Energies : Albioma met en service une quatrième centrale 100% bagasse au Brésil – Outremers360

© Albioma

Albioma a annoncé la mise en service industriel, le 25 décembre 2020, de sa centrale 100% bagasse Vale do Paraná Albioma au Brésil.

Située dans la ville de Suzanápolis dans l’état de São Paulo, l’unité de cogénération biomasse Vale do Paraná Albioma est la quatrième centrale du Groupe implantée au Brésil et bénéficie d’un contrat de vente d’électricité à long terme de 120 GWh sécurisé jusqu’en 2046 et indexé sur l’inflation. L’investissement de l’opération s’élève à 121 millions de réais brésiliens. Avec une puissance installée de 48 MW, la centrale sera en mesure d’exporter jusqu’à 30 MW d’électricité renouvelable sur le réseau.

C’est le premier projet brésilien pour lequel le Groupe intervient à la fois sur la construction et le raccordement au réseau, en plus de l’exploitation, signé en 2016, la centrale Vale do Paraná Albioma, est détenue conjointement par Albioma et l’usine Vale do Paraná. Elle est adossée à la sucrerie-distillerie du même nom qui dispose d’une capacité de broyage annuelle de 2 millions de tonnes de canne à sucre. « Nous sommes très heureux d’annoncer la mise en service de la centrale Vale do Paraná Albioma au Brésil, dans les délais et conformément à notre budget, qui témoigne de notre savoir-faire à l’étranger. Le gisement très important de productivité et d’efficacité énergétique dans ce pays au fort potentiel a conduit Albioma à s’intéresser à ce marché, qui reste naturellement une des priorités à l’international du Groupe pour ces prochaines années. Félicitations aux équipes du Brésil» a déclaré Frédéric Moyne, Président-Directeur-Général d’Albioma.

Depuis 2014, Albioma a su déployer le modèle original du Groupe au Brésil, pays leader mondial de la production de sucre et d’éthanol à partir de la canne à sucre. Albioma a ainsi acquis et développé trois unités de cogénération existantes (Rio Pardo, Codora et Esplanada), qui affichent aujourd’hui de très bonnes performances opérationnelles, grâce aux investissements réalisés pour l’amélioration des rendements de la cogénération et la réduction de la consommation de vapeur de la sucrerie.

Egalement implanté dans les Outre-mer, Albioma poursuit le développement des énergies renouvelables sur ces territoires. Le groupe a annoncé au cours de ce mois de décembre la conversion en 100% biomasse de l’Usine de Bois-Rouge d’ici 2023 à La Réunion ainsi que l’installation prochaine de centrales photovoltaïques en Guadeloupe, en Martinique et à La Réunion.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Total et Engie voient grand pour l’hydrogène décarboné en France – Auto Infos

Total et Engie ont signé un accord de coopération pour concevoir et exploiter le projet…

44 minutes ago

Avec son bateau Manta, Yvan Bourgnon va s’attaquer à la pollution plastique – Capital.fr

Publié le 26/01/2021 à 13h55 Pixabay Alors que les déchets plastiques sont une cause de…

44 minutes ago

abonné Ciel / Espace Les 5 dernières inventions futuristes d’Elon Musk – Science et Vie

Inventeur, chef d’entreprise, ingénieur, entrepreneur : né en 1971 à Pretoria en Afrique du Sud,…

44 minutes ago

General Electric repasse dans le vert en 2020 – La Presse

(New York) Le conglomérat américain General Electric (GE) est revenu dans le vert en 2020,…

44 minutes ago

Le fonds IFM lance une OPA partielle sur l’espagnol Naturgy – allnews.ch

L’offre concerne 220 millions d’actions de Naturgy, au prix de 23 euros par action. Ce…

2 heures ago

Tatwir croissance verte’, le nouveau programme d’appui à la décarbonation des TPME – Médias 24

Le programme "Tatwir croissance verte" vise à accompagner les TPME industrielles dans leurs démarches de…

2 heures ago

This website uses cookies.