Categories: Industry News

Le Mali veut satisfaire les Maliens en matière de l’énergie – Afrique sur 7

Dans le cadre de l’énergie solaire, le Mali qui a fait le choix de l’électrification, une priorité, vient de signer une convention d’environ 69,8 milliards de F CFA (soit 106,4 millions d’euros) dans le cadre du projet de construction d’une centrale solaire photovoltaïque de 93 MW.

Energie – Le Mali va s’offrir une centrale solaire de 93 MW pour 69 milliards de FCFA

Le Mali s’est engagé récemment dans une série de projets solaires afin de disposer de plus d’énergie, mais également de baisser le coût moyen de son électricité. Pour les autorités maliennes, la question de l’Energie, notamment le solaire, est un choix stratégique consistant à inviter les industriels à privilégier les énergies renouvelables.

Ainsi, Phanes Group a-t-il obtenu l’accord du gouvernement pour la mise en place d’une centrale solaire de 93 MW dans la région de Ségou. C’est le mardi 22 décembre 2020 que le gouvernement malien et le groupe Phanes Energy ont procédé à la signature de la convention pour l’implantation de ladite centrale à Touna.

L’infrastructure sera construite en 18 mois et sa production, cédée à Energie Du Mali sur une période de 25 ans. «L’avantage de la centrale est que le groupe Phanes effectuera tout le financement des travaux. Le Mali n’y va pas débaucher de l’argent comme financement. Après avoir produit de l’énergie, il sera vendu à l’Energie du Mali au prix de 55 FCFA par kW. Contrairement à cela, l’énergie produite à l’aide de groupe est vendu à l’Energie du Mali à un prix d’à peu près 200 FCFA par KW. L’énergie du Mali travaille mais ne bénéficie pas. Notre but est d’aider l’énergie du Mali afin de satisfaire les Maliens en matière de l’énergie », a déclaré Lamine Seydou Traoré, ministre malien des Mines, de l’Energie et de l’Eau.

Au début de l’année 2019, quatre projets allant dans ce sens, avaient déjà été annoncés. Parmi les différentes actions menées, le pays a lancé la Semaine malienne des énergies renouvelables (SemR) en février dernier, événement piloté par l’Agence des énergies renouvelables du Mali (AER-Mali), et le ministère de l’Énergie et de l’eau.

À la clé, la venue à Bamako de 750 chefs d’entreprises issus de plusieurs pays du monde afin d’évaluer le potentiel du pays en matière d’exploitation d’énergies renouvelables.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

[Tribune] 2021 : énergies renouvelables et ressources énergétiques distribuées sur le devant de la scène – Environnement Magazine

Colin Beaney, VP, Energy, utilities & resources d’IFS, décrit les tendances 2020 du marché des…

23 minutes ago

Monde : Energie renouvelables, 2,5 milliards USD dépensés par Total pour l’acquisition d’actifs solaires – Zoom Média

Le pétrolier Total, l’un des grands énergéticiens au monde vient d’exécuter des dépenses à hauteur…

39 minutes ago

Économie : Europe Énergie déploie ses ailes dans l’Hexagone – La Tribune

En 2019, à Olivet dans le Loiret, Europe Energie ouvrait sa première agence avec l'expertise…

1 heure ago

Hydrogène vert : accélération des investissements en France et en Europe – LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques – Le Monde du Droit

Eran Chvika, avocat associé en charge de l’équipe Financement & Projets du cabinet d’avocats international…

2 heures ago

August Debouzy : arrivée de deux nouvelles associées, Laure Bonin et Leila Hubeaut – Affiches Parisiennes

le 21 janvier 2021 - AP REDACTION - Droit - Mercato avocats © DR August…

2 heures ago

La filière solaire en colère contre l’Etat L’Etat souhaite renégocier une partie des contrats – Le Monde

Des panneaux photovoltaïques flottants, à Piolenc (Vaucluse), en juillet 2019. GERARD JULIEN / AFP Le…

3 heures ago

This website uses cookies.