Ecologie. La ville de Rugles se lance dans un Plan Climat Air Energie – Normandie Actu

Déjà à l’initiative de projets et d’opérations vertes, par le passé, la ville de Rugles (Eure) s’engage maintenant dans le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET). Explications

Publié le 17 Juin 20 à 8:32

La ville de Rugles accentue son engagement pour l’environnement et l’écologie (Crédit photo : Bruno Compagnon)

La ville de Rugles (Eure) accentue son engagement pour l’environnement et l’écologie. Le quatrième mandat de l’ère Denis Guitton, maire, marquera l’entrée de la cité rugloise dans le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET).

Indépendance énergétique

Le maire a nommé Jean-Jacques Monthulé, déjà adjoint aux Travaux et l’Urbanisme, référent du Plan Climat. En clair, c’est quoi le PCAET ?

Une feuille de route qui prend en compte de nombreux critères : les émissions de gaz à effet de serre, les consommations énergétiques et les réseaux associés, les émissions de polluants atmosphériques, le potentiel en énergies renouvelables du territoire, la vulnérabilité aux effets des changements climatiques.

Lire aussi : Rugles. Le Passage des Petits-Prés ravive des souvenirs chez les habitants

Des diagnostics sur chacun de ces aspects sont réalisés pour identifier les enjeux spécifiques du territoire. A terme, le Plan Climat doit permettre à Rugles de renforcer son indépendance énergétique et de réduire ses émissions de gaz à effets de serre.

Grâce à ces outils mis en place, la lutte contre le changement climatique pourra débuter. Un projet ambitieux donc qui rejoint les précédentes opérations auxquelles la municipalité s’était engagée. A l’image des panneaux photovoltaïques, de l’initiative Ville Propre, de la baignade biologique à la piscine municipale.

Il est obligatoire pour toute intercommunalité à fiscalité propre (EPCI) de plus de 20 000 habitants, à l’échelle de son territoire mais Rugles n’a pas attendu pour se lancer dans le projet.

Protéger et restaurer la qualité de l’air

Il comprend trois parties. La première constitue la stratégie qui identifie les priorités de la ville de Rugles pour atténuer le changement climatique, s’adapter au changement climatique, restaurer et protéger la qualité de l’air.

Lire aussi : Tradition à Rugles. Nos lavoirs d’autrefois jouent toujours l’atout charme

La seconde partie, c’est le plan d’actions afin d’améliorer l’efficacité énergétique, d’augmenter la production d’énergie renouvelable et de réduire les effets des activités en termes d’émissions de gaz à effet de serre. La troisième, enfin, constitue le dispositif de suivi et d’évaluation des résultats.

Patrimoine immobilier, flotte de véhicules, marchés publics, urbanisme, transports, gestion des déchets, habitat, de nombreux domaines entrent en jeu dans ce PCAET.

Un PCAET qui peut être accompagné dans son élaboration par les services concernés de l’État (DREAL), le Conseil régional, l’ADEME (qui dispose d’un « centre de ressources pour les plans énergie climat territoriaux »), L’ONERC, ATMO, etc. Le plan climat-air-énergie territorial constitue dorénavant le « volet climat » du projet territorial de développement durable (PTDD) ou de l’Agenda 21 local que toute collectivité publique élaborerait.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Al Akhawayn célèbre ses 25 ans et lance de nouvelles formations en adéquation avec les enjeux actuels du marché de l’emploi – Industrie du Maroc Magazine

M. Abdellatif JOUAHRI et Dr. Amine BENSAID, respectivement Chancelier et Président de l’Université Al Akhawayn…

11 minutes ago

Traité sur la charte de l’énergie : le texte qui permet aux multinationales d’attaquer les Etats – Marianne

C’est dans la plus grande discrétion que se décide, une fois de plus, l’avenir de…

2 heures ago

Transition énergétique : Le CESE plaide pour une nouvelle stratégie – Médias 24

Une accélération de la transition énergétique permettrait d’ancrer sur le long terme le Maroc dans…

2 heures ago

Al Akhawayn dévoile les programmes de son plan stratégique 2020-2025 – Finances News Hebdo

L'École des sciences et de l'ingénierie dispensera, à partir de l'automne 2020, 8 nouveaux programmes…

3 heures ago

Fès : L’université Euromed reçoit de l’UE un don additionnel de 5,4 MDH – Industrie du Maroc Magazine

L’Université EuroMed de Fès (UEMF) a reçu de l’UE un don additionnel de 5,4 MDH…

3 heures ago

Centrale photovoltaïque de Kerambris au point mort, l’arrêté préfectoral annulé par une mesure de justice – France 3 Régions

Un soulagement pour les opposants Le jugement a été rendu, sur le fond, le 3…

4 heures ago

This website uses cookies.