Energies renouvelables : « On doit arrêter de faire des réunions et passer aux actes » – Algérie Eco

Le président du Cluster énergie solaire, Boukhalfa Yaïci, a estimé, ce mercredi, la mise en pratique du  programme de développement des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique « est aujourd’hui plus que nécessaire ».

S’exprimant, mercredi, à l’émission L’invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio Algérienne, Boukhalfa Yaïci a déclaré qu’ »on doit arrêter de faire des réunions et et passer aux actes », en bannissant le terme de l’urgence parce que, dans ce genre de projet, les choses doivent être « réalisées correctement ».

Le président du Cluster énergie solaire a relevé que ce qui a été installé, jusqu’à présent, « est vraiment dérisoire, 0,2 % en terme de capacité énergétique », alors que les quantités conventionnelles qui fonctionne avec le gaz augmente chaque année. « Les choses  ne vont pas au même rythme », a-t-il fait remarquer.

Une feuille de route sur le plan industriel pour augmenter l’intégration nationale

M. Yaïci a fait savoir qu’ »au niveau du Cluster, nous avons une feuille de route sur le plan industriel qui consiste à augmenter l’intégration nationale dans la fabrication des équipements de production des énergies renouvelables ».

Il a expliqué, à ce propos, que l’intégration nationale dans ce domaine était inférieure à 10 % et que son Cluster souhaiterait la porter à 25% sur les trois prochaines années. « Pour cela, nous travaillons avec des fabricants et des fournisseurs de verre, d’aluminium et de plastiques afin de produire des composants pour l’industrie du solaire », a-t-il affirmé.

Il a également indiqué que son entreprise travaillait depuis février avec les agriculteurs et les institutions agronomiques afin de permettre aux exploitations agricoles qui se trouvent loin du réseau électrique d’avoir un raccordement à l’énergie solaire. « Nous travaillons ensemble pour que ces exploitations puissent bénéficier de ce raccordement », a-t-il affirmé en précisant qu’il y avait actuellement 46.000 exploitations non raccordées aux réseaux électriques, ce qui représente plus de 714 .000 hectares.

« Les sites qu’on pourrait électrifier par l’énergie solaire représentent ainsi plus de 55% en termes de superficie », a-t-il avancé.

Des projets en souffrances et des actions urgentes à entreprendre à court terme

Evoquant la loi sur la transition énergétique, « qui fera l’objet de concertations avec l’ensemble des acteurs », il a souligné l’existence de « projets en souffrances et des actions urgentes à entreprendre à court terme ».

Il a cité, à ce titre, les projets en souffrance à l’exemple du programme de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (Creg) pour la production de 150 MW. « Sur ce volume prévu, il n’y a que 50 MW déjà réalisé alors que 100 MW restent à réaliser. Nous appelons les autorités à les mettre en place avant la fin de l’année », a-t-il insisté.

Pour faire avancer le secteur, M. Yaïci a souligné la nécessité pour le gouvernement de mettre en place un plan d’action sur des échéances déterminées en misant sur les petites entreprises et les universitaires. A ce propos, il a rappelé que toutes les grandes entreprises mondiales du secteur ont commencé par les PME et les compétences nationales installées à l’étranger.

Il a cité l’exemple de la Chine qui a fait appel à sa diaspora installée à la Silicone Valley pour fonder des entreprises dans ce domaine « ce qui lui a permis non seulement de développer l’utilisation des énergies alternatives au niveau local, mais aussi d’exporter ses services et ses produits.

Le premier responsable du Cluster énergie solaire a également préconisé la création d’activités liées aux ingénieries pour développer de nouveaux produits et de nouveaux modèles plus économiques.

Il est impératif de rétablir le fonds des énergies renouvelables

Concernant l’appel d’offres pour la réalisation des projets dans le domaine des énergies renouvelables, il a proposé la révision de tout ce qui concerne les marchés publics qui devrait se faire avec la concertation des acteurs du secteur. « Il faudrait tenir compte des appréciation et des remarques des partenaires dans l’élaboration des appel d’offres », a-t-il recommandé.

Il a insisté par ailleurs sur l’impératif de rétablir le fonds des énergies renouvelables (alimenté essentiellement à hauteur de 1% de la redevance pétrolière) pour financier les infrastructures des projets solaires et photovoltaïques, en affirmant que « ce fonds, s’il avait été géré correctement, il aurait cumulé 2 milliards de dollars ».

Il a précisé en outre que le système bancaire algérien « n’était pas prêt pour le moment à financer le créneau des énergies renouvelables ». Il a enfin souligné la nécessité d’un programme des énergies renouvelables pragmatique qui permette aux entreprises de réduire les coûts de production et de pratiquer des tarifs compétitifs.

Algérie-Eco/Radio/APS

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Épuration des eaux industrielles : Sonatrach lance un projet de recherche avec le CDER – El Watan

Sonatrach annonce le lancement d’un projet de recherche expérimentale pour l’épuration des eaux industrielles par…

2 heures ago

Revue de presse quotidienne de ce samedi 19 septembre 2020 – Hespress Français

Ci-après les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi 19 septembre 2020…

3 heures ago

À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne – Reporterre

Plélan-le-Grand (Bretagne), reportage La brume recouvre les champs d’un manteau blanc opaque. En cette matinée…

4 heures ago

Le Togo va doter ses centres de santé de 314 systèmes photovoltaïques – Agence Ecofin

(Agence Ecofin) - Au Togo, l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER) veut…

4 heures ago

Le Maroc appelle à la création d’un fonds spécial pour la mise en œuvre des ODD en Afrique – Infomédiaire

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a appelé, vendredi, les Nations-Unies à créer…

5 heures ago

Le commerce extérieur français pénalisé par le Covid-19 et le plan de relance – Le Monde

Des conteneurs sur les quais du terminal EuroFos, au port de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), le 23…

5 heures ago

This website uses cookies.