Hydrogène : un plan de développement prévu par l’UE – LeLynx.fr

Hydrogène : un plan de développement prévu par l’UE

En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d’améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

{{? it.MerOperated }}

{{=it.MER_BestYearlyPrice}} €/an

{{??}}

{{=it.BestYearlyPrice}} €/an

{{?}}

]]>

La France et cinq pays ont demandé à la Commission Européenne de préparer un plan pour développer l’hydrogène. Il est prévu dès le 8 juillet 2020.

Et si l’hydrogène était l’énergie du futur ? C’est le pari de la France et l’Allemagne qui ont depuis quelques années développé quelques initiatives. Avec le soutien des Pays-Bas, de la Belgique, de l’Autriche et du Luxembourg, les deux pays veulent inscrire l’hydrogène dans le mix énergétique européen. Le 15 juin dernier, une demande a été faite auprès de la Commission Européenne pour plancher sur le sujet.

L’Europe compte très clairement sur cette énergie, qui représente pour l’instant seulement 2% du mix. Le commissaire européen à l’énergie, Kadri Simson, a déclaré que l’hydrogène pourrait voir sa part atteindre 16% en 2050. La Commission Européenne, qui s’est vu confier la mission de développer ce plan ambitieux, doit remettre sa stratégie commune le 8 juillet 2020.

L’hydrogène pour l’instant cantonné aux transports

En ce moment, l’hydrogène se développe surtout en France et en Allemagne à travers le secteur des transports (+40% d’immatriculations en Europe en un an). L’Ademe, qui soutient l’initiative, a émis l’idée de développer des bus à hydrogène. Pour rappel, la France va investir 1,5 milliard d’euros pour développer un avion à hydrogène.

Pour accroître la part de cette énergie, essentielle pour atteindre la neutralité carbone, les Européens doivent s’unir. Reste à savoir si le plan de l’UE comprendra d’autres formes d’hydrogène que l’hydrogène vert (aussi appelé « propre »), c’est-à-dire produit à partir d’énergies renouvelables. Cela pourrait s’avérer nécessaire pour étoffer l’offre dans un marché en pleine transition. Le G20 et la Chine, eux aussi, commencent à s’y pencher.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Al Akhawayn célèbre ses 25 ans et lance de nouvelles formations en adéquation avec les enjeux actuels du marché de l’emploi – Industrie du Maroc Magazine

M. Abdellatif JOUAHRI et Dr. Amine BENSAID, respectivement Chancelier et Président de l’Université Al Akhawayn…

38 minutes ago

Traité sur la charte de l’énergie : le texte qui permet aux multinationales d’attaquer les Etats – Marianne

C’est dans la plus grande discrétion que se décide, une fois de plus, l’avenir de…

2 heures ago

Transition énergétique : Le CESE plaide pour une nouvelle stratégie – Médias 24

Une accélération de la transition énergétique permettrait d’ancrer sur le long terme le Maroc dans…

3 heures ago

Al Akhawayn dévoile les programmes de son plan stratégique 2020-2025 – Finances News Hebdo

L'École des sciences et de l'ingénierie dispensera, à partir de l'automne 2020, 8 nouveaux programmes…

3 heures ago

Fès : L’université Euromed reçoit de l’UE un don additionnel de 5,4 MDH – Industrie du Maroc Magazine

L’Université EuroMed de Fès (UEMF) a reçu de l’UE un don additionnel de 5,4 MDH…

3 heures ago

Centrale photovoltaïque de Kerambris au point mort, l’arrêté préfectoral annulé par une mesure de justice – France 3 Régions

Un soulagement pour les opposants Le jugement a été rendu, sur le fond, le 3…

4 heures ago

This website uses cookies.