Efficacité énergétique au Burkina : Des ambassadeurs pour des comportements éco énergétiques – L’Actualité du Burkina 24h/24

L’Agence Nationale des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique (ANEREE) a mis sur pied un projet  de formation de 5 000 jeunes aux métiers de l’énergie solaire et sur l’efficacité énergétique. Après une semaine de formation, ces jeunes ont reçu leurs attestations ce vendredi 28 août 2020. Une occasion pour la direction de l’ANEREE de présenter un clip vidéo faisant la promotion de l’efficacité énergétique.

De charpentier, il passe à artiste chanteur. Maintenant, Bilson, à l’état civil Adama Adolphe Ouédraogo, s’est fait former en efficacité énergétique. Pour cette occasion, il a reçu l’accompagnement de l’ANEREE pour réaliser un single dénommé « efficacité énergétique ». Pour l’artiste, c’est sa matière à lui de contribuer à sensibiliser les Burkinabè sur les bonnes manières en matière de gestion des ressources énergétiques. « Je me suis dit après la formation pourquoi ne pas faire un support pour accompagner cette sensibilisation », a expliqué l’artiste Bilson.

De l’avis du directeur général de l’ANEREE Issouf Zoungrana, la sortie du clip cadre avec les objectifs poursuivis par sa structure. En effet, l’Agence Nationale des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Énergétique intervient dans la promotion de l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables. « Pour y arriver, notre démarche consiste à impliquer toutes les personnes à forte influence capables d’être des vecteurs de bonnes pratique », a-t-il indiqué. Tous les moyens sont donc bons afin de vulgariser les bonnes pratiques pour une consommation plus rationnelle de l’énergie.

« Permettre une insertion socioprofessionnelle »

La prestation de Bilson à la cérémonie de remise des attestations

Ainsi, c’est  5 000 jeunes des quatre coins du Burkina qui ont bénéficié de cette formation. Et à les écouter, la formation a été « très bonne ». Une note de satisfaction aux yeux des premiers responsables de l’ANEREE qui ont voulu aussi « permettre une insertion socioprofessionnelle » des jeunes. Le développement de l’auto emploi est donc aussi un but recherché par la structure de Issouf Zoungrana.

Inculquer des comportements éco énergétiques, c’est la mission assignée à ces « ambassadeurs de l’efficacité énergétique » en fin de formation. Et selon les dires de Issouf Zoungrana, l’ANEREE entend continuer dans cette lancée.

En guise d’informations, les apprenants ont été outillés sur le dimensionnement, l’installation, la maintenance et l’entretien. La formation a duré 7 jours et s’est tenue dans les 13 régions du Burkina.

Basile SAMA

Burkina 24

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’Égypte cherche à lever 500 millions de dollars par obligation verte – Financial Afrik

Marina Wes, directrice de la Banque mondiale pour l'Égypte. L’Égypte va lancer la première émission d’obligations…

15 minutes ago

Les 50 turbines du parc de Midelt assemblées et installées avec succès – LE MATiN

L’assemblage et l’installation des 50 turbines du parc éolien de Midelt viennent d’être achevés avec…

1 heure ago

Siemens introduit sa division historique énergie en Bourse – Zonebourse.com

Berlin (awp/afp) - Le conglomérat allemand Siemens poursuit sa métamorphose et s'est délesté lundi de…

2 heures ago

Par Imed Derouiche : Phosphate contre Démocratie – Tunisie Numérique

Par Tunisie Numérique  | Il y a 1 heure 🔊 Écoutez l'article <!-- --> La…

2 heures ago

La fin du pétrole Le nouvel ordre énergétique mondial – Le nouvel Economiste

Le pétrole a alimenté le XXe siècle – ses voitures, ses guerres, son économie et sa…

2 heures ago

Budget 2021 : d’importants moyens en plus pour l’écologie – Les Échos

Publié le 28 sept. 2020 à 18:34C'est une petite victoire pour la nouvelle ministre de…

3 heures ago

This website uses cookies.