Le Matin – Des pertes gigantesques et de sombres perspectives – LE MATiN

Les grandes compagnies pétrolières et gazières viennent d’annoncer des pertes gigantesques de plusieurs dizaines de milliards de dollars avec la crise du Covid-19, qui les contraint à s’adapter plus vite face à de sombres perspectives. Les cinq plus grandes entreprises privées du secteur, BP, Chevron, ExxonMobil, Royal Dutch Shell et Total, ont enregistré pour près de 53 milliards de dollars de pertes nettes au total au deuxième trimestre, selon leurs résultats publiés ces derniers jours. Ces mauvais chiffres ne constituent pas vraiment une surprise : les cours du pétrole ont chuté durant la crise sanitaire, au point de tomber même brièvement en territoire négatif, les opérateurs étant alors prêts à payer pour qu’on les débarrasse de leurs barils. Mais ces résultats sont aussi marqués par d’énormes dépréciations : les compagnies pétrolières ont revu la valeur comptable de leurs actifs au regard de cours du pétrole plus bas prévus ces prochaines années mais aussi d’une transition énergétique qui s’accélère. Après BP et Shell, Total a annoncé des dépréciations exceptionnelles de 8,1 milliards de dollars. «Les énormes dépréciations font partie d’une tendance de fond : la rapidité avec laquelle les énergies renouvelables deviennent compétitives met en danger les entreprises énergétiques traditionnelles», souligne Arthur van Benthem, professeur associé à la Wharton School de l’université de Pennsylvanie. Si l’on met de côté ces éléments comptables, les groupes européens s’en sont toutefois plutôt mieux sortis que leurs concurrents américains, parvenant même pour certains à dégager des bénéfices hors éléments exceptionnels. Shell et Total ont ainsi bénéficié de l’apport de leurs activités de négoce, qui consistent à acheter et vendre les hydrocarbures sur les marchés. Ces activités spéculatives se portent en général bien lorsque tout le reste va mal. La directrice financière de Shell, Jessica Uhl, a d’ailleurs salué la «performance solide» du négoce dans un contexte de «volatilité de marché sans précédent».

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Épuration des eaux industrielles : Sonatrach lance un projet de recherche avec le CDER – El Watan

Sonatrach annonce le lancement d’un projet de recherche expérimentale pour l’épuration des eaux industrielles par…

1 heure ago

Revue de presse quotidienne de ce samedi 19 septembre 2020 – Hespress Français

Ci-après les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi 19 septembre 2020…

2 heures ago

À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne – Reporterre

Plélan-le-Grand (Bretagne), reportage La brume recouvre les champs d’un manteau blanc opaque. En cette matinée…

3 heures ago

Le Togo va doter ses centres de santé de 314 systèmes photovoltaïques – Agence Ecofin

(Agence Ecofin) - Au Togo, l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables (AT2ER) veut…

4 heures ago

Le Maroc appelle à la création d’un fonds spécial pour la mise en œuvre des ODD en Afrique – Infomédiaire

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a appelé, vendredi, les Nations-Unies à créer…

5 heures ago

Le commerce extérieur français pénalisé par le Covid-19 et le plan de relance – Le Monde

Des conteneurs sur les quais du terminal EuroFos, au port de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), le 23…

5 heures ago

This website uses cookies.