La Corée du Sud fermera 30 vieilles centrales à charbon d’ici 2034 – Agence de presse Yonhap

SEOUL, 24 déc. (Yonhap) — La Corée du Sud fermera de vieilles centrales à charbon et démantèlera des réacteurs nucléaires pour accélérer sa transition vers les énergies renouvelables d’ici 2034, a déclaré ce jeudi le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie.

Ce dernier a annoncé son neuvième plan de base pour l’offre et la demande d’électricité à long terme entre 2020 et 2034 lors d’une audience publique. Le plan sera confirmé plus tard ce mois-ci par un comité des politiques de l’énergie électrique.

Le ministère a indiqué qu’il multiplierait la capacité de production des énergies renouvelables par presque quatre, de 20,1 gigawatts (GW) à 77,8 GW en 2034, en augmentant les investissements dans les centrales solaires et éoliennes, ainsi que dans la production d’hydrogène.

Le ministère a indiqué qu’il fermerait progressivement 30 vieilles centrales à charbon à l’horizon 2034 et convertirait 24 d’entre elles en centrales au gaz naturel liquéfié (GNL) afin de réduire la capacité de production d’électricité à base de charbon de 35,8GW à 29 GW en 2034.

Tout en permettant la construction en cours de sept centrales électriques, les installations âgées de plus de 30 ans auront l’interdiction de fonctionner pendant la saison printanière lorsque le pays est aux prises avec une mauvaise qualité de l’air causée par les particules fines.

Dans le cadre de ce plan, la proportion d’énergies renouvelables passera de 6,5% à 20% en 2030 et celle des centrales à charbon de 40% actuellement à 30% en 2030.

Les sept réacteurs les plus anciens du pays seront mis hors service au cours de la prochaine décennie, car leur cycle de vie opérationnel expirera l’un après l’autre. Cela diminuera le nombre de réacteurs commerciaux, de 24 d’aujourd’hui à 17 en 2034.

La Corée du Sud s’est fixée pour objectif de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 37% par rapport au niveau activités normales (BAU) d’ici 2030 et de devenir neutre en carbone à l’horizon 2050.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

[Emploi] Ils recrutent en 2021 : CVE cherchent 60 talents dans les énergies renouvelables – Gomet’

CVE accélère encore. Le groupe basé à Marseille dispose après des levées de fonds successives…

2 heures ago

Pétrole : comment investir en Bourse à l’aube d’un nouveau monde ? – Le Revenu

La crise sanitaire et le changement climatique forcent l’industrie pétrolière à se réinventer. En Bourse,…

2 heures ago

Entrepreneuriat: Le cluster solaire réactive son incubateur vert – L’Économiste

Encourager l’émancipation des startups opérant dans le secteur des énergies renouvelables et des Green Technologies.…

2 heures ago

Pétrole et gaz : Les hydrocarbures continueront d’être la principale énergie du monde dans le prochain quart d – Afrimag

Alors que les énergies renouvelables ont le vent en poupe, il leur faudra encore du…

7 heures ago

Colloque 2021: Propulser nos énergies renouvelables, Relancer notre économie – Le Maitre Papetier

Cet évènement est le rendez-vous incontournable de l’industrie des énergies renouvelables. L’atteinte des cibles climatiques…

9 heures ago

Les énergies renouvelables ont tenu bon en 2020 mais leur retard s’accumule – L’Usine Nouvelle

La maintenance des réacteurs nucléaires a fait baisser la production électrique des centrales françaises en…

11 heures ago

This website uses cookies.