Categories: Industry News

Grâce à la tempête Bella, l’éolien britannique a battu des records – Courrier International

Le Royaume-Uni, qui se dirige vers son “année la plus verte jamais enregistrée”, a reçu un (gros) coup de pouce de la nature en cette fin d’année. Et plus précisément de Bella, la tempête qui s’est abattue sur l’Europe occidentale. Grâce à ces vents puissants, “plus de la moitié de l’électricité quotidienne en Grande-Bretagne a été produite par des éoliennes durant le Boxing Day [le 26 décembre]”, rapporte The Guardian. Le chiffre précis est de 50,7 %.

Ce record, rappelle le journal, n’est que le dernier d’une longue série en 2020, “car les restrictions imposées par le Covid-19 ont fait dégringoler la demande, ce qui a aidé l’éolien et le solaire à accroître leur part dans le mixte énergétique”. Les combustibles fossiles ont été délaissés pendant plusieurs semaines ; jamais la Grande-Bretagne n’avait connu de période aussi longue sans recours au charbon depuis la révolution industrielle.

En 2020, les centrales au gaz et au charbon ont produit 36 % de l’électricité consommée en Angleterre, en Écosse et au pays de Galles au 21 décembre, selon National Grid Eso, le gestionnaire du réseau électrique, cité par le quotidien britannique, contre 46 % en 2019. La part de l’électricité produite par les centrales solaires et les parcs d’éoliennes est passée sur cette même période de 23 à 29 %.

“2020 a été pour l’électricité britannique une année de tous les records, commente Rob Rome de National Grid Eso. Le réseau continue de se transformer à une vitesse vertigineuse, à mesure que nous exploitons la croissance des énergies renouvelables.” Toujours auprès du Guardian, Rob Rome ajoute :

Nous avons enregistré en avril la plus grosse production du solaire, la plus longue période sans recourir au charbon entre avril et juin, et le mois le plus vert en mai.”

La réduction de la demande en électricité est une tendance qui, à la faveur de la pandémie, a été observée aux quatre coins du monde. Selon le journal, la demande moyenne a ainsi chuté de 32,58 gigawatts en 2019 à 30,6 gigawatts cette année.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

La FNCCR inquiète du projet « Hercule » d’EDF – Construction Cayola

La FNCCR s’est fendue d’un long communiqué expliquant ses inquiétudes vis-à-vis du projet Hercule de…

22 secondes ago

Décathlon rachète l’énergie solaire de ses clients en échange d’un chèque – l’avenir.net

Decathlon propose désormais à ses clients de racheter leur surplus d’énergie solaire en échange d’un…

34 secondes ago

Le siège mondial de Mercury Marine passe au photovoltaïque – ActuNautique

Mercury Marine, le constructeur américain de moteurs marins inboard et hors-bord, vient de finaliser l'installation…

10 minutes ago

Des formations sur l’énergie – Construction Cayola

L’Iris, association reconnue d’utilité publique qui propose des cycles de formations courtes, met un coup de…

50 minutes ago

Les énergies renouvelables ont dépassé les énergies fossiles pour la première fois en Europe – Trends-Tendances

Les énergies renouvelables ont dépassé les énergies fossiles comme source de production d'électricité pour la…

1 heure ago

Energies renouvelables : Nuveen acquiert Glennmont Partners – Immoweek

« En 2020, l’immobilier logistique a démontré toute sa solidité » affirme René Jeannenot, le directeur du…

2 heures ago

This website uses cookies.