Le coût des énergies renouvelables a chuté, mais il reste de nombreux défis – ICI.Radio-Canada.ca

En 10 ans, le coût du solaire à chuté de 90 % et celui l’éolien de 70 %, souligne le rapport intitulé Les énergies renouvelables bon marché sont arrivées.

Non seulement il est moins cher de construire des centrales à énergies renouvelables, plutôt que des centrales électriques à combustibles fossiles, mais en plus il est moins cher de construire et de faire fonctionner une centrale à énergies renouvelables, que de seulement faire fonctionner une centrale [à combustibles fossiles] déjà existante , insiste Blake Shaffer, un des auteurs du rapport.

À lire aussi :

Le professeur adjoint au Département d’économie de l’Université de Calgary reconnaît que cette conclusion n’est pas nouvelle. Récemment, l’Agence internationale pour les énergies renouvelables a étudié 17 000 projets. Elle est arrivée à la conclusion que les énergies renouvelables comme l’hydroélectricité et les énergies éolienne et solaire sont moins coûteuses que les énergies fossiles.

C’est probablement l’un des plus gros changements dans le secteur de l’énergie, que les énergies renouvelables commencent à concurrencer les énergies fossiles.

Binnu Jeyakumar, directrice des énergies propres pour l’Insitut Pembina

<q data-attributes="{"lang":{"value":"fr","label":"Français","data":{"id":"fr","name":"Français"}},"value":{"html":"Cela devrait changer la façon dont les fournisseurs, le public et les gouvernements voient les centrales à énergies fossiles existantes et le type de centrales dans lesquelles il faudrait investir, dit dit Binnu Jeyakumar, directrice des énergies propres pour l'Institut Pembina. C’est d’autant plus intéressant que le Canada s’est engagé à éliminer les centrales au charbon d’ici2030.","text":"Cela devrait changer la façon dont les fournisseurs, le public et les gouvernements voient les centrales à énergies fossiles existantes et le type de centrales dans lesquelles il faudrait investir, dit dit Binnu Jeyakumar, directrice des énergies propres pour l’Institut Pembina. C’est d’autant plus intéressant que le Canada s’est engagé à éliminer les centrales au charbon d’ici 2030."}} » lang= »fr »>Cela devrait changer la façon dont les fournisseurs, le public et les gouvernements voient les centrales à énergies fossiles existantes et le type de centrales dans lesquelles il faudrait investir, dit Binnu Jeyakumar, directrice des énergies propres pour l’Institut Pembina. C’est d’autant plus intéressant que le Canada s’est engagé à éliminer les centrales au charbon d’ici 2030.

Selon le professeur Shaffer, ce sont notamment les avancées technologiques et la baisse des coûts de fabrication de certains éléments comme les panneaux solaires et les turbines qui ont entraîné cette chute.

Une énergie intermittente

L’heure des énergies renouvelables est arrivée, résume le rapport de l’Université de Calgary, et ce en raison des faibles coûts et du besoin urgent de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Mais les coûts de production ne sont qu’une partie de l’équation, rappelle le professeur. <q data-attributes="{"lang":{"value":"fr","label":"Français"},"value":{"html":"Les énergies renouvelables sont propres, elles sont bon marché, mais ce n’est pas la même qualité d’électricité, prévient M.Shaffer, car il y a une chose qui n’a pas changé, c’est que les énergies renouvelables restent une source d’énergie intermittente.","text":"Les énergies renouvelables sont propres, elles sont bon marché, mais ce n’est pas la même qualité d’électricité, prévient M.Shaffer, car il y a une chose qui n’a pas changé, c’est que les énergies renouvelables restent une source d’énergie intermittente."}} » lang= »fr »>Les énergies renouvelables sont propres, elles sont bon marché, mais ce n’est pas la même qualité d’électricité, prévient M. Shaffer, car il y a une chose qui n’a pas changé, c’est que les énergies renouvelables restent une source d’énergie intermittente.

Vous avez seulement de l’énergie solaire quand le soleil brille et de l’énergie éolienne quand le vent souffle.

Blake Shaffer, professeur d’économie à l’Université de Calgary

<q data-attributes="{"lang":{"value":"fr","label":"Français"},"value":{"html":"Alors que les 10dernières années se sont concentrées sur le fait de faire que les énergies renouvelables soient bon marché, la prochaine décennie va vraiment être axée sur le fait de les intégrer dans des systèmes électriques fiables","text":"Alors que les 10dernières années se sont concentrées sur le fait de faire que les énergies renouvelables soient bon marché, la prochaine décennie va vraiment être axée sur le fait de les intégrer dans des systèmes électriques fiables"}} » lang= »fr »>Alors que les 10 dernières années se sont concentrées sur le fait de faire que les énergies renouvelables soient bon marché, la prochaine décennie va vraiment être axée sur le fait de les intégrer dans des systèmes électriques fiables, est-il écrit dans le rapport.

Blake Shaffer explique que cela va notamment passer par les technologies de stockage de l’énergie sous forme de batteries, d’air comprimé ou de blocs de béton par exemple.

Nous savons maintenant que les énergies renouvelables sont bon marché donc ça, ce n’est plus un problème. Mais c’est leur fiabilité qu’il faut s’attaquer, dit Binnu Jeyakumar.

Ce ne sera plus une centrale et une source d’énergie qui vont fournir l’électricité dont nous avons besoin, annonce la directrice de l’Institut Pembina qui parle d’un portefeuille de sources d’énergie, un peu comme un portefeuille d’actions.

Il va falloir améliorer la flexibilité et la diversité des réseaux électriques afin de pouvoir passer d’une source d’énergie à une autre, selon les besoins, résume-t-elle.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’objectif de neutralité carbone de la Chine accroît l’urgence d’atteindre 100 % de la nouvelle croissance de la demande d’électricité du pays avec des sources sans carbone – LeLézard.com

Classé dans : L'environnementSujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux PEKIN, 16 janvier 2021 /PRNewswire/ --…

14 minutes ago

Énergie: Aziz Rabbah participe à une rencontre avec ses homologues des Émirats, de Israël, du Soudan et du Bahreïn – Le Desk

Crédit: Ynet Ce jeudi, s’est tenue une rencontre par visioconférence qui a vu la participation…

1 heure ago

Israël et quatre pays, dont le Maroc, discutent du secteur de l’énergie – Médias 24

Quoi de neuf Israël et quatre pays, dont le Maroc, discutent du secteur de l'énergie…

1 heure ago

Total : Total, en désaccord sur le climat, quitte l’American Petroleum Institute – BFM Bourse

par Ron BoussoLONDRES (Reuters) - Total a annoncé vendredi son retrait de l'American Petroleum Institute…

3 heures ago

Google pourrat-il tenir son objectif zéro carbone en 2030 ? – Sud Ouest

Un monde enchanteur que celui de Google ? Pas loin. À lire son rapport en ligne,…

5 heures ago

Lancement à Benguérir des travaux de construction d’un centre dédié aux thématiques des réseaux intelligents – MAP

vendredi, 15 janvier, 2021 à 21:46 Benguérir (province de Rehamna)- La cérémonie de lancement des…

5 heures ago

This website uses cookies.