Categories: Industry News

La fin du pétrole Le nouvel ordre énergétique mondial – Le nouvel Economiste

Le pétrole a alimenté le XXe siècle – ses voitures, ses guerres, son économie et sa géopolitique. Aujourd’hui, le monde est en plein choc énergétique qui accélère le passage à un nouvel ordre. Lorsque la Covid-19 a frappé l’économie mondiale au début de cette année, la demande de pétrole a chuté de plus d’un cinquième et les prix se sont effondrés. Depuis lors, la reprise a été agitée, mais un retour à l’ancien monde est peu probable. Les producteurs de combustibles fossiles sont contraints de faire face à leurs vulnérabilités. ExxonMobil a été éjecté du Dow Jones Industrial Average, dont elle était membre depuis 1928. Les États pétroliers comme l’Arabie saoudite ont besoin d’un prix du pétrole de 70 à 80 dollars le baril pour équilibrer leur budget. Aujourd’hui, il ne coûte plus que 40 dollars.

“Lorsque la Covid-19 a frappé l’économie mondiale au début de cette année, la demande de pétrole a chuté de plus d’un cinquième et les prix se sont effondrés. Depuis lors, la reprise a été agitée, mais un retour à l’ancien monde est peu probable”

Il y a déjà eu des effondrements pétroliers auparavant, mais celui-ci est différent. Alors que le public, les gouvernements et les investisseurs s’éveillent au changement climatique, l’industrie de l’énergie propre prend de l’ampleur. Les marchés des capitaux ont changé : les actions des énergies propres ont augmenté de 45 % cette année. Avec des taux d’intérêt proches de zéro, les politiques soutiennent les plans d’infrastructures vertes. Le candidat démocrate à la présidence des États-Unis, Joe Biden, veut investir 2 000 milliards de dollars pour décarboner l’économie américaine. L’Union européenne a affecté 30 % de son plan de relance de 880 milliards de dollars à des mesures climatiques, et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a profité de son discours sur l’état de l’Union cette semaine pour confirmer qu’elle souhaite que l’UE réduise ses émissions de gaz à effet de serre de 55 % par rapport aux niveaux de 1990 au cours de la prochaine décennie.

Le système énergétique du […]

Vous souhaitez lire la suite ?
Il vous reste 80% à lire – Découvrez nos offres
Essai gratuit
pour les premières 24 H
non renouvelable

S’inscrire

Sans engagement
Accès 24 H
Articles illimités
Journal pdf

Acheter

Sans engagement
Accès permanent
Articles illimités
Journal pdf

S’abonner

Résiliable à tout moment
admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’Inde classée marché photovoltaïque le plus attractif au monde par Ernst & Young – Les Smart Grids

Le cabinet londonien Ernst & Young (EY) – l’un des “Big Four” – a classé…

34 minutes ago

Innovations et développement durable, des enjeux majeurs – Dynamique Entrepreneuriale

Le climat est devenue une préoccupation majeure aussi des grandes entreprises que des start-up qui…

34 minutes ago

Vent d’optimisme à la tête de Boralex – Le Journal de Montréal

La relance de la filière éolienne par Hydro-Québec et l’élection récente de Joe Biden à…

3 heures ago

Togo : CFAO Technology présente son ascenseur Otis GeN2 – AFRICA RENDEZ VOUS – L’Afrique, par des Africains – africardv.com

CFAO Technology & Energy a présenté son nouveau ascenseur aux architectes et aux professionnels du…

5 heures ago

Enel S p A : prévoit d’investir 160 milliards d’euros d’ici 2030 dans les énergies renouvelables – Zonebourse.com

MILAN (Reuters) - Enel va investir 160 milliards d'euros au cours des 10 prochaines années…

6 heures ago

Covid-19 : maigre réponse dans le secteur des énergies renouvelables – Afrique Sub-Saharienne – SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne

[NAIROBI] Selon une étude, jusqu’en juin de cette année, seuls trois pays africains, le Burkina…

8 heures ago

This website uses cookies.