Le cuivre, facteur de durabilité – allnews.ch

Des véhicules électriques aux villes intelligentes en passant par les énergies renouvelables, le cuivre est partout. Sa demande devrait donc croître.

Depuis plus d’un siècle, la statue de la Liberté illumine le port de New York. Quel est le secret de son éternelle jeunesse ? C’est le cuivre, ce matériau que les humains utilisent depuis plus de 10’000 ans. En 1886, les Français qui ont fabriqué ce monument savaient donc déjà que le cuivre serait le matériau idéal pour sa couche extérieure. Léger, inoxydable, solide et facile à façonner, il est devenu le baromètre de l’économie mondiale. Très utilisé dans les appareils électroniques, la distribution et le stockage de l’électricité, le transport, les communications et le secteur manufacturier, le cuivre est également présent dans de nombreuses applications industrielles vouées à une croissance extraordinaire à long terme, ce qui lui confère un avenir prometteur en tant qu’investissement thématique.

Au cœur de la révolution des transports

Le cuivre est présent dans trois des principaux domaines de la mobilité électrique, à savoir le stockage et l’infrastructure d’alimentation en énergie ainsi que la fabrication de véhicules. Or, selon le Groupe d’étude international du cuivre (ICSG), les véhicules électriques (VE) utilisent environ quatre fois plus de cuivre que les automobiles et d’ici à 2040, la part des VE dans les ventes mondiales passera à 50% contre 5% aujourd’hui (prévisions Wood Mackenzie). Cette révolution technologique devrait donc dynamiser la demande de cuivre qui, dans le secteur des VE, pourrait être multipliée par quatre au cours des 7 ans à venir.

Les véhicules électriques stimulent la demande de cuivre

Source: International Copper Association, WisdomTree. Données  jusqu’à septembre  2020. Signification des abréviations: BEV véhicules électriques à batterie, HEV véhicules électriques hybrides, PHEV véhicules électriques hybrides rechargeables, EBUS autobus électriques. Forecasts are not an indicator of future performance and any investments are subject to risks and uncertainties.

Au centre de la ville de demain

Les «villes intelligentes» emploient les nouvelles technologies de l’information dans le but de résoudre leurs problèmes de logement, de transport, d’énergie et de gouvernance. Ainsi, les feux de circulation utilisent l’analyse prédictive pour améliorer la fluidité du trafic, les bâtiments recourent aux nouvelles technologies pour améliorer leur efficacité énergétique et leur sécurité. Par ailleurs, la mise en place de la 5G favorise le développement d’une économie basée sur l’internet des objets (interconnexion de multiples dispositifs intelligents).

La conductivité électrique, l’efficacité énergétique et la ductilité du cuivre en font un matériau idéal pour toutes les applications électriques et électroniques nécessaires à l’infrastructure des «villes intelligentes». Des réseaux intelligents aux systèmes de climatisation, de l’infrastructure destinée à l’alimentation des VE aux fibres optiques 5G, la demande de cuivre devrait augmenter pour permettre l’évolution et le fonctionnement efficace des espaces urbains.

La hausse de ce métal vient également du fait que les métaux industriels
bénéficient de tendances favorables, tant sur le plan cyclique que structurel.

Un matériau énergisant

Du fait de sa conductivité électrique élevée, le cuivre est un matériau indispensable dans la production des énergies renouvelables (solaire, éolienne ou hydraulique). Il permet d’optimiser la production et le transport de l’électricité et il contribue à réduire les émissions de C02. Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les capacités de production d’énergies renouvelables augmenteront de près de 200 GW en 2021, à comparer avec un peu plus de 50 GW en 2007. Leur développement impliquera donc nécessairement une demande accrue de cuivre.

Positivement durable

Reste à savoir si les ressources en cuivre suffiront pour répondre à cette progression de la demande et si l’utilisation de cuivre est favorable du point de vue environnemental. La réponse à ces deux interrogations est clairement affirmative.  Depuis les années 50, les réserves mondiales de cuivre correspondent à une moyenne inchangée de 40 années de consommation (données de l’Association internationale du cuivre ou ICA). Selon l’enquête américaine 2019 (US Geological Survey), ces réserves dépassent les 830 millions de tonnes alors que la consommation annuelle est de l’ordre de 28 millions de tonnes. Par ailleurs, le cuivre peut être recyclé à plusieurs fois sans perdre pour autant ses propriétés. A l’heure actuelle, environ 1/3 du cuivre utilisé est recyclé.

Tout le potentiel de ce matériau est reconnu par le marché. Depuis la reprise des actifs cycliques en mars dernier, le cuivre a pris la tête du segment des métaux industriels. Cette performance s’explique en partie par l’interruption de l’approvisionnement causée par la pandémie dans des pays clefs comme le Chili. Selon le CIGC, elle a en effet contribué à creuser le déficit d’offre. Mais la hausse de ce métal vient également du fait que les métaux industriels bénéficient de tendances favorables, tant sur le plan cyclique que structurel. Le cuivre est non seulement attrayant d’un point de vue tactique, dans la mesure où il devrait profiter de la reprise économique, mais il est également sur le plan stratégique, en tant qu’élément moteur d’un avenir durable.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Le Japon post-Fukushima : entre sécurité énergétique et engagements environnementaux Partie 2/2 – Portail de l’Intelligence Economique

Le retour massif des hydrocarbures au sein du mix énergétique japonais a inévitablement impacté fortement…

4 heures ago

En Inde, le charbon n’a plus la cote – lantenne.com

Les financements pour des projets miniers dans le charbon en Inde ont chuté en 2019…

4 heures ago

Pompage solaire pour l’irrigation agricole, une alternative durable pour atteindre la neutralité carbone au Maroc – MAP

mercredi, 25 novembre, 2020 à 11:12 -Par : Assia ALMANAI- Rabat – Atteindre la neutralité…

4 heures ago

La baisse des tarifs du biométhane entre en vigueur – La France Agricole

Énergies renouvelables réservé aux abonnés 33 min méthanisation biogaz <!-- --> <!-- --> La baisse…

5 heures ago

VALECO, producteur d’électricité à partir d’énergies renouvelables – Gazette des communes

Présent sur tous les métiers du secteur des énergies renouvelables, de l’identification de sites propices…

5 heures ago

RIDDLE&CODE lance Trusted Gateway pour accélérer le développement du marché de l’énergie distribuée et de nouveaux modèles économiques – Yahoo Actualités

France 24Procès en cascade ou grâce présidentielle : quel avenir judiciaire pour Donald Trump ?Une fois…

6 heures ago

This website uses cookies.