Le futur du nucléaire français ne passera « pas nécessairement » par des EPR – BFM Business

Quel avenir pour l’EPR, fleuron très coûteux du nucléaire français ? Entre les déboires de Flamanville et la poussée verte aux dernières élections municipales et européennes, le gouvernement temporise. En janvier dernier, la ministre de la Transition énergétique, Elisabeth Borne reportait à 2022 (soit la date de finalisation de Flamanville) toute décision sur la construction de nouvelles centrales EPR.

Un sujet très sensible pour le gouvernement qui marche sur des oeufs. « La chance de la France, c’est d’avoir une énergie décarbonée : le nucléaire et l’hydraulique » explique sur le plateau de Good Morning Business ce mardi la secrétaire d’Etat à l’Economie Agnès Pannier-Runacher. « L’enjeu, c’est de ne pas mettre tous nos œufs dans le même panier. Ce que nous faisons, c’est que nous arrêtons certaines tranches du nucléaire » comme Fessenheim. « En revanche, on développe des énergies renouvelables. Et pivoter sur les énergies renouvelables, c’est aussi un enjeu économique. »

L’EPR sera-t-il la solution ?

« Le nucléaire, on ne l’exclut pas de notre mix énergétique, loin de là » assure-t-elle. « Ce qu’on essaye de faire, c’est de pondérer la part des énergies renouvelables et la part du nucléaire. » L’EPR sera-t-il la solution ?

« Ce qu’on regarde, ce n’est pas nécessairement des EPR, ce sont des centrales qui peuvent être de taille plus modeste, qui répondent à nos besoins d’avoir une base installée (…) et d’avoir de technologies qui sont plus efficientes. L’EPR, aujourd’hui, a un bilan contrasté pour le moins, en termes d’économie », tranche Agnès Pannier-Runacher.

« Regardons de nouvelles technologies » poursuit-elle. « C’est un des sujets sur lesquels le président de la République souhaite avoir des réponses dans l’année qui vient. »

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

ONU: Le Maroc et la France co-président une réunion du Groupe des amis sur le changement climatique – MAP Express

vendredi, 4 décembre, 2020 à 23:26 Nations-Unies (New York) – L’ambassadeur, Représentant permanent du Maroc…

11 minutes ago

Trois questions à Joël Pedessac Directeur général de France Gaz Liquides – Europétrole

Le Comité Français du Butane et du Propane a été renommé France Gaz Liquides, quelle…

1 heure ago

Burkina Faso: Eco-Electrical Service, une longueur d’avance en équipements solaires – informateur.info

@Informateur.info- Présente dans les domaines de l’électromécanique, d’énergies renouvelables et de génie électrique, l’entreprise Eco-Electric…

3 heures ago

Energies renouvelables : «Le Maroc est déterminé à construire une économie (…) plus durable et plus résiliente» – Finances News Hebdo

► Les énergies renouvelables peuvent jouer un rôle clé dans la reprise économique durable de…

4 heures ago

Burkina Faso: Eco-Electrical Services, une longueur d’avance en équipements solaires – informateur.info

@Informateur.info- Présente dans les domaines de l’électromécanique, d’énergies renouvelables et de génie électrique, l’entreprise Eco-Electric…

5 heures ago

Grand Paris Seine Ouest : la consultation sur le plan climat se termine – Les Échos

Publié le 4 déc. 2020 à 17:01Les 320.000 habitants du territoire Grand Paris Seine Ouest…

5 heures ago

This website uses cookies.