Fès-Meknès: 1,5 M€ de l’AFD pour la réalisation du Projet Agritech – Hespress Français

L’Agence Française de Développement (AFD) et l’Université Euromed de Fès (UEMF), ont signé ce jeudi 16 juillet, une convention de financement pour la conception et la mise en place d’un Pôle AgriTech dans la région Fès-Meknès, un projet inédit au Maroc consistant en la structuration d’un Pôle régional d’innovation et d’entrepreneuriat dans le secteur de l’agriculture et de l’agro-industrie.

A cet effet, l’AFD met à disposition de l’UEMF une subvention d’un montant de 1,5 M€ destinée à la conception et à l’implantation de ce projet au sein de son Éco-campus, précise un communiqué conjoint des deux parties.

En tant qu’institution d’enseignement supérieur et de recherche scientifique et technique à but non lucratif et d’utilité publique, l’Université Euromed de Fès joue un rôle moteur dans le développement régional. Son Eco-Campus, conçu aux meilleurs standards internationaux, comporte plusieurs plateformes technologiques de haut niveau englobant l’ingénierie digitale et l’intelligence artificielle, l’impression 3D, la technologie 4.0, les nanotechnologies, les énergies renouvelables, la biotechnologie, le biomédical et les matériaux.

Ce nouveau projet vient compléter ces plateformes, dont certaines sont uniques en Afrique, par une Agritech permettant de faire le lien entre le monde du digital et le secteur de l’agriculture et de l’agro-industrie.

De son côté, et en tant qu’établissement public, l’AFD met en œuvre une politique de développement et de solidarité internationale. Présente en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique Latine, dans la Caraïbe et l’Outre-mer, cet Agence finance et accompagne des projets liés au différents domaines : Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance, etc.

L’AFD est engagée dans plus de 4 000 projets à fort impact social et environnemental dans 115 pays, et le Projet Agritech de Fès-Meknes, s’inscrit dans le même esprit.

Il permettra ainsi d’adopter une démarche structurée et innovante de la filière agro et ce en renforçant les capacités en termes de savoir technique et technologique, de formation, de recherche-innovation et de transfert des compétences tout en développant un cluster agro-industriel couplé à l’ingénierie digitale et à l’intelligence artificielle.

Il sera développé dans un premier temps sous forme de « Pôle de Compétence Territorial » rassemblant des acteurs privés, publics et associatifs et créant une dynamique collective autour du développement de l’innovation et de l’entrepreneuriat Agritech en parfaite résonnance avec la politique du pays en la matière.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

KINGERSHEIM. Le point sur les chantiers de l’été – L’Alsace.fr

Rue de Pfastatt Depuis la mi-juin, la rue de Pfastatt, un des axes de circulation…

26 minutes ago

Marathon Capital conseille Tokyo Gas dans le cadre de son acquisition du projet solaire de 500 MWca de Hecate Energy – LeLézard.com

Classé dans :Les affaires, L'environnement, Exploitation pétrolièreSujet : Acquisitions et fusions d'entreprises CHICAGO, 13 août 2020 /PRNewswire/…

1 heure ago

Les cryptomonnaies seraient moins nocives que l’on croit pour l’environnement – Les Échos

Les cryptomonnaies sont-elles aussi énergivores qu'on le prétend ? Ce qui est certain, c'est que ces…

2 heures ago

Apple peut compter sur ses partenaires taïwanais pour prendre un virage écolo – Siècle Digital

Depuis plusieurs années, l’entreprise de Tim Cook cherche à amorcer un virage écolo pour atteindre…

3 heures ago

En 2020, le soutien aux énergies renouvelables va frôler les 6 milliards d’euros – RSE Magazine

Creative Commons - Pixabay La rationalité économique du renouvelable est plus que jamais un défi.…

4 heures ago

AIRBUS : Washington maintient ses taxes sur les importations d’avions à 15% – Capital.fr

(AOF) - Les Etats-Unis ont décidé mercredi de maintenir les tarifs douaniers imposés aux avions…

4 heures ago

This website uses cookies.