Faut-il encore miser sur les fonds pétrole ? – Le Monde

Gestion collective. Le début de l’année 2020 a été marqué par un brutal décrochage des prix du pétrole, s’expliquant principalement par la crise économique due au coronavirus. Les restrictions de déplacements dans de nombreux pays ont en effet fait « fondre la demande mondiale d’or noir », précise Malik Haddouk, directeur de la gestion diversifiée chez CPR Asset Management. Ainsi, le baril d’or noir coté à New York, qui s’échangeait encore à plus de 60 dollars au mois de décembre 2019, a vu sa valeur fondre quasiment de moitié, entraînant dans sa chute l’ensemble des valeurs du secteur pétrolier cotées en Bourse.

Toutefois, la contre-performance de ces valeurs est loin d’avoir été homogène. Ainsi, comme le rappelle Christophe de Failly, gérant du fonds Etoile Energie Europe, chez Etoile Gestion, filiale d’Amundi, « les investisseurs ont sanctionné dans une moindre mesure les entreprises spécialisées dans le domaine du raffinage, de la distribution de produits pétroliers ou encore des infrastructures énergétiques comme les pipelines et les activités de stockage, car elles présentent une moindre sensibilité de leur chiffre d’affaires à la volatilité du cours de l’or noir ».

De solides rendements

Parmi elles, on peut citer des sociétés européennes comme Rubis, Royal Vopak NV ou encore Enagás et Technigaz. Cerise sur le gâteau, ces entreprises continuent d’offrir de solides rendements à leurs actionnaires malgré un environnement boursier actuellement marqué par une chute généralisée des dividendes d’après une récente étude publiée par la société de gestion Janus Henderson.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Comment se rémunèrent les conseillers financiers sur les produits qu’ils vous conseillent ?

De leur côté, les géants du secteur, comme Exxon Mobil, Chevron ou encore BP voient leurs bénéfices fortement baisser dans le sillage de la chute du baril. Pour réduire leur dépendance au pétrole, certains d’entre eux, notamment les majors européennes, n’hésitent pas à accélérer la diversification de leurs activités dans le secteur des énergies renouvelables, comme l’éolien ou encore le solaire.

Ainsi, à titre d’exemple, Christophe de Failly indique que « la part de ces énergies vertes devraient représenter 25 % du chiffre d’affaires de Total à l’horizon 2040 contre moins de 5 % à l’heure actuelle ». Un changement de cap de nature à séduire davantage les investisseurs qui alignent désormais de plus en plus leur stratégie d’investissement avec des objectifs de développement durable.

Le secteur des énergies vertes

D’ailleurs, des sociétés positionnées sur le secteur des énergies vertes, comme le danois Ørsted (anciennement DONG Energy), mais aussi les entreprises françaises Voltalia et Neoen, ont enregistré des performances spectaculaires depuis fin 2019 malgré un environnement boursier particulièrement morose. C’est d’ailleurs le positionnement d’une partie de son portefeuille sur des producteurs d’énergies décarbonées qui a permis au fonds Etoile Energie Europe de se distinguer de ses pairs en termes de performance au cours de ces dernières années.

Il vous reste 24.93% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Photovoltaïque : le groupe lyonnais Terre et Lac mise sur les projets de territoires – Tout Lyon

Publié le 22 octobre 2020 - Julien THIBERT - Dossiers © Terre et Lac -…

42 minutes ago

Barid Al-Maghrib et Masen émettent un timbre-poste spécial – Finances News Hebdo

Groupe Barid Al-Maghrib et l'Agence marocaine pour l'énergie durable (Masen) ont émis, jeudi à Rabat,…

42 minutes ago

Le complexe solaire Noor Ouarzazate tient son timbre – Infomédiaire

Groupe Barid Al-Maghrib et Masen s’associent pour l’émission d’un timbre-poste spécial illustrant le complexe solaire…

2 heures ago

Maroc: 5,65 milliards $ ont été investis dans le renouvelable en 10 ans – Algérie Eco

Le royaume chérifien a investi 5,65 milliards $ dans les énergies renouvelables au cours de la décennie écoulée…

2 heures ago

Lien Révolution énergétique – Un exode des flux financiers hors des énergies fossiles a commencé – LinuxFr

Lien Révolution énergétique - Un exode des flux financiers hors des énergies fossiles a commencé  LinuxFr

3 heures ago

Changer les couleurs de… l’hydrogène – Journal de l’Automobile

Zoom de l’Arval Mobility Observatory - La filière française de l'hydrogène accélère le mouvement pour…

3 heures ago

This website uses cookies.