ICO de WPO : Comment acheter le GreenToken (GTK) – Thecointribune

L’ICO (Initial Coin Offering) du leader européen de l’énergie WPO bat son plein. Initiée le 8 septembre, l’opération est ouverte jusqu’au 12 novembre 2020. Autrement dit, cette levée de fonds crypto-monétaire dont le leader européen des énergies renouvelables a fait le pari se trouve à son exacte moitié, et il reste à ceux qui souhaiteraient accompagner le mouvement environ 1 mois pour agir. L’enjeu : l’acquisition du GreenToken (GTK), véritable cheville ouvrière de la proposition de valeur de WPO. Ce crypto-actif aura vocation à animer les futurs projets innovants de WPO, permettant à l’entreprise de faire émerger une nouvelle approche des interactions commerciales autour des énergies renouvelables. L’horizon est aussi limpide qu’ambitieux : mettre la blockchain au service de la transition énergétique.

Aujourd’hui, on explore un peu plus en profondeur la véritable utilité du token GTK, ce qui constituera sa valeur ajoutée. L’occasion également d’expliciter comment il est possible de faire l’acquisition de cet actif dont la vente est encadrée par un VISA de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), une première pour une entreprise du secteur énergétique.

Avertissement : Cet article vous est proposé en partenariat avec WPO. Les investissements crypto sont risqués par nature et soumis à d’importantes fluctuations. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement. Merci de prendre connaissance de la mise en garde de l’AMF en bas du présent article.

La blockchain et le token GTK : être utile au climat

On a déjà évoqué WPO dans TheCoinTribune, à l’occasion d’un chapitre d’Adopte un Projet Crypto.

Ce leader des plateformes européennes indépendantes de gestion d’actifs et de services spécialisés dans les énergies renouvelables n’est pas nécessairement bien connu du grand public. Pourtant, se pencher sur l’histoire récente de l’entreprise, c’est plonger dans une véritable success story qui dure depuis 2008. On rappellera ainsi que WPO est un groupe au service de l’énergie verte qui supervise aujourd’hui l’équivalent de la consommation électrique de la population de Paris. Spécialisé dans l’optimisation de la production des énergies renouvelables à travers une gamme complète d’expertise technique, commerciale et financière, WPO participe à l’augmentation de la part d’énergies renouvelables dans le mix électrique européen.

Et si WPO est dans une forme économique évidente, et voit son périmètre opérationnel croître en même temps que son chiffre d’affaire année après année, c’est aussi parce que l’équipe qui anime l’entreprise n’est jamais en retard d’une innovation, quitte à faire bouger les lignes les plus traditionnelles : celles des levées de fonds.

Ainsi, lorsque WPO décide d’organiser une ICO (Initial Coin Offering, une levée de fonds en crypto-actif comme Bitcoin ou Ethereum), l’intérêt est double : collecter des fonds bien évidemment, via cette nouvelle mécanique innovante permise par la blockchain, mais également permettre la naissance d’un nouvel actif numérique : le GreenToken (GTK), un outils cryptographique au service de la transition énergétique aux caractéristiques inédites.

Les 4 fonctions du GreenToken (GTK)

Les habitués de TCT ne l’ignorent pas : l’industrie crypto croule littéralement sous les projets à l’utilité douteuse. Plus problématique encore, ces projets sont eux-même assortis d’actif crypto dont l’unique proposition de valeur et de devenir le jouet d’un marché ultra-spéculatif qui se moque bien des fondamentaux et des sous-jacents.

Ainsi, si vous êtes en recherche du grand frisson proposé par l’irrationalité de la jeune Finance Décentralisée (DeFi) ou à la recherche – vaine – du “Nouveau Bitcoin”, passez votre chemin ! Vous ne trouverez en effet dans le projet de WPO que le pragmatisme et la rigueur qu’implique la gestion de 7 milliards d’euros d’actif énergétique par un groupe qui n’est pas pour la “hype” ou les fausses promesses.

Ainsi, si la présente ICO permettra effectivement l’émission d’une devise crypto, qui sera listée sur des plateformes d’exchanges (à commencer par les français de Savitar), WPO s’est surtout assuré que son GreenToken aurait des fonctions des plus concrètes, 4 plus précisément : les 4 GoCerts, soit autant de fonctionnalités (usecase) que le token GTK garantira.

