Investissements dans les infrastructures – allnews.ch

Conjuguer stabilité des portefeuilles et réduction de l’empreinte environnementale.

Les investissements dans les infrastructures sont désormais une nécessité absolue pour permettre une crois-sance économique durable à long terme au niveau mondial. Les investissements dans les infrastructures inno-vantes présentent en outre l’avantage d’offrir des rendements attrayants et des cash-flows stables tout en contribuant, par exemple, à la transition énergétique.

La plupart des infrastructures actuelles se caractérisent par une forte intensité en carbone. L’innovation est donc essentielle pour améliorer l’efficacité des infrastructures tout en limitant l’impact environnemental et social. Le financement de la transition vers des infrastructures durables constitue une belle opportunité d’investissement, offrant des rendements attractifs avec un risque ajusté sur le long terme et des cash-flows prévisibles.

Sur le long terme, les investissements dans les infrastructures
ont tendance à être moins volatils que ceux dans d’autres classes d’actifs.

L’investissement dans des portefeuilles d’énergies renouvelables, ainsi que les entreprises en portefeuille qui mettent l’accent sur des politiques d’efficacité énergétique, sont des moyens de soutenir la transition énergé-tique à long terme et de contribuer activement à un avenir plus vert. En outre, sur le long terme, les investis-sements dans les infrastructures ont tendance à être moins volatils que ceux dans d’autres classes d’actifs et ils affichent généralement des rendements plus élevés.

Création de valeur grâce au stockage en batteries

Les nombreux changements que connaît le secteur de l’énergie ont conduit à l’émergence d’un nouveau para-digme tiré par l’innovation et les nouvelles technologies ainsi que par la demande croissante pour des sources d’énergie moins polluantes. Les batteries lithium-ion (Li-ion) ont joué un rôle essentiel à cet égard, s’imposant au cours des dernières années dans les applications industrielles grâce à leurs performances et à leurs coûts attractifs. Leur efficacité et leur grande longévité ont largement contribué à la transition énergétique.

Avec une capacité installée qui devrait atteindre 218 GW d’ici 2040, les systèmes de stockage présentent un intérêt grandissant pour les réseaux d’énergies renouvelables de nombreux secteurs. Le stockage en batteries peut être exploité à travers plusieurs applications de réseau ou d’énergie telles que les services de détail ou en réseau. Les investissements dans le stockage en batteries et dans les infrastructures connexes permettent non seulement d’optimiser la création de valeur, mais aussi de réduire les émissions de carbone en remplaçant les sources d’énergie polluantes.

Vers un triomphe de l’hydrogène

Bien qu’il soit difficile à capter et à stocker, l’hydrogène est largement promu par les gouvernements des pays européens en raison de sa forte densité énergétique. Avec le développement des énergies renouvelables, le prix de l’hydrogène vert (à faible émission de carbone), actuellement 6 fois plus élevé, pourrait dégringoler. L’hydrogène vert devrait bénéficier d’un élan sans précédent : selon le Conseil de l’hydrogène, l’hydrogène devrait permettre de satisfaire 18% de la demande mondiale d’énergie d’ici 2030.

Les investissements dans les infrastructures se distinguent
par la stabilité et la prévisibilité des cash-flows.

Le transport de l’hydrogène par pipelines n’est pas la seule opportunité d’investissement intéressante. Le financement du stockage près des électrolyseurs ou des sites de consommation est tout aussi porteur et con-tribue à réduire significativement les émissions de carbone tout en offrant des rendements attrayants à long terme.

Infrastructures et fonds de pension: une combinaison prometteuse?

Les taux d’intérêt étant actuellement particulièrement faibles, voire négatifs, les fonds de pension suisses doivent trouver de nouvelles sources de rendements stables, générant suffisamment de liquidités. Aussi s’intéressent-ils de plus en plus aux infrastructures. Ce n’est que récemment que ces fonds ont été autorisés à investir jusqu’à 10% de leurs actifs dans les infrastructures, et l’attrait pour le secteur va grandissant. Cela ouvre la voie à des investissements sur l’ensemble des chaînes d’approvisionnement énergétique, notamment dans les services aux collectivités, les centrales à gaz et les réseaux logistiques que ce soit dans les secteurs de l’énergie éolienne, solaire, hydraulique ou dans celui de la biomasse.

Dans ce secteur en pleine évolution, les investissements dans les infrastructures se distinguent par la stabilité et la prévisibilité des cash-flows. Ces investissements ont en effet tendance à ne pas être affectés lors des périodes de difficultés économiques. Chaque secteur présente des facteurs de risque spécifiques. La diversifi-cation s’impose donc naturellement au sein de la classe d’actifs. Les rendements ajustés du risque potentiel-lement élevés et la diversification accrue du portefeuille, associée à une faible corrélation avec les autres classes d’actifs, sont autant d’éléments qui plaident en faveur des investissements dans les infrastructures au sein des portefeuilles.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Rapport de l’AIE sur l’électricité : «Développer la politique énergétique pour faire face à de nouveaux risques – El Watan

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a appelé hier tous les pays à faire face aux…

45 minutes ago

Lieu événementiel : pourquoi changer de fournisseur d’électricité et de gaz ? – Evenement.com

Que vous soyez un centre de congrès, une salle de concert, un traiteur ou même…

2 heures ago

Université de Ouargla : Deux étudiantes expérimentent un cuiseur solaire – El Watan

Elles s’appellent Chifa Bendouma et Zeno Karima, deux étudiantes de la Faculté des énergies renouvelables…

2 heures ago

La sécurité énergétique garantie jusqu’aux horizons 2040-2050 – Algérie Presse Service

La sécurité énergétique garantie jusqu'aux horizons 2040-2050 - mercredi 28 octobre 2020 10:48 Arkab insiste…

2 heures ago

Toute l’énergie vers la neutralité carbone en 2050 – La Tribune

Le recul temporaire et contraint des émissions de gaz à effet de serre (GES) provoqué…

3 heures ago

This website uses cookies.