. Étant un continent riche en ressources, l’Afrique a la capacité d’offrir une qualité de vie décente à tous ses habitants. »

Les signataires de la lettre adressée aux dirigeants afriains, invitent les États africains à élaborer un plan stratégique axé sur la reconquête de leur souveraineté économique et monétaire, qui doit inclure la souveraineté alimentaire, la souveraineté dans le domaine des énergies (renouvelables) et une politique industrielle centrée sur un contenu manufacturier à plus forte valeur ajoutée.

Au nombre des signataires : Fadhel Kaboub (économiste, Denison University, USA), Ndongo Samba Sylla, (économiste, Sénégal), Maha Ben Gadha (économiste, Tunis), Kai Koddenbrock (économiste politique, Goethe University, Francfort) et Ines Mahmood (politiste, Tunis), Mme Stéphanie Kelton (ex économiste en chef de Bernie Sanders), Prabhat Patnaik (Inde), Mme Radhika Desai (Canada), Mme Ilène Grabel (USA) James Galbraith (USA), Steve Keen (économiste australien, connu pour avoir prédit dans ses travaux la crise financière de 2007-2008).

Ci-dessus, une interview avec Ndongo Samba Sylla, économiste sénégalais et un des signataires de cette lettre ouverte.

Les signataires sont formels, « L’Afrique est capable d’offrir des services publics universels tels que les soins de santé et l’éducation, de garantir un emploi aux personnes qui veulent travailler et de mettre en place des filets sociaux assurant des revenus décents aux personnes qui ne peuvent pas travailler ». Et les signataires de la lettre d’ajouter : « Il est temps que l’Afrique aille de l’avant et aspire à un avenir meilleur dans lequel tous ses habitants pourront s’épanouir et réaliser leur plein potentiel. Cet avenir est à portée de main, et il commence par la reconquête par l’Afrique de sa souveraineté économique et monétaire. »

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Energie solaire: une surface de plus de 300 terrains… – Le Nouvelliste

Une surface d’environ 310 terrains de football a été recouverte par les nouvelles installations photovoltaïques…

2 minutes ago

Neoen risque de se replier de 13% en Bourse – Le Revenu

L'action du spécialiste des énergies renouvelables est orientée à la baisse, pénalisée par une configuration…

2 minutes ago

Des placements pour épargner « responsable » – L’Union

Mis en ligne le 28/09/2020 à 10:16 La finance durable revêt différentes formes. Mais l’objectif…

51 minutes ago

Pétrole : Total tire un trait sur des blocs d’exploration controversés au Brésil – Capital.fr

Publié le 28/09/2020 à 8h30 Mis à jour le 28/09/2020 à 8h55 Pixabay Total quitte…

2 heures ago

170 millions de DH pour des projets de R&D – L’Économiste

Le département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (DESRS), la Fondation OCP (FOCP),…

2 heures ago

Yvelines : dans sa maison passive, Nicolas consomme «dix fois moins d’énergie» qu’avant – Le Parisien

Lorsqu'il a emménagé en 2012 dans sa nouvelle maison à Villennes-sur-Seine (Yvelines), Nicolas Huillard avait…

2 heures ago

This website uses cookies.