Le français Hynova met à flot le premier yacht à hydrogène au monde – Technos et Innovations – L’Usine Nouvelle

Depuis fin septembre flotte au large de la côte d’Azur le premier yacht à hydrogène sorti des Chantiers de la Ciotat (Bouches-du-Rhône). C’est l’achèvement du projet de Chloé Zaied, fondatrice de la start-up Hynova en février 2020. Pour concrétiser son projet, elle s’est associée au cabinet d’ingénierie Energy Observer Development qui s’est lui-même appuyé sur la pile à combustible de Toyota – le module T que l’on retrouve dans la Toyota Mirai – en l’adaptant aux conditions humides ainsi qu’aux cahotements du navire.

Le succès de partenariats

Lorsqu’elle se lance dans son projet du yacht il y a trois, Chloé Zaied, n’est pas une experte de l’hydrogène. Celle qui se définit comme « marin » est issue d’une entreprise familiale de location de bateaux. Son atout résidera dans sa capacité à fédérer les bons acteurs et à s’afficher comme l’opportunité pour Energy Observer Development d’appliquer leur technologie prête pour des projets à grande échelle.

Le yacht est équipé d’une pile à combustible d’une puissance de 80 kW et de trois batteries de 44kW, l’idée pour Chloé Zaied étant d’atteindre une vitesse proche des performances des moteurs thermiques ; soit 25 nœuds (47 km/h) pour un bateau de 12,5 m. A haute vitesse, celui-ci peut effectuer 90 miles nautiques (soit 150 km) en utilisant pleinement l’énergie de la pile et des batteries, tandis qu’à vitesse basse – inférieure à 6 nœuds – la pile devient en mesure de faire avancer le bateau tout en rechargeant les batteries en l’espace d’une heure et demie.

Le yacht emploie pour l’heure de l’hydrogène gris (soit à partir d’hydrocarbures), comme 95% de l’hydrogène produit mais Chloé Zaied souhaite transiter d’ici 2021 vers l’hydrogène vert, issu d’énergies renouvelables.

Commercialisation dès 2021

Le yacht à hydrogène d’Hynova servira de démonstrateur jusqu’au printemps 2021, date à laquelle il sera vendu au terme d’un run show. Avec un prix (non-dévoilé) estimé 30% plus cher qu’un yacht thermique de même envergure, trois clients se sont déjà montrés intéressés, selon sa fondatrice.

Soutenue par la métropole de Marseille, qui a intégré l’entreprise à l’accélérateur M, Hynova projette de commencer à produire 10 bateaux par an, et compte 6 à 8 mois pour leur réalisation. Elle escompte un chiffre d’affaire de 5 millions d’euros pour l’année 2021. Concentré sur le marché français, l’entreprise observe néanmoins des opportunités avec la clientèle du Moyen-Orient, d’Asie et de Russie.

Désormais, Chloé Zaied poursuit cette stratégie de mise en réseau, notamment entre les pouvoirs publics et ses entreprises sous-traitants pour ses prochains projets : constituer une logistique de recharge en hydrogène (vert) soit via la livraison en camion (eux-mêmes fonctionnant en bio-carburant) soit via des barges flottantes avec leurs stocks d’hydrogène.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Cercle de Bla : Une centrale photovoltaïque de 93 mégaWatt pour Touna – bamada.net

La capacité énergétique de notre pays va bientôt se renforcer avec la construction d’une centrale…

54 secondes ago

Appel à candidatures : renouvellement des membres de la Commission Régionale d’Experts (CRE) – AUF

L’Agence Universitaire de la Francophonie Océan Indien lance un appel à candidatures auprès de ses…

21 minutes ago

Climat: 2 des 3 objectifs européens seront atteints – Journal de l’environnement – journaldelenvironnement.net

La France n'atteindra pas ses objectifs en matière d'énergies renouvelables. VLDT L'Europe réduira de 20%…

2 heures ago

Provinces du Sud : 70% des projets de développement exécutés – L’Opinion

Après la libération de la région d’El Guerguerat par les Forces Armées Royales et le…

3 heures ago

Les efforts du Maroc dans les énergies renouvelables récompensés – Agriculture Maroc

Le Maroc améliore sa position en matière d’attractivité des énergies renouvelables. Les efforts du Maroc…

4 heures ago

«Le Maroc dispose de l’ensemble des ingrédients pour devenir une puissance industrielle mondiale» – La Vie Éco

<!-- «Le Maroc dispose de l’ensemble des ingrédients pour devenir une puissance industrielle mondiale» -…

4 heures ago

This website uses cookies.