Categories: Industry News

États-Unis : la Californie confrontée à des coupures de courant – Journal La Croix

La Californie doit faire face depuis quelques jours à de gigantesques incendies liés à une canicule historique, avec des températures qui dépassent à certains endroits les 50 degrés. Plus de 120 000 hectares ont été dévorés par les flammes, qui ont déjà fait deux victimes, et contraint des milliers d’habitants à fuir leurs maisons.

→ À LIRE. La Californie, nouvel épicentre de la pandémie

Pour ne rien arranger, plus de 200 000 Californiens sont confrontés chaque soir depuis une semaine à des coupures de courant qui durent au moins une heure. C’est une première depuis vingt ans, et cela relègue l’État le plus riche des États-Unis au rang de pays émergent.

Ces coupures ont été décidées par PG & E, le principal fournisseur de l’État, qui avait été mis en cause ces dernières années pour la vétusté de ses lignes électriques. Elles sont à l’origine de la plupart des grands incendies qui ont ravagé la région ces dernières années.

Mais il s’agit cette fois d’éviter tout simplement que le réseau s’écroule, alors que la production d’électricité est largement inférieure à la demande. Au point que le gouverneur de l’État, Gavin Newsom, a appelé les consommateurs à réduire l’utilisation de leurs appareils entre 15 et 22 heures. Même Tesla a conseillé aux utilisateurs de ses voitures électriques de limiter leurs déplacements et à ne pas recharger leurs batteries chez eux.

L’éolien et le solaire à la peine

La responsabilité de cette situation est à chercher, en grande partie, dans la part importante donnée aux énergies renouvelables, principalement le solaire (inefficace la nuit) et les éoliennes (qui ne tournent pas quand il n’y a pas de vent), sans que les autres moyens pilotables, le charbon, le gaz et le fioul pour les centrales thermiques ainsi que le nucléaire, puissent prendre le relais.

La Californie s’affiche à la pointe dans la lutte contre le réchauffement climatique, avec l’ambition d’être à 100 % d’énergies vertes en 2045. Les étapes intermédiaires prévoient d’atteindre 50 % en 2026 et 60 % en 2030. Actuellement, les énergies renouvelables représentent déjà un gros tiers de la production électrique, avec les plus grands parcs éoliens et fermes solaires des États-Unis.

Forte demande pour la climatisation

Le problème est que les besoins enregistrent des pics importants, en particulier quand il fait très chaud. En ce moment, la climatisation représente jusqu’à 70 % de la demande d’électricité en Californie, contre 15 % en moyenne sur l’ensemble de l’année.

Pour remédier à l’intermittence des renouvelables, les centrales à gaz disponibles tournent à plein régime en assurant 50 % de la production. Mais, manque de chance, deux d’entre elles sont actuellement en maintenance. Difficile de faire appel aux centrales à charbon. La plupart ont cessé de fonctionner en Californie ou sont en phase de fermeture.

→ EXPLICATION. Climatisation et ventilation à l’ère du Covid-19

Le nucléaire n’est, quant à lui, capable de fournir qu’à peine 10 % des besoins. Et après la fermeture de deux réacteurs à San Diego en 2012, la dernière centrale de l’État, Diablo Canyon, doit s’arrêter en 2025. Les autorités mettent en avant les risques sismiques. Les barrages ne peuvent pas non plus être appelés à la rescousse. Leurs niveaux sont au plus bas en raison de la sécheresse chronique.

Un pays très mal interconnecté

Les Californiens ne peuvent pas, ou très peu, faire venir l’électricité des États voisins. La situation est très compliquée, elle aussi, dans le Nevada, mais surtout le réseau électrique américain est devenu très obsolète et souffre d’un manque criant d’interconnexions, malgré ses 700 000 kilomètres de lignes à haute tension. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est donc extrêmement compliqué de faire venir du courant de la côte est à la côte ouest, et inversement.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Total invente la raffinerie zéro pétrole – Journal de l’environnement – Journal de l’environnement

La raffinerie traitait près de 5 Mt de pétrole par an.Total La raffinerie de pétrole…

3 minutes ago

CGEM Plan de relance industrielle 2021-2023: Elalamy annonce 3 chantiers – Le Desk

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie. CGEM Le ministre de l’Industrie, du commerce et de…

22 minutes ago

Le Matin – Le modèle marocain mis en avant lors d’un symposium sur la transition énergétique propre en Afrique du Nord – LE MATiN

Le modèle énergétique marocain basé sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique a été au…

22 minutes ago

Plan de relance industrielle 2021-2023: M. Elalamy annonce 3 chantiers stratégiques – Industrie du Maroc Magazine

Casablanca – Le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay…

1 heure ago

The Parliament Magazine : Le Maroc, un pont d’énergie verte entre… – Industrie du Maroc Magazine

Le Maroc est devenu un pont d’énergie verte entre l’Europe et l’Afrique, écrit la publication…

1 heure ago

Le Maroc, un pont d’énergie verte entre l’Europe et l’Afrique – Industrie du Maroc Magazine

Le Maroc est devenu un pont d’énergie verte entre l’Europe et l’Afrique, écrit la publication…

2 heures ago

This website uses cookies.