Categories: Industry News

Energie solaire: le gouvernement va revoir en baisse le soutien sur d’anciens contrats – Le Monde de l’Energie

Les aides à certains parcs solaires vont être revues en baisse afin de tenir compte de la chute des coûts de cette énergie et d’économiser plusieurs centaines de millions d’euros par an, a-t-on annoncé jeudi de source gouvernementale.

La mesure concerne des contrats d’une durée de 20 ans signés durant la période de 2006 à 2010, quand les tarifs de soutien étaient encore très élevés, malgré la chute drastique des coûts du photovoltaïque depuis cette époque.

Cette révision devait être introduite dans le projet de loi de finance (PLF) initial, puis avait été retirée par le gouvernement pour laisser place à la concertation avec la filière, totalement opposée à un changement.

Elle va revenir finalement sous la forme d’un amendement du gouvernement dans les prochains jours, a-t-on indiqué dans l’entourage de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et du ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt.

“Il y a un intérêt général à modifier ces contrats parce qu’il y a une rémunération excessive”, a-t-on fait valoir.

En 2006, les tarifs de rachat de la production solaire étaient de l’ordre de 600 euros le mégawattheure, soit dix fois les prix de marché actuels. Entre 2006 et 2010, les coûts ont été divisés par quatre pour les industriels du secteur, sans que les tarifs ne soient revus en proportion.

“Autour des années 2010, le soutien n’a pas su être réajusté en tenant compte de la chute des coûts de la filière”, fait-on valoir au gouvernement.

“Il y a une rente pour certains énergéticiens” et c’est devenu “un soutien au détriment du contribuable et d’autres énergies renouvelables”, selon ces sources.

Seuls les plus gros contrats seront touchés par la révision. Les installations de moins de 250 KW environ ne seront pas concernées, afin d’épargner les particuliers, agriculteurs ou petits professionnels.

Sur une dépense annuelle qui représente 600 à 800 millions d’euros par an pour ces contrats, l’Etat attend une économie de l’ordre de 300 à 400 millions.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Togo : CFAO Technology présente son ascenseur Otis GeN2 – AFRICA RENDEZ VOUS – L’Afrique, par des Africains – africardv.com

CFAO Technology & Energy a présenté son nouveau ascenseur aux architectes et aux professionnels du…

2 heures ago

Enel S p A : prévoit d’investir 160 milliards d’euros d’ici 2030 dans les énergies renouvelables – Zonebourse.com

MILAN (Reuters) - Enel va investir 160 milliards d'euros au cours des 10 prochaines années…

2 heures ago

Covid-19 : maigre réponse dans le secteur des énergies renouvelables – Afrique Sub-Saharienne – SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne

[NAIROBI] Selon une étude, jusqu’en juin de cette année, seuls trois pays africains, le Burkina…

5 heures ago

Nationale – Cap sur les énergies renouvelables – L’Expression

Un plan d’action commun en matière de transition énergétique et d’énergies renouvelables est programmé. Afin…

6 heures ago

Côte d’Ivoire: 75 titulaires du BT et du BAC technique formés aux métiers de l’électricité – Journal du Gabon

Publié le 23.11.2020 à 23h18 par APA Soixante-quinze (75) apprenants titulaires du Brevet de technicien…

6 heures ago

Radiateur intelligent à batterie intégré : retrouvez plus de 50 solutions énergétiques durant les Electric Days ! – Futura

Le 1er décembre 2020 se tiendra une édition inédite 100 % digitale des Electric Days,…

7 heures ago

This website uses cookies.