Categories: Industry News

La bonne stratégie à adopter – l’avenir.net

L’approche bioclimatique

Afin de respecter au mieux les précédents points évoqués, il est nécessaire d’adopter la bonne stratégie dès la conception du bâtiment. Et cela commence par l’idée de tirer profit du lieu d’implantation de la construction. C’est ce qu’on appelle le bioclimatisme. Celui-ci consiste à opter pour une architecture qui s’intègre et s’adapte à son environnement, avec ses caractéristiques et spécificités. Ceci afin d’obtenir le plus grand confort, de la manière la plus naturelle possible.

Aussi, le bâtiment devra être orienté de manière à valoriser les apports solaires tout en évitant la surchauffe. Les parois devront être efficacement isolées et étanches à l’air, un système de chauffe ultraperformant et une ventilation efficace aptes à récupérer la chaleur devront être installés, le tout en favorisant les énergies renouvelables.

[embedded content]

Profiter du soleil

Pour profiter au maximum de la chaleur du soleil et réduire ainsi les besoins énergétiques pour le chauffage, on exploitera les ressources de l’environnement: le relief, le bâti environnant et l’orientation de la maison par rapport au vent, au soleil et à la pluie. Ainsi, on s’attachera à minimiser les ouvertures au nord, du côté duquel seront privilégiés les espaces peu utilisés et réclamant peu de lumière naturelle comme la buanderie, le hall ou les W-C. Tandis qu’au sud, seront idéalement placées les pièces de vie comme le séjour ou la cuisine.

Surchauffe

Mais attention à la surchauffe ! Pour limiter les risques, il faudra prendre en compte la dimension et l’orientation des surfaces vitrées, en limitant les ouvertures à l’ouest ou encore en installant des protections solaires pour toutes les baies vitrées qui seraient situées à l’est, au sud ou à l’ouest.

Les matériaux adéquats

Les matériaux utilisés devront également répondre à certains critères pour optimiser les performances de l’habitation. Pour une bonne inertie thermique, on veillera à se diriger vers des parois lourdes, en béton ou briques qui accumulent la chaleur et la restituent aux heures les plus fraîches de la journée, et qu’on pourra compléter d’une ventilation nocturne intensive. L’isolation et l’étanchéité à l’air devront également être garanties pour éviter toute déperdition d’énergie.

Le bon emplacement

Pour profiter au mieux des bénéfices des énergies renouvelables, par le biais de panneaux photovoltaïques ou de panneaux solaires thermiques, on s’assurera de leur bon placement, au sud de préférence. L’inclinaison optimale pour les panneaux photovoltaïques sera de 35°, de 45° pour les panneaux solaires thermiques, en veillant à ce qu’ils ne soient pas à l’ombre.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Barbara Pompili : « Nucléaire ou renouvelables, nous devons avoir plusieurs options » – Le Monde

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, à Paris, le 25 janvier 2021. ED ALCOCK…

10 minutes ago

2020, année historique pour les énergies renouvelables – Moustique

38%. C'est la part des énergies renouvelables dans la production d'électricité en Europe en 2020,…

59 minutes ago

En 2020, les énergies renouvelables ont détrôné les combustibles fossiles – EURACTIV France

Les énergies renouvelables ont généré 38 % de l’électricité européenne en 2020, contre 37 %…

59 minutes ago

Europe : les énergies renouvelables ont dépassé les fossiles en 2020 26/01/2021 – ID, L’info Durable

En 2020, la production électrique européenne a fait la part belle aux énergies renouvelables. Pour la première…

59 minutes ago

Pour la première fois en Europe, les énergies renouvelables ont dépassé le fossile en 2020 – BFMTV

Le Danemark est le champion du renouvelable avec 62% de son électricité générée par l'éolien.…

59 minutes ago

This website uses cookies.