EDF construira « la plus puissante centrale solaire au monde » à Abou Dabi – Photovoltaïque – L’Usine Nouvelle

Bonne nouvelle pour EDF, deux jours avant la publication de ses résultats semestriels. Via sa filiale EDF Renouvelables, l’énergéticien français a annoncé le 27 juillet avoir remporté le vaste projet photovoltaïque d’Al Dharfa, aux Emirats arabes unis. Associée au géant chinois de l’électricité Jinko Power, la filiale énergies renouvelables d’EDF construira la plus puissante centrale solaire au monde, à 35 km au sud d’Abou Dabi. Les deux partenaires commenceront les travaux avant la fin de l’année 2020, pour une mise en service prévue en 2022.

EDF et Jinko Power détiendront chacun 20% des parts du projet

Le projet d’Al Dharfa est l’aboutissement d’un appel d’offres lancé en juin 2019 par Emirates Water and Electricity Company (EWEC), un des premiers fournisseurs d’électricité aux Emirats arabes unis. Ce dernier a signé un contrat d’achat d’électricité (PPA) de trente ans avec le consortium franco-chinois, qui dit avoir présenté l’offre la plus compétitive, avec un coût moyen de production de l’électricité de 1,35 cent USD par kilowattheure.

EDF et Jinko Power détiendront chacun 20% du projet. Les 60% restants seront partagés par les deux acteurs publics nationaux du secteur de l’électricité, TAQA et Masdar.

« Nous sommes très fiers d’avoir remporté le plus important projet photovoltaïque au monde à Al Dhafra. Cette réussite traduit la qualité et la compétitivité de l’offre que nous avons présentée à EWEC, en partenariat avec Jinko Power », se réjouit Bruno Bensasson, directeur exécutif du groupe EDF.

La technologie des modules bi-faciaux

D’une capacité installée de 2GW, la future centrale solaire alimentera l’équivalent de 160 000 foyers locaux. Elle sera également la première centrale d’une telle envergure à utiliser des modules bi-faciaux, une technologie permettant aux deux faces des panneaux de capter les rayonnements solaires.

Le projet doit également générer 4 000 emplois au cours de la phase de construction, selon EDF.

Il s’agira du deuxième projet d’installation photovoltaïque conduit par l’électricien français dans la région, après la centrale « Dewa III », en cours de construction. Le 3 mai 2018, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Levy, avait inauguré une première tranche de 200MW de cette centrale située à Dubaï (Emirats arabes unis), qui doit produire à terme 1GW. D’ici 2030, le groupe souhaite doubler sa production d’énergies renouvelables pour la porter à 50 GW.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le gouvernement s’apprête à sabrer les aides au solaire – Le Figaro

Réservé aux abonnésLa remise en cause unilatérale de contrats par l’État pourrait provoquer de graves…

4 secondes ago

Hydrocarbures : « Les réserves confirmées sont en recul mais il existe d’autres moyens » (Attar) – Algérie Eco

« Les réserves confirmées sont en recul mais il existe d’autres moyens, d’où l’impératif d’adopter une…

12 secondes ago

Le « bâtiment du futur » passera par les réseaux… et par la cyber-sécurité – Batiactu

En raison de la pandémie de coronavirus - et encore plus avec le reconfinement qui…

56 minutes ago

Mersen : CA du Troisième Trimestre 2020 – Zonebourse.com

COMMUNIQUE DE PRESSE MERSEN : CHIFFRE D'AFFAIRES DU 3EME TRIMESTRE 2020 EN AMELIORATION PAR RAPPORT…

3 heures ago

Une tuile solaire fabriquée à Châtellerault – Info-éco

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili est venue le constater, jeudi 15 octobre,…

3 heures ago

Séoul espère atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 – Le Monde de l’Energie

Le président sud-coréen Moon Jae-in a promis mercredi que son pays ferait tout pour atteindre…

3 heures ago

This website uses cookies.