Énergies renouvelables: tout reste à faire – Le Devoir

Le développement des énergies renouvelables dans la production d’électricité ne doit pas occulter le manque de progrès dans les secteurs essentiels du chauffage ou des transports, met en garde le réseau d’experts REN21.

La demande énergétique dans le monde a continué à augmenter ces dernières années et la part des énergies renouvelables dans la demande totale d’énergie finale a très faiblement progressé (de 9,6 % en 2013 à 11 % en 2018), indique REN21 dans un rapport.

Les énergies renouvelables se sont certes fait une place dans le secteur de l’électricité (avec une part de 26 %), mais restent encore marginales dans la production de chaleur et de froid (10 %) et, plus encore, dans les transports (3 %). « L’électricité renouvelable a fait des progrès fantastiques », mais ces derniers « ne représentent qu’une petite partie de l’équation », souligne ainsi Rana Adib, directrice générale de REN21, citée dans un communiqué.

« Nous devons également cesser de chauffer nos maisons et de conduire nos voitures avec des combustibles fossiles », affirme-t-elle. « Ne pas changer l’ensemble du système énergétique, c’est se voiler la face », selon elle.

Pour les experts de REN21, la pandémie de COVID-19 n’a pas occasionné le changement de cap nécessaire. Ils relèvent que l’Agence internationale de l’énergie prévoit certes une chute de 8 % des émissions mondiales de CO2 du secteur énergétique cette année. Ils soulignent toutefois qu’elle est temporaire et qu’elle n’est pas suffisante : il faudrait selon eux maintenir une baisse annuelle des émissions d’au moins 7,6 % au cours des dix prochaines années pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat.

« Même si les confinements perduraient une décennie, la réduction des émissions de CO2 ne serait pas suffisante », juge Rana Adib.

Elle appelle désormais à des plans de relance véritablement « verts », axés par exemple sur les investissements dans les énergies renouvelables ou l’efficacité énergétique des bâtiments.

« Beaucoup de ces plans de relance comprennent précisément des propositions qui nous enfermeront toujours plus dans un système polluant basé sur les énergies fossiles », regrette-t-elle.

À voir en vidéo

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Nucléaire : entre les « pros » et les « antis », pourquoi tant de débats ? – ID, L’info Durable

Lundi 29 juin à Fessenheim, la plus vieille centrale française a définitivement tiré sa révérence. Pourtant,…

37 minutes ago

Assurance : le nombre de requêtes auprès du BCT construction a explosé en 2019 – Moniteur

Le Bureau central de tarification (BCT) publie son dernier rapport d'activité. En 2019, sa section…

1 heure ago

Energie – Le Japon envisage d’arrêter ses vieilles centrales à charbon – 24 heures

Le pays souhaite que les énergies renouvelables deviennent une source d’électricité majeure d’ici 2030. Mis…

1 heure ago

Le plan des armées françaises pour optimiser leur consommation d’énergie – Défense – L’Usine Nouvelle

La ministre des Armées Florence Parly est attendue dans l’après-midi du 3 juillet 2020 à…

2 heures ago

AVIGNON : Belle dynamique pour le financement participatif solaire dans le Vaucluse – La lettre économique et politique de PACA – Presse Agence

03 Juil2020 Written by Floriane. Posted in INFOS NATIONALES Le financement participatif en actions dédié…

2 heures ago

Batteries électriques: Daimler au capital du chinois Farasis – Bilan

03. juillet 2020 AUTOMOBILE 2 min Le constructeur automobile allemand Daimler a conclu un accord…

3 heures ago

This website uses cookies.