Guer. Les élus se positionnent sur un éventuel projet éolien – maville.com

Le conseil municipal, qui s’est tenu mi-octobre, a été l’occasion pour les élus de se prononcer sur un éventuel projet éolien. Même si ce n’est pas encore d’actualité, le maire Guénaël Launay a mis le thème des énergies renouvelables en débat. « Il ne s’agissait pas de dire pour ou contre l’éolien, mais de décider si notre commune accepterait un projet éolien, mené par un développeur privé. La réponse du conseil est non. »

S’il a décidé d’aborder cette question, c’est que les institutions et le ministère de la Transition écologique font pression en ce sens. « Une loi a été votée en avril 2020, sur les Programmations pluriannuelles de l’énergie (PPE). Elle prévoit un doublement de la production des énergies renouvelables d’ici à 2028 », continue le maire.

Démarchage des développeurs privés

« Des projets naissent sur le territoire, de nombreux démarchages sont faits par les développeurs privés. Ici, trois sites ont été identifiés, depuis quelque temps déjà, pour une potentielle implantation d’éoliennes. Nous avons appris que le conseil avait un rôle consultatif, mais que c’est la préfecture qui validerait, in fine, les projets. Notre avis n’est donc pas bloquant, mais nous avons décidé de nous prononcer et de rendre cet avis public », développe Guénaël Launay.

Les raisons de cet avis négatif révèlent la volonté du maire de favoriser les projets locaux et citoyens : « Les entreprises privées qui mènent ces projets éoliens n’ont pas de lien avec le territoire, ni affectif ni économique. Ces développeurs ne tiennent pas compte des avis locaux », affirme-t-il.

La faveur à l’initiative citoyenne

Les élus ont donc affiché leur préférence pour une initiative citoyenne. « Il existe beaucoup d’exemples de projets menés localement : des citoyens s’associent, et assurent la gouvernance et la gestion du projet. Cette alternative a notre préférence. Cela ne signifie par pour autant que le conseil est en faveur de l’éolien. Nous avons simplement voté un avis négatif pour les projets privés, et laissons la porte ouverte à d’autres possibilités, que nous souhaitons ancrées dans le local. Le débat du conseil a révélé de nombreux arguments en défaveur de l’éolien : en cause, princip alement, les nuisances occasionnées. Il faudra à l’avenir poursuivre ce débat, en interaction avec la population. Les questions de transition écologique animent les habitants, et font partie de nos priorités », conclut le maire.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’objectif de neutralité carbone de la Chine accroît l’urgence d’atteindre 100 % de la nouvelle croissance de la demande d’électricité du pays avec des sources sans carbone – LeLézard.com

Classé dans : L'environnementSujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux PEKIN, 16 janvier 2021 /PRNewswire/ --…

1 heure ago

Énergie: Aziz Rabbah participe à une rencontre avec ses homologues des Émirats, de Israël, du Soudan et du Bahreïn – Le Desk

Crédit: Ynet Ce jeudi, s’est tenue une rencontre par visioconférence qui a vu la participation…

2 heures ago

Israël et quatre pays, dont le Maroc, discutent du secteur de l’énergie – Médias 24

Quoi de neuf Israël et quatre pays, dont le Maroc, discutent du secteur de l'énergie…

2 heures ago

Total : Total, en désaccord sur le climat, quitte l’American Petroleum Institute – BFM Bourse

par Ron BoussoLONDRES (Reuters) - Total a annoncé vendredi son retrait de l'American Petroleum Institute…

4 heures ago

Google pourrat-il tenir son objectif zéro carbone en 2030 ? – Sud Ouest

Un monde enchanteur que celui de Google ? Pas loin. À lire son rapport en ligne,…

6 heures ago

Lancement à Benguérir des travaux de construction d’un centre dédié aux thématiques des réseaux intelligents – MAP

vendredi, 15 janvier, 2021 à 21:46 Benguérir (province de Rehamna)- La cérémonie de lancement des…

7 heures ago

This website uses cookies.