La première fonctionnalité du GTK est déjà opérationnelle. Les suivantes seront mises en place entre 24 et 36 mois après la conclusion de l’ICO

  • Un mode de paiement spécifique à la transition énergétique. Les clients et partenaires de WPO pourront acquérir auprès de l’entreprise des biens et services en lien avec la transition énergétique. Cette fonctionnalité est déjà active depuis 2018, des transactions ont déjà été opérées, dûment validéeS et enregistrées par le commissaire aux comptes en charge de la surveillance financière de la société. Bien évidemment, l’ensemble de ces opération est gravé dans la blockchain.
  • La désintermédiation du trading de l’électricité. Aujourd’hui, les transactions d’électricité sont effectuées par le biais de contrats d’achat d’électricité (“PPA”) traditionnels ; le GoCerts#2 (“SmartPPA ©”) – qui s’appuie sur la blockchain et un panel de contrat intelligents (smart contracts) – rendra les contrats d’achat d’électricité plus transparents, plus rapides, plus efficaces et plus sûrs. Les GoCerts permettront aux producteurs et aux acheteurs d’énergie d’interagir sans qu’il soit nécessaire de recourir à un marché centralisé. Il sera ainsi plus facile d’échanger de l’énergie provenant de sources renouvelables aux conditions du marché et d’exposer l’offre à une demande plus large et mieux informée.
  • Des certificats de haute fiabilité assortis d’une transparence et d’une traçabilité totales. A un niveau européen, les “Certificats Verts” (qui permettent d’attester de la conformité de la production d’énergie renouvelable) fonctionnent sur un modèle centralisé qui pourrait être largement amélioré. Par ailleurs, il existe de nombreuses disparités nationales, voire régionales, rendant l’ensemble peu efficient. Une architecture blockchain globale apporterait sa transparence, sa résilience et son efficacité à l’émission des futurs certificats. Le GreenToken préfigure ces évolutions inéluctables et a vocation à servir de modèle à suivre.
  • La maintenance prédictive et l’automatisation des assurances et des garanties. La production d’énergie renouvelable est conditionnée au bon fonctionnement des équipements (absence de panne, bonne régulation) et à la disponibilité des ressources (vent, soleil). L’efficacité et la rentabilité de la production dépendent à la fois de la qualité de la maintenance des équipements et de la bonne gestion des risques opérationnels et météorologiques. Actuellement, cependant, en cas de panne, le déclenchement d’une garantie ou d’une demande d’assurance peut prendre du temps et entraîner des pertes d’exploitation et des coûts de gestion importants. A l’avenir, un dispositif reposant sur des smart contract et des oracles blockchain permettra d’une part d’indemniser – quasiment en temps réel – les acteurs et opérateurs énergétique assurés en cas de dysfonctionnement, mais également d’automatiser et standardiser les process en cas d’aléas climatiques couverts par des garanties (ensoleillement déficient, manque de vent..)

Pourquoi et comment acheter des GreenTokens (GTK) ?

Avant de continuer, le moment est parfaitement choisi pour souligner qu’un investissement dans les crypto-actifs est assorti de risques important, incluant la perte de capital. N’agissez ainsi qu’en toute connaissance de cause, et prenez le temps de vous former sur les fondamentaux en la matière. Par ailleurs, les caractéristiques de l’ICO de WPO et du GreenToken sont exposées dans un Document d’Information très complet qu’il convient de parcourir avant toute décision.

Une fois parfaitement éclairé, le GreenToken considéré sous l’angle de l’investissement présente des caractéristiques intéressantes :

  • WPO est une entité stable, française, régulée et régulièrement auditée. Son équipe est parfaitement identifiée, elle est soumise à la réglementation française.
  • Le total supply (la quantité) de token émis est bas : Un maximum de 15 millions de GTK au total (si le hardcap de la vente est atteint).
  • Jusqu’à 11 millions de GTK sont offerts à la vente au public. Les tokens invendus seront détruits à l’issue de l’ICO.
  • S’il n’existe pas de corrélation formelle, la valeur du GTK sera intrinsèquement liée à celles des GoCerts. Partir du principe que ces nouveaux outils vont changer la donne du marché énergétique, c’est considérer que le GTK verra sa valeur augmenter.
  • WPO mettra en place une gouvernance présidée par un acteur indépendant afin de piloter la stratégie autour du GTK.
  • Le GTK et son fonctionnement seront parfaitement conformes au RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

