Jour du dépassement : l’Humanité « vit écologiquement à crédit » jusqu’à la fin de l’année – France Culture

Ce samedi 22 août, l’Humanité aura consommé plus de ressources naturelles que la Terre peut renouveler en un an. C’est le jour du dépassement, une date fixée par l’ONG américaine Global Footprint Network à partir de données statistiques de 200 pays . Et cette année, « à la grâce » du coronavirus, cette date a reculé de trois semaines par rapport à l’an dernier.

L’Humanité à crédit

L’Homme a donc cultivé plus de terre, abattu plus d’arbres ou encore pêché plus de poissons que ce que la Terre peut normalement lui procurer pendant une année. Parallèlement, les océans et les forêts ont capté à leur maximum la pollution et les déchets générés par l’être humain. Désormais et jusqu’à la fin de l’année, l’Humanité vit donc « à crédit » sur le dos de sa planète. En d’autres termes, et malgré la crise du coronavirus, il faudrait 1,6 planète Terre pour encaisser le train de vie de l’Humanité, en terme de consommation de ressources comme d’absorption de la pollution.

Et si cette date a donc reculé de trois semaines par rapport à 2019, la nouvelle est loin de faire sauter de joie Jean Jouzel, climatologue et membre de l’Académie des sciences. « C’est une bonne nouvelle, qui n’est pas surprenante, et qui montre surtout que la seule réduction de l’activité ne nous permettra pas de nous mettre dans une trajectoire vertueuse pour l’avenir de notre planète« , estime-t-il.

Données sur l’évolution du « jour du dépassement », retardé cette année par le confinement. Crédits : Johan SaekiAFP

Finalement, cette date très symbolique n’a reculé que de trois semaines, alors que le trafic aérien s’est effondré et que la production a été considérablement ralentie dans le monde entier pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. « Quand on regarde la diminution de 5 ou 6 % des émissions de gaz à effet de serre en France cette année, on se dit qu’il va falloir faire ça jusqu’à au moins 2030 et plus encore, pour atteindre l’objectif de neutralité carbone« , ajoute Jean Jouzel. Pour le climatologue, ex vice président du GIEC, ce recul n’est qu’un nouveau signal de la nécessité d’un changement très profond au moment où les gouvernements à travers le monde planchent sur des programmes de relance : « Si on reprend l’activité l’an prochain à partir d’énergie fossile, notamment aux États-Unis et en Chine, on n’y arrivera pas. Il faut abandonner les énergies fossiles, c’est très clair. Avec des énergies renouvelables, et avec de l’efficacité et de la sobriété énergétique« , ajoute-t-il.

Dans son viseur également, le trafic aérien qui « ne peut pas se développer comme il l’envisageait avant la crise, de manière exponentielle et en faisant fi du problème environnemental« , estime Jean Jouzel.

« Un chemin à suivre »

« Si on fait comme après la crise de 2008, en continuant avec le même modèle que depuis les années 70, on peut être certain que le jour du dépassement sera plus tôt dans l’année l’an prochain« , continue-t-il. D’ailleurs en 1970, le jour de dépassement est fixée par l’ONG Global Footprint Network au 29 décembre. Jean Jouzel qui appelle le gouvernement français à respecter les engagements pris lors de la convention citoyenne sur le climat, regrettant au passage le refus de certaines mesures, comme « la limitation à 110 km/h sur l’autoroute, pourtant très intéressante« .

Et de rappeler la nécessité d’un plan de relance véritablement vert : « Je comprends que la crise est telle qu’il faut tenter de sauver les emplois, mais c’est assez symptomatique que les premières aides annoncées le soit dans des secteurs très émetteurs de gaz à effet de serre« , conclut le climatologue.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Tchad : un protocole d’accord signé pour un projet énergétique de 30 Mw – Alwihda Info

Une installation électrique de la SNE au Tchad. Illustration © SNE N'Djamena - Un protocole…

11 minutes ago

Total : Etats-Unis : SunPower finalise le spin-off de Maxeon Solar Technologies – Zonebourse.com

Regulatory News: SunPower, détenue majoritairement par Total depuis 2011, a finalisé l'opération stratégique, annoncée en…

1 heure ago

Que sont les 400 nouveaux emplois annoncés par GE dans l’éolien en mer ? – L’Usine Energie – L’Usine Nouvelle

L’annonce est stratégique. Alors que General Electric a annoncé début septembre 2020 753 nouvelles suppressions…

1 heure ago

La Commission européenne recommande d’investir dans les énergies vertes et le numérique – Challenges

La Commission européenne a recommandé jeudi aux Etats membres de l'Union de consacrer aux énergies…

3 heures ago

L’encadrement du démarchage téléphonique est renforcé – Les Échos

Pour lutter contre le démarchage téléphonique abusif, les pouvoirs publics avaient instauré, il y a…

4 heures ago

This website uses cookies.