Grande-Synthe, un modèle de ville durable ? – La Voix du Nord

>>> Cet article a été réalisé dans le cadre du projet Globe Reporters.

Quand Damien Carême était maire de Grande-Synthe, il a mis en place des pistes cyclables et a favorisé les espaces de marche pour les piétons. Son but ? Réduire la consommation énergétique de sa commune.

Comme tout le monde n’a pas forcément les moyens de s’acheter un vélo, la Ville a proposé une aide : un remboursement jusqu’à 100 € lors de l’achat d’un vélo pour toutes les personnes ayant un revenu moyen. Grâce à cela, une grande partie de la population a pu en profiter, selon l’élu.

Peu de temps après, il a proposé d’instaurer la gratuité des transports sur l’ensemble de l’agglomération ce qui permet de limiter le nombre de voitures et donc de limiter la pollution. Pour le financement des transports, c’est l’agglomération qui prend en charge le coût de l’opération.

Le nombre de poteaux électriques a été réduit dans les rues, en les plaçant tous les 40 mètres plutôt que tous les 20 mètres. Le temps d’éclairage dans les rues a été réduit à partir de minuit et la ville a fait installer des lampes LED qui consomment moins.

Comment financer le coût des énergies renouvelables ?

Grâce à la diminution de la consommation d’énergie, l’ancien maire nous explique que les factures d’électricité de la ville ont nettement diminué. « La ville économise une somme d’argent importante, explique-t-il, ce qui sert à financer l’installation d’énergies renouvelables, ainsi que des mesures de politique sociale, comme l’instauration d’un minimum social garant » pour permettre à tous les habitants dans le besoin d’atteindre le seuil de pauvreté… Damien Carême résume sa politique sous la formule de « l’écologie sociale ». Selon lui, « l’écologie sociale, c’est donner aux gens du pouvoir de vivre ».

>>> Toute l’interview en audio à retrouver sur le site de Globe-reporters.

>>> Tous les articles des Globes-reporters sont à retrouver sur le site de Ta Voix.

Notre avis

Vous aussi en tant qu’habitants, vous pouvez faire baisser votre consommation en évitant de laisser vos lumières allumées inutilement si vous n’êtes pas dans la pièce. Éteignez vos appareils électriques si vous ne les utilisez pas. Ne les laissez pas en veille. Et si vous le pouvez, déplacez-vous à pied, à vélo ou en transports en commun.

Ces solutions sont inévitables car les énergies fossiles sont vouées à disparaître. Si nous attendons, nous devrons faire cette transition dans l’urgence et ce sera plus difficile.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le Japon s’engage à fermer de vieilles centrales à charbon – La Presse

(Tokyo) Le gouvernement japonais s’est engagé vendredi à étudier des mesures concrètes pour réduire sa…

2 heures ago

Energies renouvelables : Les investissements du Maroc cités en exemple par l’ONU – Infomédiaire

Les investissements réalisés par le Maroc dans les énergies renouvelables qui permettent au Royaume de…

2 heures ago

Energies renouvelables : Le Maroc crée une commission nationale de l’hydrogène – Infomédiaire

Une commission nationale d’hydrogène a été créée en vue de renforcer la stratégie du Maroc…

2 heures ago

50Hertz imagine un mix 100% EnR en 2032 – GreenUnivers

(c) PixabayC’est une annonce étonnante que vient de faire le gestionnaire de réseau allemand 50Hertz.…

2 heures ago

Non à une nouvelle centrale au fioul en Guyane – Libération

Tribune. Lors de son assemblée générale du 7 mai dernier, EDF votait à 99,9 % sa «raison…

2 heures ago

Energies renouvelables : la Tunisie et l’Inde veulent renforcer le partenariat – Economiste Maghrebin

Le ministre de l’Energie, des Mines et du Transfert énergétique, Mongi Marzouk a affirmé lors…

2 heures ago

This website uses cookies.