Categories: Industry News

La transition énergétique à la maison ! – consoGlobe

Vous rêvez d’une maison confortable, économique et plus respectueuse de l’environnement ? Découvrez toutes les démarches pour une transition énergétique optimale et les aides financières dont vous pourrez bénéficier pour entamer les différents travaux sereinement.

Rédigé par consoGlobe, le 22 Dec 2020, à 13 h 00 min

La rénovation énergétique est aujourd’hui au coeur des préoccupations des foyers français. Avec l’augmentation du prix de l’énergie ainsi que le souhait d’avoir un habitat plus confortable et surtout écologique, les travaux énergétiques ont le vent en poupe. De plus, il existe actuellement plusieurs dispositifs de financement très avantageux pour ce type de travaux qui se démocratisent désormais de plus en plus. Découvrez ici ce que vous devez faire pour une transition énergétique réussie !

Demander un prêt personnel pour vos travaux de transition énergétique

Afin de soutenir et d’encourager les propriétaires à réaliser des travaux de transition énergétique, l’État et les institutions financières proposent des dispositifs de financement très intéressants. Parmi ces dispositifs figure le prêt personnel Énergibio qui vous offre un financement compris entre 760 € et 30 000 €, à un taux de 0 % ou 1 %, selon que vous soyez propriétaire du bien faisant l’objet des travaux (dans le cadre d’une résidence principale), ou propriétaire ou locataire du bien recevant les travaux (dans le cas d’une résidence principale ou secondaire). La durée de remboursement est comprise entre 4 mois et 108 mois.

Quelles sont les conditions pour bénéficier du prêt Énergibio ?

Ce prêt est proposé à tous les logements individuels ou collectifs situés en France métropolitaine et achevés depuis plus de 2 ans. Pour bénéficier du prêt Énergibio à 0 %, vous devez être propriétaire d’un logement occupé à titre de résidence principale.

Il est accordé pour tous les travaux de rénovation énergétique qui n’ont pas encore commencé ou ayant commencé depuis moins de trois mois avant la demande. Pour en bénéficier, vos travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), et doivent être de type :

  • Actions d’amélioration de la performance énergétique,
  • Travaux de réhabilitation de dispositifs d’assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d’énergie,
  • Travaux d’économies d’énergie permettant d’atteindre une meilleure performance énergétique (avec une étiquette énergie A, B, C, D ou E),
  • Tous les travaux et frais additionnels nécessaires pour atteindre ces objectifs, comme les coûts de l’étude préalable, l’architecte, l’étude thermique, le géomètre, et l’audit énergétique.

Le prêt Énergibio est-il cumulable avec d’autres aides financières ?

Pour couvrir la totalité de vos dépenses et ainsi réaliser les travaux sans la moindre contrainte, il est tout à fait possible de cumuler d’autres aides avec le prêt Énergibio. Des aides publiques vous sont proposées pour couvrir toutes les dépenses en lien avec vos travaux énergétiques, notamment le dispositif MaPrimeRénov’ et les aides locales.

Pourquoi envisager des travaux de transition énergétique ?

Pour savoir si vous devez réaliser des travaux pour rendre votre maison moins énergivore, vous devez vous référer à la dépense maximale qui est de 120€/m²/an. Ainsi, une maison de 100m² doit dépenser au maximum 1200€/an pour toutes les énergies (eau chaude, chauffage et électricité). Si votre maison consomme plus que cela, il sera conseillé d’entamer une transition énergétique.

Le plus sûr reste cependant le diagnostic par un professionnel qui sera en mesure de vous indiquer les travaux à réaliser pour que votre logement soit plus écolo.

Améliorer l’isolation thermique de la maison avant les travaux de transition énergétique

L’isolation thermique impacte directement la réussite des travaux énergétiques. Il est donc essentiel d’entamer ces petites améliorations avant de commencer les gros travaux de transition énergétique. Avant d’installer un nouveau dispositif de chauffage plus écologique, il faut limiter les déperditions thermiques pour avoir une maison plus économique en matière de consommation d’énergie. Différents travaux sont ainsi à envisager, comme l’isolation des combles et de la toiture, l’isolation des murs ainsi que l’isolation des sols, des planchers bas et des caves.

Il est également indispensable de voir si une réorganisation de votre espace intérieur permettra d’avoir une maison plus performante. En effet, avec une architecture bioclimatique, vous allez pouvoir réduire la chaleur en réduisant les apports solaires au sud, et limiter les déperditions de chaleur au nord. La pose de certains dispositifs comme le store banne est également une alternative peu économique, mais qui contribuera à améliorer le confort thermique dans la maison.

Le chauffage, le principal point d’amélioration de la performance énergétique de la maison

Après l’amélioration de l’isolation de la maison, vous aurez maintenant à choisir un mode de chauffage peu énergivore, performant et écologique. Pour ce faire, vous devez opter pour une solution adaptée aux dimensions de votre bâtiment, aux conditions climatiques spécifiques à votre région et à votre mode de vie.

Dans un premier temps, il faut sélectionner un système de chauffage central plus écolo. Parmi les plus performants et écologiques du marché, il y a la chaudière gaz à condensation, la pompe à chaleur, ou encore la chaudière biomasse. Pour rendre votre système de chauffage encore plus performant, vous aurez probablement à ajouter des chauffages d’appoint comme le poêle à bois, un chauffe-eau solaire pour l’eau chaude et des capteurs solaires photovoltaïques.

A lire aussi :
Photo de bannière © Andreey

consoGlobe vous recommande aussi…

Rédigé par consoGlobe

https://www.consoglobe.com/redacteur/consoglobe-redac Voir sa fiche et tous ses articles Devenir rédacteur

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Info Un rapport pourrait mettre à mal les projets nucléaires de l’Etat – Reporterre

Un récent rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) et de RTE (Réseau de transport…

49 minutes ago

Energie: un scénario 100% renouvelables ne tient pas la route ! – Causeur.fr

Sans cesse paraissent des études, y compris d’acteurs institutionnels comme l’ADEME, assurant à l’opinion qu’à…

2 heures ago

Le Matin – Vingt-et-un indicateurs dans six secteurs clés analysés – LE MATiN

La Fondation Climate Works et Word Ressources Institute ont publié leur rapport 2020 sur l’action…

2 heures ago

Entretien avec Yann-Arthus-Bertrand : « Il n’y a pas de vaccin contre le réchauffement climatique » – LaDepeche.fr

l'essentiel 1976, Yann Arthus-Bertrand part avec femme et enfants s’installer au Kenya. Pendant trois ans,…

3 heures ago

ARTICLE – Webinaire Financement de l’Agenda 2030 par le secteur privé – Quelles recommandations ? – RSE DATA NEWS – RSEDATANEWS

RSEDATANEWS est le service d'actualités et data de référence pour les professionnels de la RSE…

4 heures ago

Previous Le Canada nommé membre officiel du conseil de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables – www.levert.ma

Le Canada nommé membre officiel du conseil de l’Agence internationale pour les énergies renouvelablesLe ministre…

4 heures ago

This website uses cookies.