Le Matin – Capitaliser sur les acquis pour réussir la relance économique – LE MATiN

Si le Covid-19 a entraîné une crise sans précédent partout et à tous les niveaux, il est nécessaire de savoir tirer les leçons de la situation et de saisir les opportunités en nouant des partenariats économiques qui pourraient contribuer à la relance de l’économie nationale et à la création de postes d’emploi.

La relance économique doit se faire également en s’ouvrant sur de nouveaux partenaires. Pour cela, le dispose d’atouts remarquables, en termes notamment de ressources humaines et de compétences hautement qualifiées, d’infrastructures compétitives et de relations économiques et politiques solides à l’international et notamment avec les pays africains. En effet, grâce à des projets industriels dans le secteur automobile ou aéronautique, le Maroc a gagné en maturité et a réussi à se placer dans l’échiquier économique mondial. Ces efforts-là sont donc à renforcer encore et à perpétuer surtout en cette période de cris.
Intervenant en ouverture de la troisième réunion du conseil d’administration de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), Le Chef du gouvernement a, en effet, évoqué ces éléments tout en rappelant que cette crise a mis l’économie mondiale à rude épreuve, tous secteurs confondus, notamment le tourisme, l’industrie et le commerce, et a perturbé les chaînes d’approvisionnement, avec un impact considérable sur les investissements et les échanges commerciaux au niveau international.
Consacrée à la présentation du bilan de l’Agence au titre de l’année 2019 et à l’examen de son plan d’action et son projet de budget pour l’année 2020, cette réunion devait initialement se tenir en mars 2020, mais a dû être reportée en raison de la pandémie du Covid-19. Les membres du Conseil d’administration ont suivi un exposé du directeur général par intérim de l’AMDIE, Hicham Boudraâ, sur les activités au cours de l’année 2019, en particulier sa participation à d’importantes manifestations institutionnelles et d’investissement, son accompagnement des entreprises exportatrices, le suivi d’accords d’investissement conclus, ainsi que le plan d’action de l’Agence au titre de 2020. L’occasion pour M. Boudraâ de rappeler le positionnement du Maroc comme une plateforme pour faire du business, des deals et la nécessité de continuer sur sa lancée de «croissance logique» des affaires en dépit du contexte exceptionnel de crise sanitaire.
De cette 78e Commission interministérielle des investissements, réunie le 24 juin, ressort avec un «résultat exceptionnel» d’un point de vue montant d’investissement, soit une enveloppe globale estimée à 23,38 milliards de dirhams, a relevé Boudraâ, qui présentait, au nom du ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, des données sur les projets approuvés lors de cette
commission.
La Commission a approuvé 45 projets de conventions et d’avenants pour une enveloppe globale estimée à 23,38 milliards de DH. Ces investissements sont de nature à générer 3.194 emplois prévisionnels directs et 5.406 emplois indirects.
La ventilation des projets par région d’implantation place les projets à réaliser dans plusieurs régions en première position avec des investissements de l’ordre de 7,59 milliards de DH, soit 33% des investissements projetés alors que la région de Laâyoune-Sakia Al Hamra arrive en deuxième position avec 6,7 milliards de DH, soit 29%, a-t-il précisé.
Quant à la répartition des emplois par secteur, la branche du tourisme et loisirs se retrouve comme principal pourvoyeur d’emploi avec la création de 1.534 emplois directs (48%) suivi du secteur de l’industrie et du commerce qui vient en deuxième position avec 1410 emplois directs (44%), puis celui des télécommunications avec une part de 5% uniquement, a ajouté Boudraâ.
Pour ce qui est de la répartition des investissements par secteur, la branche de l’infrastructure énergétique et des énergies renouvelables ressort en première position avec 7,72 milliards de DH (33% des investissements approuvés), suivie des télécommunications avec 32%, alors que les secteurs de l’industrie et commerce et du tourisme et loisirs arrivent en troisième et quatrième et positions, avec respectivement 16 et 11%.
S’agissant de la répartition des emplois par région d’implantation, la région de Casablanca-Settat se taille la part du lion en accueillant 1.658 emplois directs, soit 52% des emplois projetés, suivie par les régions de Marrakech-Safi, Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et Souss-Massa, s’accaparant 10% chacune.
En ce qui concerne la répartition des investissements par origine, avec 14,91 milliards de DH, les joint-ventures représentent la majeure partie des investissements projetés, soit 61%, suivis des investissements Maroc-Koweït avec un pourcentage de 33% des investissements approuvés.
Au final, Boudraâ, qui a souligné l’attractivité économique du Royaume «clairement confirmée cette année», s’est félicité de la stabilisation des investissements en dépit du contexte exceptionnel relatif à la crise sanitaire de Covid-19. Il a, par la même, mis l’accent sur «le réel intérêt et motivation des investisseurs» quant à la poursuite du déploiement de leurs investissements dans le pays.Les priorités de l’AMDI

———————————-

Les priorités de l’AMDIE

• Stabilisation des investissements malgré l’évolution dans un contexte exceptionnel de crise sanitaire Covid-19.
• Maintien clair des investissements.
• Réel intérêt et motivation des investisseurs à poursuivre au plus vite, le déploiement de leurs investissements.
• Diversification sectorielle.
• Diversification régionale de la répartition des investissements.
• Attractivité économique du Royaume clairement confirmée, cette année
encore.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Nucléaire : entre les « pros » et les « antis », pourquoi tant de débats ? – ID, L’info Durable

Lundi 29 juin à Fessenheim, la plus vieille centrale française a définitivement tiré sa révérence. Pourtant,…

53 minutes ago

Assurance : le nombre de requêtes auprès du BCT construction a explosé en 2019 – Moniteur

Le Bureau central de tarification (BCT) publie son dernier rapport d'activité. En 2019, sa section…

2 heures ago

Energie – Le Japon envisage d’arrêter ses vieilles centrales à charbon – 24 heures

Le pays souhaite que les énergies renouvelables deviennent une source d’électricité majeure d’ici 2030. Mis…

2 heures ago

Le plan des armées françaises pour optimiser leur consommation d’énergie – Défense – L’Usine Nouvelle

La ministre des Armées Florence Parly est attendue dans l’après-midi du 3 juillet 2020 à…

3 heures ago

AVIGNON : Belle dynamique pour le financement participatif solaire dans le Vaucluse – La lettre économique et politique de PACA – Presse Agence

03 Juil2020 Written by Floriane. Posted in INFOS NATIONALES Le financement participatif en actions dédié…

3 heures ago

Batteries électriques: Daimler au capital du chinois Farasis – Bilan

03. juillet 2020 AUTOMOBILE 2 min Le constructeur automobile allemand Daimler a conclu un accord…

3 heures ago

This website uses cookies.