Grand Conseil vaudois – Les députés s’accordent sur la transition énergétique – 24 heures

Plusieurs propositions pour développer les énergies renouvelables ont trouvé un écho favorable. Par contre, les députés ont refusé de mieux protéger les locataires lors de travaux d’assainissement énergétique.

Le Grand Conseil dans la salle de la Marive à Yverdon.

ARC Jean-Bernard Sieber

Le Grand Conseil a montré une belle unanimité sur la question de la transition énergétique. Mardi, il a renvoyé une série de textes au Conseil d’État, sans réelle opposition. Mais le clivage gauche-droite est réapparu au moment où le plénum a abordé le sort des locataires lors de travaux d’assainissement énergétique des bâtiments.

«Le Conseil d’État vous invite à soutenir un certain nombre de ces objets parlementaires», a déclaré la ministre Verte Béatrice Métraux, alors que le Grand Conseil traitait en enfilade plusieurs postulats et motions sur la thématique des énergies renouvelables. Bien sûr, ces propositions laissent une bonne marge de manœuvre au gouvernement. Mais de tels encouragements de la part de l’Exécutif sont suffisamment rares pour être soulignés. Il faut aussi avoir à l’esprit que le Conseil d’État devrait présenter son plan climat le 24 juin prochain.

Initiative à 300 millions

Par le biais de ces différents objets parlementaires, le gouvernement sera amené à se pencher sur la constitution d’un fonds pour soutenir les investissements photovoltaïques, à trouver des solutions pour améliorer la rétribution du courant produit par l’énergie solaire, à étudier l’hydrogène comme une énergie d’avenir ou encore à favoriser la visibilité publique des différentes aides communales pour le développement des énergies renouvelables.

À cela s’ajoute l’initiative parlementaire des Verts qui demande d’injecter 300 millions dans le fonds pour l’énergie. Le texte étant signé par au moins vingt députés, il a été transmis directement à une commission.

Locataires vs propriétaires

Mais cette belle unanimité s’est fracassée contre un mur, avec d’un côté les défenseurs des locataires et de l’autre, ceux des propriétaires. Intitulé: «Encourager l’assainissement énergétique des bâtiments? Oui! Mais pas sur le dos des locataires», le postulat de la présidente du PS Vaud, Jessica Jaccoud, a divisé la salle.

En tant qu’avocate, la socialiste a raconté qu’elle a dû défendre des locataires qui se sont vu résilier leur bail en raison de travaux d’assainissement énergétique. Si elle a salué l’augmentation de ces rénovations voulues par le Grand Conseil, elle a aussi remarqué que les bâtiments qui nécessitent de tels travaux sont vétustes et par conséquent abritent souvent des personnes avec de faibles revenus. Son texte demandait donc de conditionner l’octroi des subventions pour les rénovations énergétiques à l’interdiction de résilier les baux aux motifs de ces travaux.

Également avocat, mais plutôt du côté des milieux immobiliers, le président du PLR Marc-Olivier Buffat a, lui, estimé que ce postulat était inutile puisqu’il y avait déjà un cadre légal avec la loi cantonale sur la préservation et la promotion du parc locatif et le Code des obligations au niveau fédéral. «Le Conseil d’État ne pourra rien faire», a-t-il affirmé.

La majorité du plénum a suivi le président du PLR en rejetant ce postulat, alors même que la commission recommandait de le prendre en considération.

Publié aujourd’hui à 21h05

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Enerlis : l’entreprise qui accélère la transition énergétique – Magazine Décideurs

Décideurs : Qu’est ce qui a présidé à la création d’Enerlis ? Comment les enjeux écologiques sont…

2 heures ago

Enfin le vrai départ pour l’énergie hydrogène et la pile à combustible ? – Le nouvel Economiste

Il est généralement admis que les voitures électriques à batterie sont l’avenir de l’automobile. Mais…

2 heures ago

Ecoparc Catalan : visites guidées de quatre communes cet été – LE JOURNAL CATALAN

Dans le cadre du projet de développement économique du territoire Ecoparc Catalan, la Communauté Urbaine…

2 heures ago

Autoconsommation électrique : enjeux et pistes de valorisation – Cahiers Techniques du Bâtiment

Alors que les énergies renouvelables devront représenter au mois 35% du mix électrique en 2028,…

3 heures ago

Transition énergétique : onze groupes se réunissent autour de « projets concrets » – lantenne.com

CMA CGM compte parmi les fondateurs de ce groupe de multinationales © Éric Houri Onze…

4 heures ago

Ikea s’associe à Voltalia pour vendre des panneaux photovoltaïques en France – BFMTV

Ikea s'est associé au distributeur français d'énergie renouvelable Voltalia pour vendre et installer des panneaux…

4 heures ago

This website uses cookies.