La nouvelle ministre Tinne Van der Straeten : l’africaniste devenue spécialiste de l’énergie – vivreici.be

La Koekelbergeoise Tinne Van der Straeten a prêté serment ce jeudi en tant que ministre Groen de l’Energie du nouveau gouvernement De Croo. Agée de 42 ans, elle va mettre toutes ses compétences dans la gestion de ce dossier sensible. L’accord de gouvernement prévoit notamment de plancher rapidement sur des alternatives à l’énergie nucléaire.

Tinne Van der Straeten, née à Malle (Anvers), connaît le domaine. En tant qu’avocate, elle s’est spécialisée dans le droit environnemental, le climat et l’énergie. Des matières particulièrement techniques. « Forte de toute cette expérience, Tinne est désormais déterminée à opérer le changement pour une politique climatique équitable« , est-il indiqué dans sa biographie, sur son site internet. On est loin de son cursus de base, l’africanisme, étudié à l’Université de Gand.

Urgence climatique à Koekelberg

Koekelberg, en Région bruxelloise, commune où elle a été échevine de la Mobilité en 2018 (après avoir été conseillère communale d’opposition pendant 12 ans), lui sert de laboratoire. Les jeunes manifestent dans la rue pour le climat et avec sa collègue Anne Tyssaen, Ecolo-Groen fait voter l’urgence climatique dans l’entité, première initiative du genre en région bruxelloise.

C’est maintenant ou jamais

« C’est maintenant ou jamais pour le climat. Notre génération est la première à subir les conséquences du réchauffement climatique et la dernière à pouvoir inverser la tendance. A Koekelberg, nous avons décidé de relever le défi, car chaque niveau de pouvoir peut apporter sa pierre à l’édifice« , met en avant l’échevine.

Mais en mai 2019, elle doit déjà défaire son écharpe scabinale et ranger ses ambitions environnementales de terrain. Présente sur la liste Ecolo francophone à la troisième place, la Groen néerlandophone est élue à la Chambre et décide de quitter son mandat local, comme l’imposent les statuts de son parti. Elle ne cumulera pas à l’inverse de ses partenaires de majorité, le député-bourgmestre Ahmed Laaouej (PS) et la députée-échevine Véronique Lefrancq. « On est convaincu qu’il faut : une personne, un job !« , dit-elle dans une interview à BX1.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

TCHAD : Qair fait fi des risques et mise sur le solaire à N’Djamena – Africa Intelligence

Un e-mail vous est envoyé lorsqu’un article correspondant à vos centres d’intérêt est publié sur…

3 heures ago

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : L’ADEME vante la chaleur renouvelable auprès des entreprises – infos-dijon.com

Destiné aux collectivités, aux bailleurs et aux industriels, le Fonds Chaleur de l'ADEME abonde les…

4 heures ago

Planète OUI : zoom sur un fournisseur d’énergie 100 % renouvelable et française – ID, L’info Durable

Fournir de l’électricité et du gaz 100 % verts pour les particuliers, les entreprises et…

5 heures ago

Le 22 octobre, proclamé Journée mondiale de l’énergie – LINFO.re

Le 22 ocotbre est une date symbolique. Il y a huit ans, pour la première…

5 heures ago

Énergie et ressources | Changement de garde chez Boralex – La Presse

Après 14 années passées à la tête de Boralex, son président et chef de la direction…

8 heures ago

This website uses cookies.