Les différentes étapes pour acheter du GreenToken (GTK)

Encadré par l’AMF, l’achat de GTK suit un process particulièrement solide et rigoureux :

  • 1. Création d’un compte sur la plateforme de vente
  • 2. Passage d’un KYC (vérification d’identité) qui impliquera le téléchargement de plusieurs documents. Cette étape est gérée par Equisafe, un des leaders français de la tokenisation et en partenariat avec Lemonway et Yousign, leaders de la conformité.
  • 3. Souscription de GTK avec du Bitcoin, de l’Ethereum ou de l’Euro (virement bancaire)
  • 4. Le montant d’achat minimum est de 100 euros

A noter que le prix de vente du GreenToken est de 1 euro, assorti de -5% de réduction. Vous pouvez ainsi faire l’acquisition de GTK durant l’ICO au prix de 0.95 euro. Pour les montants supérieurs à 10000 euros, des décotes supplémentaires sont débloquées.

  • 5. Les tokens GTK acquis seront transférés aux souscripteurs le 1er décembre 2020 (et les fonds remboursés en cas d’échec à atteindre le soft cap de l’ICO).

Désormais mieux informé sur WPO et son GreenToken (GTK), vous désirez enrichir votre portefeuille d’investisseur crypto avec un projet qui a du sens ? Il est désormais temps d’y consacrer un peu d’énergie (renouvelable), en vous inscrivant à l’ICO !

Mise en garde de l’AMF

L’investissement dans une offre au public de jetons telle que définie à l’article L. 552-3 du code monétaire et financier comporte des risques de perte partielle ou totale de l’investissement. Aucune garantie n’est donnée quant à la liquidité des jetons acquis au cours de l’offre, l’existence d’un marché secondaire de ces jetons, la valeur des jetons acquis au cours de l’offre et la contre-valeur de ces jetons en devise.

Les jetons ne constituent pas des instruments financiers au sens de l’article L. 211-1 du code monétaire et financier et ne confèrent aucun autre droit que ceux décrits dans le Document d’Information.

En outre, le cadre réglementaire applicable à l’offre et aux jetons ainsi que le régime fiscal applicable à la détention des jetons ne sont pas définis à ce jour dans certaines juridictions. Le visa délivré par l’AMF ne porte que sur l’offre objet du présent Document d’Information. A l’issue de la clôture de l’offre, l’AMF n’effectuera aucun suivi de l’émetteur et de son Projet. Toute communication postérieure à l’offre et relative à celle-ci ne fera l’objet d’aucune revue par l’AMF. Le souscripteur est invité à consulter la Partie 4 « Facteurs de risques » de ce Document d’Information.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Electricité: L’Autorité de régulation opérationnelle – L’Économiste

C’est parti pour la nouvelle Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE). Cette instance a…

33 minutes ago

Ces vitres photovoltaïques intelligentes sont capables de produire de l’énergie grâce au Soleil – Daily Geek Show

— WichitS / Shutterstock.com Des chercheurs américains ont conçu un vitrage à la fois photovoltaïque…

51 minutes ago

Dinard. Olivier et Jacques Barreau, à l’origine de Grain de Sail – maville.com

Faire revivre l’histoire du commerce en bateau à voile, tout en associant aventure et développement…

1 heure ago

Tarif du gaz et de l’électricité : plus que 10 jours pour réaliser 300 euros d’économies avec nos offres exclusives ! – Capital.fr

la rédaction de Capital.fr Publié le 24/10/2020 à 8h00 Tinpixels - Getty Images Dernière ligne…

1 heure ago

Electrification rurale : La BOAD accorde un prêt de 23 milliards FCFA pour l’électrification de 50 localités – bamada.net

Lors du conseil des ministres du 14 octobre, le gouvernement de transition a ratifié plusieurs…

2 heures ago

En s’attaquant au pétrole, Biden a-t-il coulé sa campagne ? – La Tribune

Joe Biden a pris jeudi un risque politique lors de son débat avec Donald Trump…

2 heures ago

This website uses cookies.