Des solutions pour stocker l’énergie renouvelable – mediaterre.org

Dans le contexte actuel de développement des énergies renouvelables, le stockage de l’énergie est un enjeu majeur. Les énergies renouvelables sont en effet majoritairement intermittentes, c’est-à-dire qu’elles ne produisent pas d’énergie en continu. Il faut donc trouver des moyens de stocker l’énergie et la chaleur accumulées lors de périodes de pic, en vue d’une utilisation ultérieure lors des périodes sans vent ou énergie solaire.

Actuellement, l’un des moyens les plus communs de stocker l’énergie est d’utiliser des batteries. Les barrages sont également efficaces, bien qu’ils n’existent pas partout. L’hydrogène vert, qui a le vent en poupe ces derniers temps, est également prometteur. Il ne s’agit toutefois pas là des seuls moyens, et d’autres solutions innovantes voient le jour. La plupart du temps, l’électricité est transformée pour être stockée sous une autre forme.

De nombreux systèmes font ainsi bon usage de phénomènes naturels et physiques pour stocker l’énergie.

C’est notamment le cas de la photosynthèse artificielle. La photosynthèse est la capacité des organismes à capter la lumière pour créer une énergie sous forme de glucide essentielle à leur propre vie cellulaire. Appliquée au stockage d’énergie, la photosynthèse artificielle permettrait de stocker l’énergie solaire sous la forme d’énergie chimique.

Le principe de thermodynamique a également été étudié et appliqué dans les systèmes de stockage à air comprimé. L’un de ces systèmes comprime de l’air lors des périodes de pic de production d’énergie éolienne, et stocke cet air dans des cavernes de sel enfouies sous terre lorsque la demande d’énergie est faible. Il est ensuite possible de faire ressortir cet air comprimé pour faire tourner des turbines et ainsi fabriquer de l’électricité lorsque la demande d’énergie est plus importante mais que les éléments naturels ne sont plus là pour y répondre.

D’autres phénomènes sont également appliqués pour stocker de l’énergie comme la gravité d’une masse d’eau couplée à du pompage, l’énergie cinétique ou encore la poussée d’Archimède.

Source image : Melanie Maecker-Tursun, Wikimedia Commons, Creative Commons Attribution ShareAlike 4.0 International

[MOGED]

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Intelligence artificielle et énergies renouvelables: un couple durable ? – EURACTIV France

L’imprévisibilité, tel est le grand défi auquel sont confrontés les énergies renouvelables. L’offre et la…

12 minutes ago

La nécessaire consolidation de l’économie verte – allnews.ch

Les investissements dans les énergies renouvelables devraient être de 1’000 à 2’000 milliards de dollars…

2 heures ago

« Dans l’après Covid, un modèle zéro carbone fera plus que jamais sens » – Le Petit Journal

Loreto Ordoñez est depuis 2011 à la tête de la filiale espagnole du groupe ENGIE…

3 heures ago

Le Mené. Trois jours de partages autour des énergies renouvelables – maville.com

Kévin Porée, ingénieur en autonomie énergétique au Mené, sera présent à la dixième édition des…

5 heures ago

Transition énergétique : investissons dans l’humain – Gazette des communes

Par les représentants du réseau des Territoires à énergie positive (Tepos) Face à la crise…

6 heures ago

DIKWE : une digue pour protéger les ports et produire de l’énergie grâce aux vagues – Meretmarine.com

Lauréat du Blue Challenge 2020 du Pôle Mer Bretagne Atlantique, DIKWE est un ingénieux projet…

7 heures ago

This website uses cookies.