Energies renouvelables en Afrique : La Chine en exemple pour une transition énergétique réussie – LeFaso.net

Elle est placée sous la présidence du ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, et a pour pays invité d’honneur, la République populaire de Chine. Dans son discours d’ouverture, le ministre Ouédraogo a présenté la place qu’occupe le secteur de l’énergie dans le programme quinquennal du président du Faso, mettant en exergue l’évolution des chiffres en matière de taux de couverture.

A l’en croire, le Burkina est passé de 325 mégawatts en 2015 à plus de 800 mégawatts à ce jour. « Roch Kaboré a fait de l’énergie son cheval de bataille », a-t-il affirmé, précisant que dans cette vision, il s’est résolument engagé vers les énergies renouvelables, notamment le solaire.

Selon Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, le Burkina est leader en Afrique de l’Ouest en matière d’énergie solaire, énumérant au passage les centrales construites dans le domaine.

La cérémonie d’ouverture a enregistré de nombreux participants

Il est également revenu sur la place de l’énergie dans la dynamique du développement, encourageant les pays africains à une synergie d’action en la matière.

« Il faut que nous puissions fédérer nos énergies », lance-t-il aux participants, venus également d’autres pays.

Le choix de cette édition s’est porté sur la République populaire de la Chine, en raison de son expérience dans le domaine de l’énergie et de son appui au ministère de l’énergie du Burkina. « C’est un pays qui a su compter sur ses propres ressources, sa discipline et sa rigueur au travail. (…). Seules dans la discipline, la cohésion, la solidarité que nous allons pouvoir développer le pays et construire l’Afrique », a magnifié Dr Ouédraogo, en guise d’invite aux nombreux étudiants présents à la cérémonie d’ouverture.

Visite des stands par les autorités, avec en premier plan, le ministre de l’énergie et l’ambassadeur de la République de Chine au Burkina

Les deux jours, faits essentiellement de communications sur plusieurs thématiques en lien avec le secteur, seront marqués par une exposition dans le hall de la salle de conférence internationale de Ouaga 2000, d’entreprises intervenant dans le domaine des énergies.

Plusieurs entreprises ont, pour l’occasion, aménagé à Ouaga 2000

Par l’initiative de la SEERA, le gouvernement vise à créer des opportunités d’affaires aux acteurs, attirer les investisseurs et soutenir le développement durable du secteur de l’énergie.

O.L

Lefaso.net

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Couplage sectoriel : un terme à la mode souvent mal compris – Magazine Décideurs

L’enjeu du couplage sectoriel est résumé par Clean Energy Wire, un site journalistique allemand spécialisé…

1 heure ago

Grand Paris Seine et Oise. Projet de plan climat : le public invité à s’exprimer – actu.fr

Par Thomas Richardson Publié le 27 Oct 20 à 9:26  <!-- --> Réduire les consommations…

2 heures ago

Ecomondo Et Key Enegy 2020 : Inauguration En Ligne Du 3 Au 15 Novembre 2020 – Ecoactu

Ecomondo Et Key Enegy 2020 : Inauguration En Ligne Du 3 Au 15 Novembre 2020…

2 heures ago

Finance climat : coup de sang des banques après de nouveaux rapports des ONG – Novethic.fr

Publié le 27 octobre 2020 FINANCE DURABLE Un rapport d’Oxfam sur les banques françaises a…

3 heures ago

Des éoliennes encore plus hautes… grâce à l’impression 3D – Technos et Innovations – L’Usine Nouvelle

La fabrication du béton s’invite au pied des éoliennes. Dans le cadre d’un partenariat annoncé…

4 heures ago

Des éoliennes enciore plus hautes… grâce à l’impression 3D – Technos et Innovations – L’Usine Nouvelle

La fabrication du béton s’invite au pied des éoliennes. Dans le cadre d’un partenariat annoncé…

5 heures ago

This website uses cookies.