Grand-Failly. Jean-François Damien se met au service de ses concitoyens – Le Républicain Lorrain

Que vous inspire la nouvelle composition du conseil municipal ?

Jean-François DAMIEN : « Il est rajeuni, passant d’une moyenne d’âge de 56 ans pour le précédent mandat à 46 maintenant, ceci en raison de la non-représentation de trois anciens conseillers, pour des raisons d’âge ou personnelles. Au niveau de la gent féminine, nous sommes passés de 2 à 3 et je pense sincèrement que cette nouvelle structure devrait apporter un souffle novateur à l’action municipale. »

Ce nouveau mandat est déjà porteur de projets, pouvez-vous nous les citer ?

« Le grand axe qui se dégage porte sur l’environnement, la biodiversité et les énergies renouvelables, j’en veux pour preuve l’étude en cours pour la construction de six éoliennes réparties à parts égales entre Grand-Failly et Petit-Failly.

Autre grande décision, celle de planter mille arbres par an sur le ban communal. Pour cette année, ils seront livrés et plantés à la mi-novembre. Toujours dans le domaine de la sylviculture, le 23 mai prochain, nous avons déjà programmé une grande manifestation, « Aux arbres citoyens », pour sensibiliser la population à la défense de l’environnement. Quant à l’urbanisme, il verra la poursuite de la rénovation des trottoirs et celle de la toiture de l’église qui est bien malade »

Comment voyez-vous votre fonction de maire ?

« Je me considère comme un animateur, un porteur d’idées venant de l’écoute des administrés, mais je précise que rien ne peut se faire sans l’aval du conseil municipal qui reste maître de la décision. Dans l’urgence, je peux engager au maximum une enveloppe de 5 000 € pour faire face à une intervention impérieuse sans en référer au conseil mais à charge pour moi de lui rendre compte par la suite.

Je suis élu pour le bien-être de mes concitoyens et non pour mon bien-être personnel.

Je défends leurs intérêts auprès de toutes les instances comme celle de la T2L. Défendre sa commune, ce n’est pas systématiquement être contre tout, mais faire partie d’un collectif où chacun peut et doit s’exprimer et faire valoir ses droits. Par exemple, pour l’assainissement, on nous demande de payer, ce que je refuse, alors que nous n’avons aucune prestation dans ce domaine ici à Grand-Failly. J’ai récemment fait savoir qu’il était anormal d’inciter les gens au tri et qu’en récompense de leurs efforts, on fasse passer la taxe d’ordures ménagères de 12 à 14 % »

Votre sentiment sur les capacités financières de la commune ?

« Les dotations de l’État sont en nettes diminutions, je citerais notamment la disparition de la réserve parlementaire qui a porté un coup sérieux à la réalisation de certains projets communaux. Pour résumer, je dirais qu’il faut faire toujours plus avec moins d’argent d’où une gestion rigoureuse des finances communales en se fixant des objectifs réalistes sans augmentation des impôts. »

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Energie solaire: une surface de plus de 300 terrains… – Le Nouvelliste

Une surface d’environ 310 terrains de football a été recouverte par les nouvelles installations photovoltaïques…

53 minutes ago

Neoen risque de se replier de 13% en Bourse – Le Revenu

L'action du spécialiste des énergies renouvelables est orientée à la baisse, pénalisée par une configuration…

53 minutes ago

Des placements pour épargner « responsable » – L’Union

Mis en ligne le 28/09/2020 à 10:16 La finance durable revêt différentes formes. Mais l’objectif…

2 heures ago

Pétrole : Total tire un trait sur des blocs d’exploration controversés au Brésil – Capital.fr

Publié le 28/09/2020 à 8h30 Mis à jour le 28/09/2020 à 8h55 Pixabay Total quitte…

3 heures ago

170 millions de DH pour des projets de R&D – L’Économiste

Le département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (DESRS), la Fondation OCP (FOCP),…

3 heures ago

Yvelines : dans sa maison passive, Nicolas consomme «dix fois moins d’énergie» qu’avant – Le Parisien

Lorsqu'il a emménagé en 2012 dans sa nouvelle maison à Villennes-sur-Seine (Yvelines), Nicolas Huillard avait…

3 heures ago

This website uses cookies.